Mon histoire avec la marque New Balance se résume à la NB 574 et la NB 576. Certes deux modèles iconiques du monde de la sneaker mais qui n’a rien à voir avec le running. Disons que pour moi, New Balance, à part la IMPULSE pour laquelle j’ai eu un véritable coup de foudre à la rentrée, c’était surtout une griffe fashion et qui se portait au bureau avec un jean retroussé et des chaussettes invisibles. Le genre de chaussures cool et casual. Celle de Steeve Jobs, l’ancien patron d’Apple dans son style décontract’ qu’on lui connaissait. Tout ça… Jusqu’à ce que la marque m’offre une deuxième opportunité cette année de tester une véritable running : La NEW BALANCE FRESH FOAM 1080 !

-> Voir aussi : Test de la New Balance Fuel Cell Impulse

Par Jean-François Tatard* – Photos : DR

Voyage dans l’Histoire… C’est en 1906 que New Balance est née. À Boston. À l’origine la marque fabriquait des soutiens de voûte plantaire. Puis la marque s’est ensuite spécialisée dans les chaussures de course à pied. D’ailleurs, aujourd’hui New Balance est la quatrième marque mondiale de chaussures de sport. Tout sport confondu. Je discutais avec Nil, le délégué NB pour la région parisienne entre autre, et il me faisait d’ailleurs remarquer que de nombreux clubs de foot étaient en contrat avec la marque. Et pas des moindres : FC Nantes, Dynamo de Kiev, FC Porto et même Liverpool. Mais elle est aussi la seule marque à fabriquer des chaussures en Europe. À Flimby en Angleterre.

BON BREF, REVENONS À NOS RUNNING…

« Running » ou Jackpot Marketing ? En 1970, le sport est en pleine explosion. Le marathon de New York permettra à la marque de se faire connaître dans le monde entier : les participants ont presque tous des New Balance aux pieds. Aujourd’hui, le géant américain est reconnu comme étant LA référence des chaussures de Running.

TESTONS LA FRESH FOAM 1080 !

Chaussure de l’année ! La New Balance 1080 Fresh Foam dans sa nouvelle version . La V8 a en effet été élue chaussure de l’année à l’occasion du « sommet de la course à pied », RDV N° 1 B to B du running en Europe. La concurrence est pourtant rude sur ce secteur. Asics, Nike, ON, The North Face, Hoka One One, Mizuno : cela situe aussi le niveau !

POURQUOI ?

Le look de la belle américaine ne doit pas être étranger à son succès. La sobriété habituelle de la marque n’en fait pourtant pas une chaussure flashy sur laquelle on se retourne aussi immédiatement que si elle avait été fluo et dans le « flow » ! Au « post » goût et couleur, chez Running4all, on clique sur « j’aime » !

ET POUR LA COURSE ?

La 1080 Fresh Foam est donc une bête de Scène qui peut prétendre aux élections miss univers mais côté course ? Le modèle, de par sa polyvalence, s’avère a priori, intéressant. Et sur toutes les distances : du 10 Km au marathon !

PASSONS AUX CHOSES SÉRIEUSES !

300 grammes tout pile dans mon 42,5 sur la balance, On enfile la basket de Steeve Jobs et on part à l’assaut des sentiers… Quelques foulées plus tard : bon, bah, ça retombe comme un soufflet ! Ce n’est pas pour moi. Un amorti ferme et certes qui apporte du confort mais beaucoup trop à mon goût. Clairement NB a misé sur la stabilité. L’explication de cette stabilité notoire vient de la semelle alvéolaire, marque de fabrique de la firme du Massachusetts. Des alvéoles concaves sur l’extérieur (amorti) et des alvéoles convexes dans la semelle (stabilité).

-> Voir aussi : 20 paires de chaussures pour ceux qui recherchent la stabilité

LA TIGE

On surfe sur l’air du temps ! La tige est sans couture et on investit encore chez NB au service du confort sur ce modèle. Côté dynamisme, la Fresh Foam offre des prestations moyennes pour moi qui ai chaussé la Impulse 3 mois plus tôt. On est à l’opposé ! Quant à l’accroche, elle, elle s’avère performante y compris quand le ciel fait des siennes et rendant le revêtement glissant. Point fort : Confort / Stabilité – Point faible : Performance / Dynamisme  

SILENCE DE FONCTIONNEMENT

Le silence de fonctionnement peut faire penser à des « gommes tendres », par définition, relativement sensibles à l’abrasion. Mais en pratique, il n’en est rien : la semelle externe a une bonne durée de vie, y compris lors d’un footing exclusivement sur la route. Le grip sur le « mouillé » semble très efficace. Un aspect vient néanmoins obscurcir le tableau : au niveau de la face interne de la chaussure, il y a une limite très marquée entre l’avant de la chaussure (en toile aérée) et la zone en plastique, relativement rigide et épaisse (1.5 mm), fixée par couture, sur laquelle apparait le logo et qui sert de raccord pour les points d’ancrages des lacets.

CONTRE EFFET POSSIBLE !

Si vous êtes comme moi, il est possible que cela vous occasionne un échauffement. En effet, le découpage de la semelle interne au niveau de la zone de friction principale et l’utilisation de chaussettes haut de gamme de chez BV SPORT a permis d’atténuer cela.

CONSEIL EN CONCLUSION

Je conseille la New Balance 1080 Fresh Foam à tout le monde a priori mais surtout à ceux à la recherche de stabilité et de confort. Il s’agit d’une chaussure universelle qui peut convenir également pour les coureurs ayant une légère pronation. Si vous êtes dans mon cas, et que vous pesez moins de 70 kilos, je vous conseille d’utiliser cette chaussure pour les footings long où vous voulez économiser vos articulations et tendons et aussi sur les sorties cool où il ne s’agit plus d’aller vite. Et si elles restent propres avec un jean et même avec un costard…

-> Voir aussi : Test des New Balance Fresh Foam Hierro 3

-> Voir aussi : Test des New Balance Fresh Foam 1080 V7

NEW BALANCE FRESH FOAM 1080 V8

Les +

  • Amorti de haut niveau
  • Stabilité irréprochable
  • Design globalement sympathique.
  • « Silence de fonctionnement » agréable
  • Possibilité de choisir sa largeur (4 gammes possibles)

Les –

  • Sensation de lourdeur
  • Raideur
  • Peu dynamique
  • Prix public : 160€

*Jean-François Tatard

Plus de 100 victoires dans des compétitions départementales, régionales et nationales

– 2h34’ au marathon

– 3ème du 100kms de Millau 2014

– 6ème de l’ECOTRAIL 2013

– 5ème des Championnats de France du 100kms 2013

– 2ème français au marathon de Florence 2012 et au semi-marathon de Barcelone 2013

– 3ème du championnat de France de semi marathon par équipe 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *