fbpx

Fais ce que je dis, pas ce que je fais

Depuis un an qu’existe Running4all, on vous y fait partager des conseils, des plans d’entraînement, des erreurs à éviter, des astuces, des anecdotes, des comptes rendus de testing. Bref, l’équipe de la rédaction met son expertise de la course à pied au service de ses lecteurs… Mais sommes-nous irréprochables ? Sommes-nous aussi légitimes au point de prêcher la bonne parole ? 

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

FAIS CE QUE JE DIS, PAS CE QUE JE FAIS !

On s’attend toujours à ce que les gens incarnent littéralement les valeurs qu’ils soutiennent, et sans doute plus encore de la part de ceux qui sont le plus supposés calquer leur existence sur leur discours. Or, c’est la plupart du temps l’inverse qui se produit. Observez votre médecin ! Vous pensez réellement qu’il ne boit jamais d’alcool, qu’il dort 8 heures par jour, à heures régulières, qu’il sait toujours gérer son stress et qu’il mange systématiquement ses 5 fruits et légumes par jour ? Un gendarme vous pensez qu’il a toujours ses papiers sur lui et qu’il n’envoie jamais de SMS au volant ? Le coach, vous pensez qu’il prend le temps de temps de faire systématiquement ses étirements ou ses activo dynamiques avant sa séance ? On fait tous des erreurs et même plus souvent qu’on ne le pense : en état de conscience. 

QUESTION DE CHOIX

Ce n’est pas toujours facile de faire les bons choix ! Surtout quand tout nous tient à cœur et qu’on est plutôt ouvert à l’aventure et aux nouvelles découvertes. Par définition, un comportement aventurier c’est celui d’une personne dont la vie est faite de confrontations avec différents univers. Il les pénètre sans en être naturellement familier. Par simple goût de l’inconnu ou avec d’autres buts, en tous les cas sans en redouter les risques et en restant prêt pour toute aventure se présentant. Cela expose forcément à des erreurs. Si on peut appeler ça des erreurs. 

« Il existe une réelle frontière entre la pratique et la théorie ! »

Vous savez quoi ? En théorie il n’y en a pas ! Regardez à l’école : Nombreux sont les étudiants en médecine à avoir entendu la phrase : « tant que tu n’auras pas tué ton premier patient, tu ne seras pas vraiment un médecin » ! Oui, si-si, elle existe cette phrase. Heureusement, les mentalités changent, et l’enseignement évolue avec le temps, les modes, et les nouvelles technologies. La craie et le tableau noir sont ainsi remplacés par les Power Point. Mais si il existe une révolution c’est quand on passe au cours magistral, vous savez celui qui devient interactif et participatif. 

ÉVALUATION SUR COMPÉTENCES 

S’il fallait définir la raison d’une légitimité, je recommanderai d’évaluer les donneurs de leçons plus sur leurs compétences que sur leurs connaissances. C’est la différence entre le « know » & le « know how ». Cela demande des connaissances plus approfondies et du recul. C’est également le niveau de la simulation; c’est la capacité de « démontrer » son savoir (« show »). Et au sommet de la pyramide, il y a les situations en milieu réel et l’évaluation par l’observation directe (« do »). 

L’ADAPTATION 

Si le simple fait d’appliquer la théorie fonctionnait à chaque fois, ce serait quand-même bien trop simple. D’ailleurs, ça revient souvent sur running4all mais l’adaptation et la capacité à accepter le changement reste selon moi la qualité la plus grande qui existe. Prévoir l’imprévu et l’imprévisible est une qualité indispensable pour progresser. En ce sens tu peux avoir défini tous les plans, connaître les théories et les protocoles par coeur, si tu ne sais pas s’adapter, tu seras limité.

L’EXPÉRIENCE 

« Plus on a d’expérience, moins on se trompe ». Ce n’est pas qu’une théorie pour le coup, c’est le résultat de ce que j’observe. Mais si on prend la phrase dans l’autre sens, « moins on a d’expérience, plus on peut se tromper ». Pas de stress ! C’est la suite logique ! L’échec ou les erreurs n’existent pas. Ce sont juste de fabuleuses opportunités d’apprendre. Cela fait partie du processus. Il faut commencer par se tromper. D’ailleurs cela est très personnel, mais cela me pose toujours un problème de me faire conseiller par quelqu’un qui n’a pas fait l’erreur ou qui n’a pas déjà échoué. J’aurai toujours un doute sur son exposition au risque. Disons que j’ai l’impression qu’il n’a pas essayé. Pourtant, je suis convaincu que c’est l’échec qui pousse à la réflexion. Les succès ne poussent pas à réfléchir. D’ailleurs savez-vous ce que signifie la « réflexion » en physique ? C’est un changement de direction d’une onde quelconque provoquée par la présence d’un obstacle. C’est donc bien lui, l’obstacle, qui nous invite le mieux à la réflexion !

QUESTION DE PHILOSOPHIE 

C’est très américain, mais dans l’idée aux USA, on l’apprend tout petit, « mieux vaut essayer et se tromper que de ne pas essayer du tout » ! Ce n’est pas Oscar Wilde qui disait de « viser la lune pour atteindre les étoiles » ? Il y a bien une notion d’échec et pourtant il est dans les étoiles. 

L’OPTIMISME POUR SOLUTION

Bien sûr qu’il faut mesurer les risques et les menaces, mais d’un élan optimiste, c’est sur les bénéfices et les opportunités vers lesquels il faut se projeter. Et mieux vaut se faire taper sur les doigts par ce qu’on s’est cassé la gueule que de ne pas avoir essayer du tout. Chaque fois que des choses extraordinaires se sont créées dans ce monde, pensez-vous réellement qu’elles avaient été prévues ? Pensez-vous réellement que cela avait respecté systématiquement les théories ? Mark Twain disait « qu’ils avaient réussi parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible ». Il y a de l’audace dans toutes les réussites. Et vous savez quoi ? Vous avez beau le savoir, ça ne vous empêchera jamais de vous tromper encore. Et enfin, vous savez quoi ? Tous ces articles que Running4all vous offre depuis un an… et bien, ce sont probablement aussi le résultat de bon nombre « d’erreurs »…

Lire aussi: L’hypnose et le running

Jean-François Tatard

Jean-François Tatard

Jeff TATARD - 38 ans. - consultant sport - athlète multidisciplinaire (running, cyclisme, route, VTT, Run & Bike) Facebook : Jeff Tatard Insta : Jefftatard

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire