Anquetil / Poulidor,  Prost / Senna, Tyson / Forman, Gebre / Tergat, Jordan / Johnson, Lewis / Powel, OM / PSG, Real / Barça ou plus récemment Ronaldo / Messi ou encore Nadal / Federer. L’histoire du sport serait-elle aussi belle s’il n’y avait jamais eu tous ces duels de légendes ? Et de tous ces grands combats, il y a un match qui n’en finit pas de se rejouer dans le petit monde du running : la virgule contre les trois bandes ! Nike ou Adidas qui est le plus fort ?

Par Jean-François Tatard

POINT DE VUE BUSINESS

Plus de 5 Milliards de Dollars d’avance pour la marque américaine. Pourtant l’année dernière Adidas a dépassé les 20 Milliards pour la première fois. Mais l’écart le plus important n’est pas là. C’est au niveau des bénéfices que l’avance se creuse. En effet, avec 10% de bénéfice, Nike génère une rentabilité deux fois plus importante que son challenger. Néanmoins, les trois bandes s’accrochent et les deux leaders jouent tous les deux hors catégories depuis déjà plusieurs décennies. Et même si Under Armour, le « petit nouveau » menace de plus en plus agressivement les deux champions historiques, ces derniers continuent encore d’accentuer leur avance de plus en plus significative sur leur vaillants concurrents, Puma, Asics, Brooks, Saucony, Mizuno, etc.

BUSINESS : NIKE 1 / ADIDAS 0

POINT DE VUE HISTORIQUE

Les deux ogres ont toujours été les maîtres de l’univers de l’équipement sportif ! Adidas en premier. Cette marque est le bébé d’un génial cordonnier bavarois. Son nom ? Adi Dassler. Il est le frère de Rodolphe Dassler. Ou plutôt Rudolph en allemand. Et on ne peut pas dire que ce soit la grande entente. Pour vous situer l’histoire, son bébé à Rudolph c’est Puma. Et à l’époque, on a beau être à la sortie de la seconde guerre mondiale, on joue plutôt les prolongations de 39/45 dans la fratrie. Néanmoins si le business d’Adi n’a jamais craint personne, la situation monopolistique de la marque aux trois bandes ne durera pas plus longtemps que les trente glorieuses. En effet, au milieu des années 70, c’est au tour d’une autre légende de voir le jour. On prend l’avion, on traverse l’Atlantique et on se laisse atterrir dans l’Oregon. Bienvenue à Portland chez Phil Knight. Un passionné de course à pied. Mais au-delà du sport et de l’équipement, Phil est un visionnaire, un génie du marketing. Il réinvente la communication. Nike c’est la marque des champions ! Michael Jordan, Mc Enroe, Agassi, même Forest Gump a des Cortez. Les bandelettes sont fragilisées et faudra attendre l’arrivée de Herbert Hainer dans les années 90 pour qu’Adidas reprenne le sillage de l’américain.

HISTORIQUE : NIKE 0 / ADIDAS 1

POINT DE VUE MARKETING

Au-delà du fait que Nike choisit avec un soin particulier ses designers, la marque sait s’entourer des athlètes les plus bankable. Ainsi, demande-t-elle à ses égéries de ne pas toujours garder runnings aux pieds. Et de ne surtout jamais oublier de laisser pendre autour du cou leur paire à la virgule bien fluo lorsqu’ils se font interviewer par les médias. Just Do It ! Le Nike est ultra-visible…

MARKETING : NIKE 1 / ADIDAS 0

 

POINT DE VUE RESEAUX SOCIAUX

Une autre bagarre, celle des réseaux ­sociaux. Sur Facebook c’est Adidas qui gagne avec plus de 50 millions de followers d’avance. Sur Twitter, Nike se rattrape un peu avec 15% de fans en plus. Par contre sur Instagram, Nike compte deux fois plus d’aficionados. Néanmoins on parle de 40 millions de followers en plus pour Adidas tous réseaux confondus.

#RESEAUXSOCIAUX : NIKE 0 / ADIDAS 1

POINT DE VUE ESTHÉTIQUE

Bah justement, Nike c’est le fluo. Nike c’est le Rebel. Nike c’est le fashion. Nike c’est le glamour. Nike c’est le fun. Nike c’est… Nike c’est la chaussure que tout le monde veut avoir. Pendant ce temps-là, Adidas cultive son ancrage dans l’histoire du sport avec des relations plus privilégiées avec les fédérations. Adidas c’est le Corporate. Le conformisme. Le rigide. La rigueur. La discipline. La sobriété. Et l’efficacité est sa priorité. Clairement, l’esthétisme passe au second plan.

ESTHETIQUE : NIKE 1 / ADIDAS 0

POINT DE VUE POSITIONNEMENT

La grande force de Nike ? Sa position dominante sur le marché de la running surtout aux Etats-Unis, où Adidas a ­toujours eu du mal à s’imposer pleinement. La firme de Portland écrase tout ! Nike c’est la marque des stars. Elle a beaucoup plus de visibilité. Nike c’est la marque des Kenyans. Nike c’est la marque de Mo Farah. Nike c’est la marque des champions ! Elle investit massivement en publicité et sponsoring. Elle y engloutit près de 10% de son chiffre d’affaires.

POSITIONNEMENT : NIKE 1 / ADIDAS 0

POINT DE VUE FABRICATION

Aujourd’hui, les deux firmes ont beaucoup en commun. Et notamment, elles concentrent leur travail sur la conception. La fabrication, elle, est quasiment 100% sous-traitée en Asie. En effet, elles font toutes deux fabriquer leurs produits par des centaines de milliers de petits ouvriers chinois, indonésiens ou vietnamiens.

ORIGINE DE FABRICATION : NIKE 0 / ADIDAS 0

 

POINT DE VUE INNOVATION, TECHNIQUE & TECHNOLOGIQUE

Même si Adidas a fait fort ces dernières années avec une technologie inspirée de la NASA, aussi systématiquement qu’il y a eu de l’innovation chez Nike, Adidas a dû s’adapter et toujours rattraper son retard en léger décalage pour récupérer le wagon. Le coussin d’air inventé dans les années 70 se veut un bijou de technologie. C’est probablement la plus grosse innovation de l’histoire de la chaussure de course à pied. On peut définitivement dire que c’est Nike qui a inventé l’amorti ! Et début 2017, Nike dévoilait Breaking 2 : un programme ambitieux, dont le but était de réaliser un marathon en moins de 2 heures. Pour se faire, la marque américaine, épaulée d’une équipe d’experts en biomécanique, design ou encore en psychologie du sport, a mis au point la Zoom VaporFly 4% Elite : une basket innovante, qui a permis au Kenyan Eliud Kipchoge de courir 42 kilomètres 190 en 2h00’25 », soit 2 minutes et 32 secondes plus vite que le record du monde officiel, actuellement détenu par Dennis Kimetto, et 2 minutes et 40 secondes de mieux que son propre record personnel. Ainsi, fort de ce résultat, le géant à la virgule vient de commercialiser la Zoom VaporFly 4%, la petite soeur de la Zoom VaporFly 4% Elite. Décrite comme « la chaussure de marathon la plus efficace et rapide de Nike à ce jour« , cette dernière propose un amorti innovant conçu pour maximiser la vitesse et générer un retour d’énergie plus important, ce qui permettrait d’améliorer de 4% les performances des coureurs. Ses défauts ? Son design qui, contrairement à son aînée la Zoom VaporFly 4% Elite, lui donne l’air d’un imposant sabot, et son prix qui pique : 250 euros (non ce n’est pas un escarpin Louboutin ! )

INNOVATION : NIKE 1 /ADIDAS 0

POINT DE VUE CONFORT

Est-ce que cela vaut vraiment le coup de développer ce sujet ? On va avoir autant d’avis qu’il y a de runners. D’ailleurs peut-être même qu’on aura autant d’avis par runner qu’il y a de possibilité de contexte de course pour le coureur. C’est tellement subjectif que seule une société charentaise serait capable de départager ces deux champions.

CONFORT : NIKE 1 / ADIDAS 1

POINT DE VUE PERFORMANCE

Si on se fie, au nombre de médailles par marque aux derniers JO de RIO, victoire haut la main pour les allemands ! Adidas a ramené 278 breloques, or, argent et bronze confondues là où Nike ne dépasse pas les 159. Néanmoins, est-ce un bon indicateur ? Alors les cinq derniers recordmans du monde sur marathon ? Tergat (2003) en Nike, Gebre (2007) en Adidas, Makau (2011) en Adidas, Kipsang (2013) en Nike et Kimetto (2014) en Adidas. 3 contre 2 : C’est encore ADIDAS qui gagne. Vous aimez les statistiques ? À votre avis quel est le pourcentage de finishers en Nike au dernier marathon de Paris ? Allez sans les chiffres après la virgule (vous aimez le jeu de mot ?) : 10%. Et en Adidas ? 15% ! 3ème victoire d’Adidas ! Du coup, on choisit encore un critère où on s’en tient à un 3 à 0 pour en conclure que le retard n’est plus rattrappable ?

PERFORMANCE : NIKE 0 / ADIDAS 1

ALORS VERDICT ?

Ce n’est pas un KO mais verdict : 6 contre 4 et victoire aux points pour les Yankees ! Néanmoins ce n’est pas cela qui doit influencer votre choix. Poussez la porte d’un spécialiste et faite confiance à son expertise. Et en fonction que vous aspiriez à plus de sécurité, d’orgueil, de nouveauté, de confort, d’argent ou de sympathie, il saura identifier vos besoins très personnels et les mettre en adéquation avec les caractéristiques bien définis de vos jolis souliers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *