La 13è édition de marathon Seine-Eure, s’est courue sous les encouragements d’un nombreux public, et d’une météo complice.

Déjà trois fois vainqueur sur un parcours qu’il connait bien, l’éthiopien Tura Béchéré recordman de l’épreuve en 2013, ne s’en est pas laissé compter, devant un parterre de qualité composé de quatre kényans, deux marocains et un rwandais, venus lui donner la réplique, avec la présence du parrain d’un jour Pierre Lemaître. On retrouvera tout ce beau monde sur le podium final. Les 1080 coureurs réunis sous l’arche, bien petite, du village départ d’Amfreville sur/Iton se sont élancés dans une brume légère en direction d’Acquigny et de Pinterville.

Dès 9 h, se sont les 263 relayeurs Ekidiens de la course par équipes de six, qui ont donné le tempo de la journée, pour une première étape de 5 km avant de tendre leur bâton- relais sur la ligne à Acquigny. Forte de coureurs de talent, l’équipe 1 du VRAC avait déjà fait la différence par Ali Ouadhi au passage du tunnel à Pinterville par une avance confortable sur son poursuivant direct. Au passage de la Porte de l’eau à Louviers, le groupe de tête comptait encore une douzaine de membres, sous les applaudissements d’un public conquis, et d’un groupe musical qui donnait un air de fête à la course. Béchéré, Kirwa, et Bushendich allongeaient la foulée pour faire la différence, le chérifien Aouarouar tentait en vain un retour sur le groupe de tête.

Chez les féminines, derrière la bataille aussi faisait rage. Aline Camboulives (Athlé St Julien 74) et Immaculate Chamutaï (A.S. Villeurbanne) s’observaient sous le regard intéressé d’Irène Mogaka (Running 41) qui entendait bien conserver un place sur le podium final. A l’arrière, tout en luttant contre la chaleur, les coureurs n’aspiraient plus qu’à terminer dans un chrono favorable.

A Poses, la cause était entendue Tura Béchéré et Victor Bushendich avaient fait le « trou » et abordaient la voie verte de Léry qui les menait sur la ligne d’arrivée devant la mairie de Val de Reuil. Aline Camboulives, n’a laissé aucune chance à ses concurrentes, et s’impose sous les applaudissements d’un public ravi, en pulvérisant l’ancien record, avec une avance très large sur l’Ougandaise Jacqueline Nyetipei Kiplimo et la Keynyane Irène Mogaka.

Tura Kumbi Béchéré s’impose en reprenant sa couronne, signe une quatrième victoire sur le marathon Seine-Eure préparé et assuré, avec le sérieux qu’on lui connait, par ses organisateurs de l’Association Marathon Sport Evénement du président Jean Lequertier et de toute une équipe dévouée de plus de six cents bénévoles pour le compte de l’agglomération Seine-Eure à la grande satisfaction de son président Bernard Leroy.

Podium Ekiden

Equipe « les hommes du Vrac » se félicitent d’un excellent chrono en couvrant la distance en 2 h 19’11’’

Equipe « Vrac 2 »   2 h 34’54’’

Equipe « ASCH » 2 h35’31’

Podium des féminines

  • Camboulives Aline                 (Athlé St Julien 74) 2 h 39 mn 36’ (record de l’épreuve)
  • Nyteipei Kiplimo Jacqueline (Ouganda)               2 h 44 mn 58’
  • Irène Mogaka ( Kénya)                 2 h 46 mn 07’

Podium des masculins

  • Béchéré Tura (US Métro )   2 h 21 mn 33’ (4ème victoire)
  • Bushendich Chélokoi Victor   ( Kénya)                 2 h 21 mn 49’
  • Kirwa Jackson                       (Kénya)                   2 h 22 mn 52’

En 2018:

Les organisateurs sont tenus de remesurer le parcours pour obtention du label. Ils profiteront de cette obligation pour optimiser le parcours et le rendre encore plus attractif et agréable. Une nouvelle épreuve sera proposée sur le parcours du marathon mais cette fois ci en duo. (2 x 21,097) limitée à 300 équipes.

Toutes les infos sur le site: https://marathon-seine-eure.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *