Acheter sur internet des livres, des vêtements ou encore du matériel informatique est désormais devenu quelque chose de commun. Mais lorsqu’il s’agit de nos chaussures de course à pied, est-ce réellement plus intéressant que de se rendre en magasin ? Quels sont les avantages et les inconvénients de nos achats sur Internet pour le matériel qui concerne notre passion ?

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

Nous devons continuer à rendre visite aux magasins. Il y a plein d’avantages. Aux USA, il parait d’ailleurs qu’aujourd’hui, le magasin a plus de succès que l’e-commerce. Et d’ailleurs le pourcentage de personnes à fréquenter le magasin est parait-il encore plus élevé parmi la génération Y. Personnellement, je me rends compte que mon comportement a aussi changé ces dernières années. Aujourd’hui, j’ai tendance à faire mes recherches sur Internet (prix, caractéristiques, disponibilités, etc) et je finalise mon achat au magasin.

Qu’est-ce que je viens chercher dans un magasin ?

La possibilité d’obtenir le produit immédiatement, bien sûr, mais pas que… Je suis aussi à la recherche d’une véritable expérience pour aider à finaliser ma décision. Et généralement dans ce cas-là, quand je franchis les portes de la boutique, il y a 9 chances sur 10 pour que j’achète dans le magasin…

Quels sont les facteurs qui permettront de déclencher mon achat ?

 

  • Le toucher 

C’est la première raison pour laquelle j’aime me rendre dans le magasin. En effet, la possibilité de toucher et de sentir la chaussure ou le textile. Mais aussi le fait de pouvoir l’essayer. Ne vous étonnez pas, la rue Léon Jost dans le 17ème est un véritable lieu de test sur 200 mètres. Toute la journée, de 9h à 19h, du lundi au samedi, depuis « l’ère Raymonde », on voit des runners monter et descendre la rue à petite foulées en évaluant leurs futurs souliers de course à pied.

 

  • La personnalisation

Les fonctionnalités proposées en ligne telles que les suggestions de produits complémentaires ou les offres liées à l’historique des achats sont très utiles, mais elles finissent par se heurter à des limites inhérentes aux logiciels et à l’automatisation. Rien ne vaut l’analyse et les suggestions d’un bon vendeur grâce à un échange en face-à-face. Le technicien prend en compte bon nombre de paramètres (profil du coureur, mais aussi humeur et besoins du moment, événements et compétitions prévus…) et proposer un service contextualisé et réellement individualisé en fonction de la physiologie du gars, du niveau de pratique, de la fréquence d’utilisation, etc. Et puis il y a aussi le côté humain. Un personnel sympathique et à l’écoute : c’est une relation durable. Nous, passionnés, on est toujours plus sensibles aux avis et aux petites attentions provenant d’un technicien passionné plutôt qu’à quelconque autre application.

  • L’expertise

Face à la quantité de choix et d’options parfois disponibles en ligne, je me sens de plus en plus déboussolé. Au final, en quête de conseils précis et de recommandations pertinentes, je me tourne de plus en plus systématiquement vers le commerce physique. Le conseil du vendeur n’a pas de prix. J’attends de lui :

  • Le meilleur rapport qualité-prix
  • La meilleure qualité
  • La meilleure fiabilité ou efficacité
  • Le plus adéquat à mon utilisation et à mes objectifs
  • Le conseil technique d’un expert

Mais surtout un échange et une histoire de passionnés…

 

  • La disponibilité

Plus que les horaires d’ouverture et de fermeture, je viens chercher le contact humain. Chez Boutique Marathon dans le 17ème par exemple, chaque vendeur est l’ambassadeur de ses produits, de l’expertise running et a le sens du client. Aucun site Internet ne remplacera la disponibilité et l’amabilité de ses vendeurs…

Pour conclure

De notre point de vue, il ne s’agit pas de rejeter en bloc les boutiques en ligne. Mais à la stricte condition de connaitre exactement le produit que vous souhaitez acheter. Et en préservant l’esprit des magasins physiques, qui apportent conseils et contacts pour continuer à progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *