Lorsqu’on pense course à pied, c’est quasiment une philosophie pour beaucoup. Certains pensent que la course est synonyme de dématérialisation destinée à nous faire revenir à ce que nous sommes réellement. Comme s’il était possible de courir nu et sans aucunes indications ou indicateurs. Pourtant, depuis quelques années, fleurissent tout un tas de nouveaux matériels pour optimiser la pratique, avec en premier lieu les applications Smartphone liées au running.

Par Jean-François Tatard

Symptôme d’une société hyper mobile, la vitesse est une norme. Une norme de performance qui exige de vous d’être de plus en plus vif. Un bon travailleur, c’est quelqu’un qui répond vite à ses mails, qui se déplace rapidement. Et pour ça, notre société dispose d’un nouvel outil très efficace qui nous aide à progresser. Un outil qui regorge de fonctionnalités diverses et variées, même s’il nous met un fil à la patte. Le Smartphone, puisque c’est de lui dont il s’agit, nous connecte au monde avec tous les bénéfices que nous pouvons en tirer. Pour le coureur, ces bénéfices se matérialisent par des applications plus ou moins complexes et complètes, mais qui nous aident à progresser.

Quel intérêt ?

On retrouve principalement les mêmes options dans chacune de ces applications : chronomètre, distance parcourue, le temps moyen par kilomètre, dénivelé, GPS, cartographie, etc. Les développeurs et marques de ce secteur d’activité ont très vite compris l’intérêt d’offrir ce service aux sportifs et assez immédiatement saisi la brèche. C’est la guerre sur ce terrain. Et l’intérêt est partagé. Côté runneur, il permet de mesurer, calculer, surveiller, anticiper, prévoir, enregistrer, sauvegarder, répertorier toutes les infos dont vous auriez besoin pour progresser et maintenir une motivation aussi constante que possible.

Quelles sont ces applications ?

STRAVA, le Facebook des runners

Strava est une des applis pour la course à pied dont le succès s’est significativement renforcé ces dernières années. Le Facebook des sportifs d’endurance ! Elle permet notamment d’analyser ses courses selon trois critères principaux : vitesse par kilomètre, ascension, fréquence cardiaque. Le vrai point qui la différencie des autres, c’est son côté réseau social. C’est une appli qui regroupe en effet une grande communauté de runners. Ceux qui carburent au challenge sont bien servis. Avec Strava, vous cumulez sur votre profil toutes les données liées à vos séances de running. Et surtout vous pouvez les partager facilement avec la communauté et recevoir des commentaires. Et puis il y a les KOM (ou CR). Fort de sa popularité, l’acronyme « King Of Mountain » finira bien un jour dans le dico (CR ; pour Course Record, c’est un peu moins fun). Un KOM, ça vous dit quelque chose ? Le KOM c’est la meilleure performance sur une portion définie dans l’appli. Et enfin l’appli permet de synchroniser automatiquement les données avec toutes les marques de montres de running.

RUNKEEPER, la plus utilisée

Très ludique et très facilement utilisable, l’application compte 45 millions d’utilisateurs. Vous pensez souvent à Strava, pourtant c’est Runkeeper la plus utilisée dans le monde entier. L’appli propose d’utiliser un mode basique qui est gratuit ou de faire l’acquisition du programme GO pour 10€ / mois ou 40€ / an. Rassurez-vous à ce prix-là, vous avez presque un coach virtuel ! Les stats sont très détaillées (progression, comparaison, conseils, météo, etc). Le vrai plus c’est le menu « Mon programme ». On peut y définir soi-même les objectifs, demander de l’aide, se faire offrir un défi, apprendre à courir, se programmer un plan, etc. C’est très complet. On peut préparer soi-même les sessions d’entrainements, en faisant du fractionné par exemple, ou bien en activant les sessions préenregistrées de Runkeeper. Il y a un choix d’options comme activer des exercices d’échauffement, des phases de repos et choisir la fréquence de celles-ci. C’est vraiment simple à utiliser et parfait pour les débutants.

RUNTASTIC, la plus complète

C’est probablement la plus complète de toutes les appli. Elle est très efficace. Elle mesure tout. Absolument tout ! Il y a même un coach qui vous parle. Vous pouvez choisir de vous laisser coacher par une voix de fille. Ou une voix de garçon. Et vous pouvez la sélectionner. Aussi deux possibilités : gratuite ou payante pour 5€/mois. L’autre avantage c’est qu’elle permet aussi de suivre les séances de muscu et vous pouvez la synchroniser sur les réseaux sociaux auxquels vous appartenez. Et chaque fin de semaine, vous recevez un résumé. Le top en termes de motivation ! Néanmoins elle a quand-même un défaut… Le défaut d’être assez moche au niveau ergonomique.

FREELETICS RUNNING, la plus high-tech

À l’inverse, v’là une appli qui a un chouette design et qui est très complète. Dommage que la fonctionnalité avec le coach perso soit payante. Infos de base (poids, taille, âge), niveau sportif, expérience, objectif (modifiable par la suite), l’application s’adapte et propose un programme bien conçu. Le vrai plus, c’est le choix des workouts. Il s’agit d’exercices personnalisés fractionnés pour permettre d’atteindre plus rapidement les objectifs. Il y a aussi un menu consacré aux distances. L’avantage est de vraiment aider à repousser ses propres limites.

FORMYFIT, la plus personnalisable

Si elle offre globalement les mêmes fonctionnalités que les applications habituelles, Formyfit se démarque des autres par la personnalisation des entrainements. L’appli se base en effet sur les constantes personnelles de l’utilisateur et affiche également des prédictions en corrélation avec le profil et les tests que vous pouvez réaliser et qui permettent de jauger le niveau de performance. Concrètement, c’est une aide particulièrement appréciable pour se fixer des objectifs réalistes et progresser efficacement. Le plan se personnalise. Et quel que soit le niveau, le programme s’adapte et il est possible de personnaliser les séances. Le plus : le coach vocal indique pendant l’entrainement quand faire évoluer l’intensité et le rythme. Enfin, une version gratuite est disponible, mais pour profiter de la prédiction de performance, du plan d’entrainement personnalisé ou encore du coach vocal, il faut mettre la main au porte-monnaie.

COUCH TO 5K pour les néophytes

L’appli est sympa, simple d’utilisation et permet d’avancer à son rythme et son nom en dit long : « du canapé au 5 km », sans doute l’appli idéale pour débuter le running dans se laisser démoraliser. Programme sur 9 semaines conçu pour les débutants en course, l’application permet une reprise en douceur de l’activité sportive. Les séances de 20 à 30 minutes se répètent 3 fois par semaine. Au début, elles commencent par une session d’échauffement suivie de marche rapide. Chaque semaine, le programme évolue et s’intensifie. À la fin des 9 semaines, l’objectif est de courir 5 km en 30 minutes. Pas si mal quand on débute en running et qu’on n’avait jamais chaussé de chaussures de course à pied de sa vie.

ZOMBIES RUN, l’appli des gamers

Bof ! C’est surtout l’appli des gamers ou de ceux qui s’ennuient en faisant leur footing…  Des missions à réaliser, tout en échappant aux zombies ! En gros, l’application est un jeu vidéo. Sauf qu’au fil des séances de running, les difficultés augmentant, vous progressez.

CHARITY MILES pour les runners au grand cœur

Si les zombies ce n’est pas votre truc, autant courir pour une noble cause. L’application fait un don à une ONG de votre choix. Un don de 25 cents pour chaque mile parcouru. Actuellement il y a plusieurs dizaines d’associations humanitaires qui bénéficient de ce concept. Un système gagnant-gagnant fondé sur le mode collaboratif, les partenariats et le sponsoring. Créée en 2012, l’application connait un succès mondial.

NIKE, The Precursor

Un des premiers à s’être lancé sur le créneau c’est la marque à la virgule. D’une simplicité enfantine, l’application Nike Plus Running est à première vue très personnalisée (sexe, poids, taille, unité de mesure). Le but ? Vous fournir des résultats optimaux notamment sur les calories brûlées. Et au cas où vous ne souhaitez pas transmettre ces informations, l’application se base sur des valeurs moyennes enregistrées avec les autres utilisateurs. Une fois tous ces éléments renseignés ça y est, vous êtes prêt à courir accompagné de l’application ! Et aussitôt de retour du premier run, l’appli vous demande comment vous vous êtes senti, sur quelle surface vous avez couru, quelle paire de chaussures vous avez utilisé. Bref c’est bien rodé et l’appli a su conquérir ses fans et la communauté ne cesse de grandir. Enfin, la marque sait fidéliser avec les points Nikefuel qu’on gagne en courant.

PUMATRAC pour courir le 100m en 9sec58

La marque Puma d’Usain BOLT offre aussi son appli comme Nike mais avec moins de fonctionnalités. Même si elle est très précise et très simple. L’application détermine les moments où la perf est la plus élevée ou la moins élevée. Cette technologie tient compte des conditions météorologiques, des musiques, du lieu et de l’heure du run et, incroyable mais vrai, même en fonction de la lune. L’appli est intuitive. Il suffit de suivre le tuto !

Pour choisir

Il existe bien sûr beaucoup d’autres applications. Peut-être moins connues et aussi moins utilisées d’ailleurs. Mais de tous les outils de course à pied que nous continuerons de présenter dans de prochains articles, les applications pour Smartphone constituent la plus récente évolution dans le domaine. Et probablement celles qui ont amené le plus de monde à se mettre récemment à ce sport fabuleux. Ce type d’outil motive, contribue au développement du running et à l’optimisation de la performance. Il fédère. Il permet de contrôler. De cadrer. De structurer. Laquelle choisir ? On se rend bien compte dans mon développement qu’il y a autant d’appli que de profils de coureur. Et qu’il suffit de télécharger sur son Smartphone celle qui ressemble le plus à vos aspirations.

Comments

  1. Hello !

    Je me permets de réagir à propos de cet article sur les 10 meilleures applications running puisque je fais partie de l’équipe FREQUENCE Running. Je ne sais pas si vous connaissez… Il s’agit d’une application mobile vu comme un coach digital aidant les coureurs à pied de tous niveaux à atteindre leurs objectifs grâce à un programme d’entraînement personnalisé et évolutif.

    Mon intention est donc de faire connaître l’application du public et pourquoi pas intégrer le TOP de cet article. Allez vite découvrir et télécharger cette application française plébiscitée par déjà + de 40 000 runners !

    Sportivement,
    Clément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *