L’hypnose et le running

Si vous lisez régulièrement running4all, impossible que vous ayez manqué le papier sur la récupération ou encore celui sur la cryothérapie corps entier. Des techniques pour accompagner notre bien-être en parallèle de notre activité sportive préférée, il en existe des wagons mais aujourd’hui, nous voulions vous faire découvrir une nouvelle méthode à laquelle vous n’auriez probablement jamais pensé… L’hypnose.

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

-> Voir aussi : La cryothérapie

-> Voir aussi : Les meilleures techniques pour la récupération

-> Voir aussi : Profession coach

Je m’en étais arrêté à l’hypnose de spectacle, personnellement. Mais aujourd’hui, mon ami Steve COMPAGNON m’a fait découvrir que l’hypnose ne s’arrêtait pas au divertissement de MESSMER. Il a ainsi réussi à me démontrer que l’hypnose pouvait tenir une place de choix dans l’accompagnement des sportifs. Néanmoins, avant de vous parler de cet outil merveilleux, je tiens à vous présenter coach COMPAGNON…

STEVE COMPAGNON

La première fois que que j’ai eu la chance de rencontrer Steve, c’était il y a une petite dizaine d’années. Nous appartenions à la même équipe qui avait gagné les « 24h VTT de BUTHIERS ». Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il ne m’a pas laissé indifférent. Grand, brun aux yeux bleus dans un corps d’Apollon. Bref, un profil de mannequin de chez Abercrombie (ça intéressera beaucoup de lectrices et certains lecteurs aussi d’ailleurs). Et personnellement plus frappant encore : aussi charismatique que talentueux, je me souviens d’un mec merveilleusement contaminant d’enthousiasme. Pas étonnant aujourd’hui qu’il soit coach et qu’il accompagne les gens qui lui font confiance pour découvrir et utiliser leur plein potentiel… 

SON SAVOIR FAIRE !

Steve c’est le coach parisien. Celui que les stars et le gratin de la capitale tiennent à s’offrir. Avec lui c’est la garantie d’arriver à ses objectifs. Confiance en soi, préparation mentale, accompagnement de la performance, développement et accomplissement personnel, optimisation du bien-être et de son physique sont ses créneaux. Mais Steve c’est aussi ce chef d’entreprise qui emploie quatre collaboratrices au sein d’une institut de bien-être dans les beaux quartiers parisiens. On y retrouve toutes les techniques modernes dans un cadre et des conditions imaginés par un designer très connu. 

Je vous laisse visiter le site internet de l’institut : www.polecryo.fr 

L’HYPNOSE DANS LE SPORT

L’hypnose dans le sport, voilà ce que j’étais venu chercher aujourd’hui chez mon vieux copain. Visiblement, l’hypnose est elle aussi en train de se faire une place de choix dans l’accompagnement des sportifs. Toujours en avance sur son temps et avec cette faculté à se tourner vers le bien-être de l’autre Steve s’y est ainsi formé. Aujourd’hui, l’ancien « mannequin de chez Abercrombie » m’explique comment cet outil complet peut être mis au service du sportif. Comment il peut l’aider à franchir des obstacles. Comment il lui permet de gérer ses émotions. Comment il améliore ses performances et lui permet d’atteindre l’excellence. 

TECHNIQUE EMPIRIQUE ?

Les premiers praticiens à avoir utilisé cette méthode l’ont fait de façon empirique, ils ont été des pionniers dont les résultats ont contribué à ce que de plus en plus d’athlètes et sportifs aient recours à cet outil. Mais jusqu’à maintenant, peu de formations existaient pour qu’un praticien puisse se spécialiser efficacement dans ce domaine.

PENSÉ POUR LES SPORTIFS ET PAS QUE…

Pour la première fois que je le vois ouvert au « grand public », c’est Steve, notre ami coach, qui a cette fois conçu un programme hypnose pensé spécialement pour accompagner les sportifs. « À technique et condition physique égale, c’est le facteur mental qui va faire toute la différence », c’est ce que j’ai retenu de notre déjeuner. Que ce soit pour accompagner des sportifs loisirs, des compétiteurs de haut niveau, ou bien simplement pour ajouter du bien-être et de la confiance en soi.

LA CONFIANCE EN SOI

Un sportif est une mécanique complexe. Ce qui fait son succès dépend de nombreux paramètres dont certains sont mentaux, émotionnels, systémiques ou encore comportementaux. Sa capacité à être rigoureux, à avoir une bonne hygiène de vie, à gérer le succès comme l’échec, à se remettre d’une blessure ou encore à maintenir sa motivation… sont tout aussi déterminant que ton talent ou sa technicité. Tout praticien en hypnose sait comment favoriser un changement de comportement ou ancrer de la confiance… 

UN MÉCANISME PARTICULIER

Le sport, par son exigence physique et particulièrement la course à pied, demande une façon spécifique de gérer ces mécanismes. Les sportifs ont un mental particulier, soumis à rude épreuve. Le besoin de précision et d’efficacité s’en font d’autant plus ressentir..

APPLICATIONS AU SPORT

C’est assez large, disons que c’est vraiment de la préparation mentale. Il y a toute une partie qui va être du travail émotionnel c’est-à-dire travailler sur la confiance en soi, sur tout ce qui va aider à la performance afin de donner le meilleur de soi-même lors d’une compétition, le jour d’une épreuve ou d’un match. Et puis il y a une partie en amont qui est plus technique. Une personne qui va vouloir progresser techniquement peut savoir exactement ce qu’elle devrait faire mais son corps ne va pas forcément lui répondre exactement comme elle le voudrait. L’hypnose va justement permettre de créer une flexibilité mentale et favoriser l’apprentissage ou la correction d’un geste par exemple. L’hypnose n’endort pas mais au contraire permet au patient d’être en hyper vigilance.

DIFFÉRENCE AVEC LE COACHING MENTAL

L’hypnose est à la racine du coaching. Sauf que jusque là l’hypnose était très connotée et le coaching s’est peu à peu dissocié de l’hypnose. Aujourd’hui, l’hypnose regagne ses lettres de noblesse et est tout simplement la base du coaching mental. Je pense que le coaching “classique” est très efficace en lui-même mais ce n’est que lorsqu’on lui ajoute l’hypnose qu’il prend une dimension plus précise et plus profonde. Steve m’en a convaincu. 

PAR ÉTAPES 

Déjà, on va essayer de comprendre où se situe le blocage chez le sportif. Est-ce qu’il est comportemental ou émotionnel. Pour vous donner un cas de figure, il y a des gens qui courent après la réussite mais qui, en même temps, ont peur d’elle. Il y en d’autres qui vont avoir une pression particulière dès lors qu’il y aura un enjeu. L’idée va donc être de travailler sur les fonctionnements du cerveau, en expliquant à la personne en quoi consiste les neurosciences, ses réactions émotionnelles, ses apprentissages. Et en le faisant passer par cet état d’hyperconscience  – car l’hypnose n’endort pas mais au contraire permet au patient d’être en hyper vigilance – on va emmener les gens à comprendre ce qui se passe à l’intérieur d’eux et à modifier des éléments. Imaginons quelqu’un qui manque de confiance en lui, par exemple. L’action de Steve va être d’essayer de déterminer exactement où ce manque de confiance joue et quel ancrage peut-il avoir pour générer la confiance. Si ce travail-là est fait, au cours d’une compétition, son niveau de confiance augmentera au lieu de diminuer.

QUAND ?

D’après Steve, il y a des gens qu’il va suivre sur toute une saison et d’autres qui vont venir le voir plus ponctuellement. Concrètement, il rencontre directement la personne, après un entraînement par exemple ou juste avant ou après une compétition. Son but est d’accompagner le sportif dans son travail quotidien. Certaines problématiques se règlent en deux ou trois séances comme avec les personnes qui reviennent de blessure. Mais, il y a des cas qui nécessitent davantage de travail de fond, ce qui peut durer sur une saison entière ou plus. 

QUI ? ET POUR QUI ?

Aujourd’hui, l’hypnose n’est pas un domaine reconnu. Du moins en France. On pourrait dire, au même titre que le coaching mental, que ce sont des personnes dont le métier est d’accompagner la performance et le bien-être. Mais assez généralement, on devine chez ces mêmes gens une faculté à galvaniser les autres et à faire du bien parce qu’ils sont définitivement câblées sur cette envie de réussir et de faire réussir.

POUR CONCLURE

Personne n’est Dieu ! Personne ne changera le monde. Mais tout le monde peut changer sa vision du monde. Et de la même façon que nous pouvons tous visualiser positivement, l’hypnose est une solution très comportementale car elle n’agit pas directement sur la vie de la personne mais seulement sur sa manière de penser…

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire