Découverte du Laser Run + vidéo

De toutes les disciplines sportives, laquelle préférez-vous regarder à la télévision ? Laquelle vous semble-t-elle la plus spectaculaire ? S’il est un sport qui se pratique en hiver et qui est en vogue depuis quelque temps c’est bien le biathlon ! Surtout depuis que l’incroyable Martin Fourcade nous a autant régalé aux derniers Jeux lympiques d’hiver. Alors imaginez que nous puissions adapter cette discipline à une pratique plus estivale ? Mieux… Imaginez que nous l’adaptions à notre passion pour la course à pied ?

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

L’opportunité m’a ainsi été offerte d’assister à une discipline naissante. Au temple du sport français, j’ai pu suivre en compétition, ce dimanche matin de décembre, l’une des meilleures athlètes au monde sur ce sport qui aspire à être discipline olympique en 2024.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Le Laser Run, c’est l’association de deux des cinq disciplines de l’épreuve olympique de Pentathlon. Ainsi, comme au Pentathlon, les disciplines s’enchainent mais cette fois, plusieurs fois. Et quelles sont ces deux disciplines ? Le tir au pistolet (au laser plus précisément) et la course à pied. Des courses de 200, 400 et/ou 800 mètres qui s’entrecoupent de séquences de tir, rappelant la discipline fétiche de Martin Fourcade. 

APTITUDES REQUISES 

Ce sport spectaculaire fait appel à quelques qualités que la jeune championne Marion Placzek m’a permis d’identifier en l’observant… 

L’ENDURANCE

Il faut tenir compte de la longueur totale de l’épreuve. La distance varie en fonction des catégories d’âges mais, elle peut atteindre 8000 mètres de longueur. Et sur une telle durée d’effort, la capacité à maintenir dans le temps un certain niveau d’intensité exigée est capital. La discipline demande ainsi une aptitude à maintenir un effort d’une haute intensité cardiaque sur une durée quand même suffisamment longue. 

LA CONCENTRATION

C’est ce qui m’a le plus impressionné chez Marion. Je la connaissais déjà pour ses aptitudes physiques exceptionnelles (elle a été championne de France de semi marathon et pour seulement 23 ans son palmarès est déjà plus qu’élogieux), mais j’ai découvert aujourd’hui sa capacité à se concentrer. En effet l’intérêt et la complexité de cette discipline est d’alterner des phases d’effort très intenses et des phases de calme et de concentration où la précision et la rapidité au tir sont indispensables. Une difficulté qui est renforcée par la gestion des situations de confrontation directe avec ses adversaires. C’est vraiment impressionnant !

RÉGULATION DE L’EFFORT

À l’approche des cibles, il faut retrouver un rythme cardiaque permettant de ne pas perdre de temps sur le pas de tir. Mais, surtout, cette discipline est particulièrement ludique, autant pour les participants que pour les spectateurs… Ça en fera assurément un Show TV fabuleux lorsque le comité olympique aura validé l’épreuve aux JO.

PLEIN DE REBONDISSEMENTS 

Son déroulement amène des « rebondissements » tant la performance est liée à la gestion d’efforts différents. Le tout avec un risque réduit à zéro et en ménageant le développement durable, grâce à la technologie du laser. Ça a décidément vraiment tout pour marcher ce sport…

POUR QUI ?

Ce nouveau sport ne s’adresse pas qu’aux champions comme Marion. Cette activité spectaculaire se destine aussi à tous les autres qui aiment courir, tirer au laser ou les deux. Du plus jeune au plus ancien, de la simple découverte à la compétition la plus ardue. C’est une discipline qui est également profondément sociale et fait ressurgir la solidarité de chacun. Et ce n’est pas dans l’escarcelle de la FFA. Le Laser Run est une nouvelle discipline sportive en partenariat avec la Fédération Française de Pentathlon Moderne. 

DES VALEURS

Si je demande à Marion et à ses adversaires quelles sont les valeurs de leur sport, compilées, voilà ce que j’ai listé :

– Dépassement de soi

– Respect de l’adversaire

– Respect du matériel

– Respect des règles

– Polyvalence

– Gestion de l’effort

– Concentration

– Solidarité

– Mixité

– Excellence de la performance

JE RAJOUTERAI…

Repères sur soi, souffle maîtrisé, concentration absolue, lucidité de mise, effort certain, plaisir assuré, autant de vertus et de qualités à développer qui permettront aux plus motivés de se propulser vers la compétition sur cette discipline parfaitement calibrée pour devenir prochainement l’une des épreuves les plus convoitées du grand public… Si aux âmes bien nées la valeur n’attend pas les années, ce talent, Marion, faut le garder et le préserver encore quelques années, car dans pas longtemps : il y aura un titre olympique à gagner et des millions de personnes à régaler derrière leur télé…

 

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire