fbpx

Le Haut-Garonnais Thierry Corbarieu, vainqueur de l’ultra trail « Yukon Artic Race »

Thierry Corbarieu a la course à pied chevillée au corps et l’amour des beaux paysages. Il s’est engagé avec 40 autres coureurs sur le Yukon Artic Trail. Une course de l’extrême où l’engagement physique et mental est hors norme. Après 217 heures de courses; soit 692km entre Whitehorse et Dawson City, dans le grand nord canadien il a terminé premier. Et ainsi inscrit le premier nom français au palmarès de cette course réputée comme l’une des plus froide et dure au monde.

Voici l’arrivée en images de Thierry Corbarieu :

Arrivée de Thierry Corbarieu
Images Yukon Artic Race

Un an et demi de préparation

Thierry Corbarieu a non seulement fini la course mais il a remporté sa 16e édition. Il n’en est pas à son premier exploit en 2009, il avait gagné la Trans 333 (Maroc). Et depuis, il lorgnait la Yukon Race. Il est passé de la chaleur du désert à des températures polaires. L’une des difficultés de la course est de lutter contre le froid; -34 degrés le jour du départ et des nuits à moins 40 degrés.
Thierry a bouclé la course en 10 jours. En dormant 1h30 par jour en moyenne, le reste de la journée consistant à tirer sa pulka de 25kg. La difficulté de la course tient aussi à sa distance, très longue et à l’éloignement des points de contrôles. 9 pour 700km environ. Cela signifie des étapes de parfois 20h sans voir personne.
Pour en arriver  là, il a fallu une préparation, technique, mentale et physique sur plus d’un et demi. Et le résultat est là.

L’ultra trailer était attendu à l’aéroport de Toulouse

Thierry Corbarieu à son retour à Toulouse

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire