Douleurs récurrentes, manque d’efficacité en courant ? Peut-être avez-vous besoin de semelles orthopédiques pour courir. Voyons ce qu’elles peuvent apporter et comment en obtenir.

Par Jean-François Tatard – Photos DR

Avant de développer quoi que ce soit de mon sujet sur la semelle orthopédique, vous êtes vous déjà posé réellement la question du rôle fondamental de votre pied lorsque vous courez ? Quelle est l’importance de la qualité de la pose de pieds pour vous coureur ?

LE RÔLE DU PIED EN COURSE À PIED

De part sa constitution biomécanique, il capte les variations du sol ainsi que ses différentes positions. Vous rappelez-vous du sujet sur la pronation et de la supination ? Son autre rôle : il permet le contrôle et le maintien de toute la posture du corps. Le pied est à la fois capteur et effecteur.

QUAND CONSULTER UN PODOLOGUE ?

L’une des premières raisons qui vous pousse à chercher sur doctissimo les disponibilités du podologue, c’est une douleur persistante pendant la course. Au genou, au bassin ou au tendon d’Achille par exemple. L’autre raison peut être une usure prématurée de vos chaussures de running ou une usure déséquilibrée d’un pied à l’autre.

LA SEMELLE ORTHOPÉDIQUE

Ce n’est pas qu’un détail. Même si on en trouve de différentes matières et de toutes sortes de couleurs, la semelle orthopédique est encore moins un phénomène de mode. Il s’agit bien d’un acte médical. Après un bilan podologique personnalisé, le podologue va décider s’il faut des semelles ou non. C’est le podologue lui-même qui les fabrique. Et elles n’ont absolument rien à voir avec celle que vous trouverez au rayon accessoires de votre magasin de sport. 

EN PRÉVENTIF

On peut s’en faire prescrire en préventif. L’objectif est d’agir sur l’équilibre du pied, en prévention d’éventuels troubles statiques du pied. C’est une sorte d’assurance de la qualité des appuis.

EN CURATIF

Dans ce cas, on traite une pathologie clairement identifiée : tendinite, périostite, aponévrose, TFL (ou appelée aussi syndrome de l’essuie-glace) et toutes les autres douleurs liées aux gestes sportifs.

OBJECTIF

Le port des semelles entraîne une modification de la foulée, mais aussi des appuis et même des sensations de course. Les appuis étant modifiés, c’est la posture qui s’adapte et se corrige. Par ailleurs, le délai d’adaptation varie 1) selon chacun et 2) selon la qualité de vos semelles.

AVANT PRESCRIPTION

Le plus simple c’est de passer d’abord par votre généraliste qui lui-même vous réorientera vers un podologue. C’est fastidieux et ça rajoute une étape. Mais ça a au moins deux avantages. Déjà ça vous offre un premier avis et puis ça vous permet d’avoir une ordonnance et ainsi de pouvoir vous faire rembourser par la sécu et complémenter par votre mutuelle. Dans le choix de votre podologue, je vous conseille le « bouche à oreille ». Les « bons » pour la course à pied sont rares. Et les matériaux utilisés pour la conception de la semelle sont différents de celle que vous utiliserez éventuellement dans la vie de tous les jours. Ne vous alourdissez pas ! Pensez que dans votre passion le poids est un handicap. Et les matériaux anti transpirant un allié.

ET LE « ZÉRO DROP » ?

Mon avis n’est pas objectif (en même temps par définition comme tous les avis). Je ne suis pas un « pro » mais pour le coup, je pense qu’il s’agit un peu d’une mode. Néanmoins, ce qui est positif c’est que le mouvement est au retour à la sensation d’appuis. C’est bien pour l’évolution de notre sport. Et s’il faut passer par le « minimalisme » pour faire comprendre l’importance des appuis, je suis d’accord. Par ailleurs, je pense qu’il ne faut pas utiliser « que » cette chaussure au quotidien et qu’il faut alterner. Peut-être pourrait-on imaginer ce format de chaussure comme un outil musculaire et proprioceptif. Le travail du pied est primordial, les exercices de polymétrie avec renforcement de la stature sont nécessaires pour progresser et s’épargner des blessures. Ce type de chaussure peut ainsi nous aider à travailler notre proprioception.

> Voir aussi : Zoom sur la proprioception

EN RÉSUMÉ

Encore une fois tout est encore question d’équilibre. Pour les runners, il est important d’avoir un équilibre des appuis, que ce soit pour réaliser un geste précis, ou que ce soit pour réaliser un geste répétitif. Quel est le bénéfice de la semelle ? Quel est l’interêt de la semelle ? Dans notre cas, les appuis sont très très importants. Le caractère répétitif de la foulée engendre une dégradation de la qualité des appuis. Et ainsi plus le pied est équilibré, meilleure sera notre foulée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *