Lorsque nous courons ou que nous pratiquons même un autre sport que le running ou tout simplement lorsque nous faisons un effort intense ou modéré, nous transpirons. D’ailleurs, nous traduirons aussi cette transpiration lorsqu’il fait chaud. Et même la nuit, pendant que nous dormons, parfois nous transpirons. Beaucoup d’entre nous transpirent aussi en situation de stress. Mais alors : Pourquoi ? Pourquoi nous transpirons ? À quoi cela correspond ? Et une autre question : est-ce que nous maigrissons lorsque nous transpirons ? Est-ce qu’on perd de « notre graisse » ? Et ainsi, Brûlons-nous plus des calories ?

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

 

DÉJÀ, C’EST QUOI TRANSPIRER ?

Il n’y a pas que vous qui transpirez, rassurez-vous ! Tout le monde élimine entre 0,5 et 1 litre de transpiration par jour. La transpiration ou sudation est un phénomène totalement naturel. Cette production et évacuation de sueur se fait par des glandes sudoripares présentes sur toute la surface du corps. Ces glandes sécrètent donc de la sueur, permettant ainsi de réguler la température du corps et d’éliminer certains déchets de l’organisme. C’est plus exactement l’évaporation de la sueur qui va permettre à notre organisme de baisser sa température. Si les glandes sudoripares se localisent donc sur presque tout le corps, elles sont surtout présentes au niveau des aisselles, du front, des pieds et des mains. On connaît tous le phénomène – peu agréable – des mains moites, des pieds qui puent ou des auréoles sous les aisselles… La sueur, composée de sel et d’eau, est inodore. Mais à la surface de la peau, elle entre en contact avec des bactéries qui provoquent un phénomène de macération : c’est ce qui donnera à la transpiration son odeur désagréable voire nauséabonde .

 

LES CAUSES ?

Les causes de la transpiration sont nombreuses. Néanmoins une chose simple à expliquer : la sueur intervient quand notre organisme tente de réguler la température corporelle ou d’éliminer les toxines présentes en trop grande quantité. Nous transpirons donc quand il fait chaud, quand nous faisons du sport, quand nous avons de la fièvre et même quand nous faisons un repas très calorique. Le système de sudation peut être perturbé par une pathologie. En effet, lorsque l’on souffre de diabète, de troubles hormonaux, d’une infection ou encore de surpoids, nous transpirons nettement plus. La prise de certains médicaments entraine aussi de la transpiration. 

LA PERTE D’EAU !

 

Malgré les croyances populaires, transpirer c’est avant tout perdre de l’eau et pas de la graisse. Si faire du sport ou aller courir autour de l’anneau de Longchamp ou des les allées du bois de Vincennes, en vous habillant chaudement ne sert pas à perdre du poids de manière directe, sachez tout de même que le fait de transpirer aide le corps à maigrir de manière indirecte.

BOUGER & TRANSPIRER !

Dans la plupart des cas, la transpiration est une conséquence de notre activité physique. Ainsi, dès lors que vous bougez, rapidement vous verrez le plus souvent apparaître quelques gouttes de sueur sur votre front en premier. Cette sueur est principalement composée d’eau et n’aide en rien à éliminer les graisses.

CEPENDANT…

Cependant, la transpiration étant le résultat d’un exercice physique, c’est ce dernier qui aura tendance à vous faire perdre vos kilos en trop et à affiner votre silhouette. Il en va de même lorsque vous sortez courir ou marcher à vive allure, la transpiration apparaîtra lors des difficultés physiques. Elle ne fait donc pas maigrir mais sert d’indicateur lorsque votre corps est en train de travailler et d’éliminer les graisses. Pour ceux qui aiment l’analyse des chiffres, on va dire que c’est l’un des premiers KPI (Key Performance Indicator) de la dépense énergétique !

L’ÉLIMINATION DES TOXINES

 

Indirectement, la transpiration permet de maigrir. J’ai bien dit « indirectement ». Disons qu’elle évacue en effet les toxines qui empêchent de perdre du poids. Votre corps, particulièrement si vous vivez dans une zone polluée, est constitué de milliers de particules qui dérèglent votre horloge biologique et provoquant parfois même un déséquilibre hormonal synonyme de non contrôle du poids. Ainsi, enfiler une couche épaisse de vêtements lorsque l’on fait du sport ou du ménage permet d’éliminer bon nombre de ces particules responsables de votre surpoids. D’ailleurs, le fait de suer permet de déstocker les endroits les plus disgracieux, comme les hanches ou la cellulite. Transpirer un peu tous les soirs permettrait donc d’éliminer les toxines responsables de votre surpoids et de retrouver la ligne de manière saine et équilibrée.

POUR CONCLURE

 

Lorsque vous transpirez, vous perdez effectivement des chiffres sur la balance. Mais cette différence correspond uniquement à un poids d’eau. Mauvaise nouvelle : vous n’avez pas maigri ! Ce poids qui s’affiche est provisoire et très illusoire. Dès que vous vous réhydraterez, vous récupérerez votre poids initial. Et d’ailleurs méfiez-vous de la déshydratation, elle est l’une des première causes de blessure chez les runners. Néanmoins, transpirer est tout de même un bon indicateur de l’intensité d’effort que vous avez réalisé. Et si c’est maigrir qui vous intéresse, oui en élevant votre température indirectement vous augmentez votre consommation en énergie. Enfin, il faut en tenir compte mais cette capacité à limiter la hausse de votre température justement est un des facteurs limitant de la performance. En effet, chaque individu possède une température limite au-delà de laquelle le cerveau dit « stop ! ». Mais heureusement ! Heureusement j’ai une très bonne nouvelle… C’est encore la transpiration qui va nous sauver. C’est elle qui nous autorise une parade pour optimiser notre niveau de performance. Ainsi, dans l’ordre : buvez, agissez, transpirez, compensez, réhydratez ! Et même si vous ne pouvez éviter de transpirer et de puer des pieds, courez, courez, je vous souhaite de continuer encore longtemps à progresser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *