Dans l’artillerie du runner, il y a déjà plusieurs années que nous pouvons nous apercevoir, qu’il y a un accessoire « quasi incontournable ». Les manchons de compression ! En effet, les manchons de compression connaissent aujourd’hui encore un grand succès. Mais alors : pourquoi ? Par effet de mode ou pour une efficacité avérée ?

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

 

Il faut se l’admettre, les marques savent vendre leur produit. En mettant systématiquement en avant une poignée d’arguments. Et même si j’adore écrire et partager de l’info, journaliste ce n’est pas mon métier. Mon vrai métier est justement en rapport avec mes études. Et les particularités du marketing, je les ai donc bien apprises. Un marketing maîtrisé c’est une parfaite orientation client en rapport avec des besoins clairement identifiés et associée à une stratégie de communication en adéquation parfaite, justement pour répondre à ce que cherche le client.

QUELS SONT LES ARGUMENTS POUR LES CHAUSSETTES DE COMPRESSION ?

Je n’ai rien inventé. Je n’ai pas cette capacité. D’ailleurs, je n’ai pour l’instant jamais rien su faire d’extraordinaire. En revanche, j’observe, je récupère, je compile et j’associe. Et je me suis ainsi amusé à lire une dizaine de fiches techniques de différentes marques de manchons de compression. Voilà ce que j’ai trouvé :

  • Amélioration de la récupération
  • Amélioration du retour veineux
  • Élimination des toxines
  • Réduction de la douleur à l’effort
  • Réduction de la fatigue musculaire
  • Amélioration de l’efficacité motrice
  • Amélioration de la tonicité musculaire
  • Réduction des vibrations musculaires
  • Amélioration de la performance musculaire
  • Amélioration de l’oxygénation musculaire
  • Amélioration de l’efficacité tendineuse et ligamentaire

Ça en fait des avantages juste pour des chaussettes… Oui mais voilà, ce n’est pas une seule marque de manchons qui présente tous ces arguments de vente. J’ai juste compilé les avantages de tous les acteurs du marché pour en faire une Benefits List.

 

LES ACTEURS

Ils sont nombreux à se partager la part du gâteau. BV Sport, Compressport, CZ, X-Shocks, Skins, X-Bionic ou encore Sigvaris ou Decathlon. Il y a donc beaucoup d’acteurs dans ce secteur. Et le marché n’est pas encore à maturité. La croissance est d’ailleurs encore très importante chaque année. Il y a qu’à voir le nombre de stands dédiés sur les salons running. Mais proposent-ils au final la même chose ? Non ! Il existe en effet plusieurs types de manchons de compression. La compression peut-être progressive ou dégressive. 

FAITES VOTRE CHOIX !

J’ai pourtant cherché. Aucune étude ne prouve réellement laquelle de ces deux méthodes, progressive ou dégressive, est la plus efficace. Alors, je vais tenter de vous donner quelques explications.

EFFICACITÉ ?

 

Un des secrets de notre performance sportive se situe au niveau de l’oxygénation de nos muscles. Pas compliqué : l’oxygène est le carburant Number One de l’endurance. Ainsi, la compression exercée sur le mollet a pour effet d’augmenter la circulation sanguine dans les veines musculaires et profondes. Autrement dit, l’augmentation de la pression dans les veines présentes dans le mollet accélère le flux sanguin pour permettre d’amener plus rapidement de l’oxygène “frais” dans le muscle. Cela a donc pour effet de rendre plus efficace le processus aérobie.

ET EN RÉCUP ?

 

Pour moi l’intérêt numéro un de la compression se situe justement au niveau de la récupération. Les muscles, et le mollet en particulier, sont de véritables éponges. D’ailleurs vous saviez qu’on appelait le mollet : le deuxième coeur ? Ainsi, une fois qu’il a servi à alimenter le muscle, une partie du sang usagé reste dans le muscle. Le manchon de compression, améliore ainsi l’oxygénation. Comme si le manchon aidait à nettoyer le muscle et à passer le balais au niveau des déchets.

UNE DISTINCTION

Vous n’avez jamais remarqué qu’on trouve encore davantage de manchons sur les épreuves d’ultra et de trail ? Et vous savez pourquoi ? En fait la compression peut être intéressante pendant la course si celle-ci est longue. Disons qu’ainsi on épuisera moins vite le muscle. Et après la course, le muscle ayant mieux fonctionné, il mettra moins de temps à récupérer de l’effort consenti. Voilà entre autre, pourquoi il existe des manchons de compression pour la course, et des chaussettes de récupération, à utiliser après la course. Le but est globalement le même, mais la pression exercée est moindre, le volume des échanges sanguins au repos étant moins élevé qu’à l’effort. Depuis le début, je vous parle de manchons de compression mais pour moi les effets des chaussettes de récupération sont encore bien plus importants. On sent vraiment la différence si on a mis rapidement ces chaussettes après une course. La récupération est améliorée et les douleurs sont significativement atténuées les lendemain de course.

 

PRODUIT MIRACLE ?

En lisant l’article, vous étiez venu chercher la solution miracle ? Je vais vous décevoir. Ce n’est pas grâce à vos chaussettes de bonne-sœur que vous allez battre des records… Au mieux, vous optimiserez votre entrainement et votre récupération. D’ailleurs, pour certain c’est juste du marketing, pour d’autres ça aide et pour d’autres encore ça rassure. Ce qui n’est d’ailleurs pas anecdotique. Si par superstition, vous parvenez à vous mettre dans une situation de confiance, pourquoi vous en priver ? J’ai bien utilisé de manière obsessionnelle le même jeu d’épingles à nourrice pour accrocher mon dossard toute mon adolescence de peur de rater la compétition si j’en utilisais d’autres. En tous les cas, la chaussette de compression reste une option. Mais pour moi pas mieux qu’une option. Une option autour des 50 € d’ailleurs. Ainsi, je vous le conseille : essayez pour vous faire votre propre avis. Celui-ci reste le mien. Mais une chose est certaine, si c’est les « chaussettes » qui vous permettent d’aller courir, alors chaussez-les !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *