Si vous lisez certains de mes articles depuis un petit moment, vous savez à quel point je suis un grand fan de la magie du corps humain et surtout de la façon dont celui-ci réagit à l’effort et au stress afin de toujours encore mieux s’adapter. Ainsi, aujourd’hui, avec votre webzine préféré, nous avons décidé de vous parler d’un phénomène aussi puissant qu’il vous permettra de battre tous vos records. La surcompensation.

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

Imaginez que ce soit sur votre jour de repos que vous découvrez la magie. En effet, après avoir investi dans un entraînement difficile, préparez-vous à découvrir les fabuleux effets de la surcompensation. Ce phénomène est tout simplement la réponse de votre corps à l’effort dû à la course à pied et celui qui pousse votre entraîneur à vous prévoir des séances de fractionnés toujours un peu plus dures, semaines après semaines.

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

Une fois votre séance terminée, la phase de récupération de votre corps commence. Petit à petit, vos fibres musculaires vont se reconstituer et vos réserves d’énergie se réapprovisionner… Or, le corps humain ayant tiré une leçon de ce stress subi, ne souhaite réellement pas revivre ce moment parfois de torture. Il va donc tout faire pour que votre corps soit plus performant et ainsi, pouvoir mieux encaisser si jamais vous décidez de reproduire la même séance.

 

EN 3 ÉTAPES

  1. Vous procurez du stress à votre organisme en le sollicitant par un entraînement poussé. En intensité mais parfois aussi en quantité.
  1. Pour éviter ce stress la prochaine fois, votre corps va s’adapter. Ainsi vos fibres musculaires seront plus résistantes, votre souffle amélioré, vos lactates éliminés bien plus rapidement, votre endurance améliorée…
  1. C’est exactement à ce moment-là où opère la magie. Ce même moment où votre corps va tirer la quintessence de tout votre potentiel physiologique. Cette période où votre corps va être le plus performant et que nous nommerons ainsi « l’effet de surcompensation ».

OPTIMISATION DE LA SURCOMPENSATION

 

Maintenant que vous avez compris ce qu’était le phénomène de surcompensation, il est indispensable que vous compreniez qu’il est aujourd’hui très difficile de maîtriser ce concept, pour la simple raison qu’il est très subjectif et complètement individuel à chacun. En effet, la phase de récupération est une notion qui est variable en fonction de votre âge, de votre poids, de votre niveau d’entraînement, de votre génétique, de votre alimentation, de votre sommeil…

TESTING

Le seul moyen de savoir ce qui nous convient est de faire des tests personnels. Et surtout de toujours rester à l’écoute de ton corps. Malgré tout, il existe quand même plusieurs règles que tu vas pouvoir mettre en place dans ton quotidien afin d’améliorer ta récupération, et par la même occasion, l’effet de surcompensation.

8 RÈGLES

L’entraînement doit être d’intensité suffisante. Plus l’entraînement est important et plus la surcompensation sera élevée.

La récupération doit aussi être proportionnelle à l’intensité de votre entraînement. Ainsi, adaptez votre récupération en fonction du type de séance réalisée.

Créez une solide base d’endurance à travers un travail à faible intensité avant d’introduire des charges d’entraînement plus intenses.

Augmentez progressivement la charge de travail au cours des entraînements qui se succèdent.

Limitez le nombre de séances de fractionnés type VMA, côtes ou seuil à un maximum de 3 séances par semaine.

➅ Prévoir des variations de la charge de travail (par exemple alterner les séances de fractionnés avec les séances de footing souple).

Suivez un programme d’entraînement qui soit adapté à votre niveau.

Alternez une semaine de repos actif toutes les 3 semaines d’entraînement pour ne pas tomber dans le surentraînement.

 

CONCLUSION

On a pu vérifier une nouvelle fois que le corps a une mémoire extraordinaire et des ressources infinies. Alors explorez encore longtemps à travers le running tout ce que votre corps a d’aussi magique à vous offrir… Et pour cette expérience de la surcompensation, comme le calme après la tempête, profitez et appréciez ce moment où les jauges d’énergie remontent. Sentez-vous la force du super saiyan qui vous envahit ? Vous l’avez mérité. Vous vous êtes difficilement entraîné, c’est le moment d’atteindre vos capacités fonctionnelles supérieures et d’aller exploser tous vos chronos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *