» Quand on arrive en ville, tout l’monde change de trottoir, on a pas l’air virils, mais on fait peur à voir...  » (Daniel Balavoine, 1981). La vie en ville n’est pas celle de la campagne et lorsqu’il s’agit de courir, ce n’est pas le meilleur endroit. Mais alors comment est-il possible de courir en ville ? Et où ?

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

 

Lorsque nous vivons en milieu urbain, nous sommes souvent obligés de courir dans les rues de la ville. Néanmoins on s’accordera quand même tous à dire qu’en ville, le running y apparaît souvent un peu plus compliqué qu’en nature.

 

LES MEILLEURS MOMENTS

  1. Et si on optimisait notre temps… Combien sommes-nous à considérer le trajet pour aller au boulot comme un temps perdu ? Imaginez que vous avez déjà fait votre sport quotidien dès lors que la journée de boulot a démarré ? Dans la mesure où vous pouvez vous changer au bureau – et même un lavabo, un gant de toilette et une bouteille d’eau de Cologne suffisent – pourquoi se priver de ce luxe que d’aller travailler en courant si la distance reste en adéquation avec vos objectifs et vos capacités ?
  1. Très tôt le matin ou tard le soir, saviez-vous qu’il y a moins de pollution ?
  1. Moi qui travaille dans un quartier d’affaires proche de la capitale, combien de personnes ou de groupe de gens de la même entreprise, je croise chaque midi sur la pause dej ? Et parfois, c’est même le boss qui donne l’exemple et guide l’allure…
  1. Autre avantage, en milieu urbain il fait moins froid qu’en nature. Vous allez pouvoir faire tomber les gants. C’est souvent qu’on observe jusqu’à 5 degrés d’écart avec la campagne en plein hiver…

OÙ ?

 

Un conseil : évitez les trottoirs. Trop de pollution. Au mieux, servez-vous en juste pour rejoindre un parc public ou un terrain de foot ou stade accessible au public. Ou en fonction de l’endroit où vous vivez ou travaillez, visez les quais, les bas-ports, les chemins de halage. Ou encore, allez courir dans certaines zones industrielles. Les avenues y sont larges et vous profitez de beaucoup d’espaces. Elles sont souvent bien éclairées.

LE REVÊTEMENT

Contrairement à ce que l’on croit souvent, l’herbe n’est pas toujours le meilleur endroit pour courir. Non seulement il peut y avoir des trous, des surfaces inégales mais aussi des surfaces cachées et dangereuses pour vos tendons et articulations. Le sol idéal doit être stable. Ça tombe bien c’est précisément ce type de sol qu’on trouve le plus en ville. Néanmoins, il est dur. Mais de toute façon c’est une excellente chose que d’alterner les sols durs et mous.

QUELLES CHAUSSURES ?

 

Question chaussures pour courir en ville, des légères peuvent convenir, sauf pour les sorties longues.

MENACES

Attention, aux marquages au sol, les feuilles mortes et les plaques d’essence. Les rues, routes et trottoirs en ville peuvent-être souvent glissants. Et pas seulement après la pluie. Attention aussi au caca du chien. Sauf si vous marchez dedans avec la running gauche. Si vous ne voulez pas une bosse ouvrez grand les yeux. Prenez garde aux feux de signalisation, les bites en béton et les poteaux sous le niveau du regard. Évitez la musique dans les oreilles. Gardez votre écoute attentive à ce qui se passe autour de vous. Ne vous surchargez pas mais prenez un billet de 10€ dans un sachet pour ne pas l’humidifier : ça peut servir. Une carte avec vos informations personnelles (nom, prénom, adresse, téléphone, contact d’urgence, etc) n’est pas de trop non plus. Pensez aux vêtements aussi. Des bandes réfléchissantes vous permettront d’être vu et davantage sécurisé.

 

BREF,

Jouez avec l’environnement. Globalement même si cela semble galère, courir en ville peut aussi permettre de varier vos entraînements ! Par exemple vous pouvez introduire dans vos séances des escaliers, des montées et descentes, des sprints entre les lampadaires… Bref de quoi faire d’une contrainte un atout ! D’identifier le bénéficie du contexte. D’ailleurs c’est aussi ça la philosophie de running4all : « courir pour tous » & « courir partout » !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *