Ce dimanche 18 mars portait les promesses du printemps à l’occasion du premier rendez-vous des Run In de la saison 2018 à Marseille, qui se déclinera au Mont Saint-Michel, à Lyon et à Reims. Un modèle qui inclut un 10 km, un semi-marathon et un marathon, avec une promesse simple : (re)découvrir une ville et sa région. 

Source : DP – ASO

@ASO – Augure

Ce 18 mars, c’est tout Marseille qui s’est massé sur les trois courses de Run In Marseille, avec un record de participation battu de 11 691 runners au départ.

Trois parcours en bord de mer

Il y avait celles et ceux qui étaient venus se frotter au 10 km entre Castellane et l’Hôtel de Ville pour se tester, pour découvrir Marseille autrement ou encore partager un moment de sport en famille ou entre amis. Pour la seconde année consécutive la parité hommes / femmes a été atteinte, avec 50% de femmes sur la ligne de départ !

@ASO – Augure

Il y avait aussi les obstinées et les obstinés, lancés depuis la cathédrale de la Major à la rencontre des plus beaux spots de la cité phocéenne sur le semi-marathon, dont un passage splendide sur la célèbre Corniche.

Et puis il y avait les marathoniens, partis des Goudes, lieu mythique du Parc National des Calanques, pour 42,195 km avec le Vieux-Port en ligne de mire. Un dépaysement assuré, pour un panorama complet de la plus vieille ville de France.

@ASO – Augure

Aline Camboulives (FRA) et Hrioued Alaa (MAR) en vainqueurs du marathon


La fraîcheur de la matinée a laissé place aux clémences de la douceur méditerranéenne et à un petit vent … revigorant. Avec son dessin un brin escarpé, le marathon de Marseille n’est pas le plus simple pour permettre aux meilleurs athlètes de la planète d’aller taquiner le record du monde. Mais cela n’a pas empêché que la lutte soit belle tout au long du parcours, avec la victoire du marocain Hrioued Alaa (2h21’06) au sprint devant l’espagnol Mohamed Marhoum (2h21’06) et le kenyan Peter Komu (2h25’54). Chez les femmes, la française Aline Camboulives s’est imposée pour la seconde année consécutive en 2h45’11, très loin devant Maximila Jerotich et Anne-Gaelle Cherdel.

@ASO – Augure

Les podiums :

10 km Hommes

1. Charles Ogari (FRA) – 30’46

2. Remi Goulin (FRA) – 33’28

3. Yoann Grand-Perret (FRA) – 33’40

10 km Femmes

1. Irène Gorban (FRA) – 41’31

2. Daniela Vesa (FRA) – 41’49

3. Karine Fraysse (FRA) – 43’04

Semi-marathon Hommes

1. Matthias Eymard (FRA) – 1h08’52

2. Francis Komu (KEN) – 1h10’16

3. Mahaman Tassiou Gonda (NIG) – 1h10’54

Semi-marathon Femmes

1. Beth Muthoni Karanja (FRA) – 1h14’42

2. Floriane Hot (FRA) – 1h26’17

3. Charlotte Dauchot (FRA) – 1h28’57

Marathon Hommes

1. Hrioued Alaa (MAR) – 2h21’06

2. Mohamed Marhoum (ESP) – 2h21’06

3. Peter Komu (KEN) – 2h25’54

Marathon Femmes

1. Aline Camboulives (FRA) – 2h45’11

2. Maximila Jerotich (FRA) – 2h53’14

3. Anne-Gaelle Cherdel (FRA) – 3h02’03

A retenir :        
·         Un 10 km, un semi et un marathon pour un record de 11 691 runners pour cette 5e édition 
·         50 % de femmes sur le 10 km 

Les prochains rendez-vous running :

  • 8 avril : Schneider Electric Marathon de Paris
  • 20 mai : Run My City (Paris)
  • 26 mai : Run In Mont Saint-Michel
  • 10 juin : adidas 10K Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *