fbpx

Avant 1ère: Test de la ALTRA édition limité Marathon de Paris 2019

Vous souvenez-vous ce que nous écrivions au moment où running4all testait pour la première fois une HOKA ONE ONE ? Pendant longtemps on a cru que le marché de la chaussure de course à pied était réservé aux mastodontes Nike, Adidas, Asics. Pourtant régulièrement de nouvelles marques infiltrent le milieu du running. Et parmi celles-ci, il y a un peu moins de 10ans, nous avons vu naître une petite américaine dénommée ALTRA !

Par Jean-François Tatard – Photos: DR

ALTRA… une histoire. 

La marque n’a pas commencé dans des locaux standards mais dans une petite pièce à l’arrière d’un magasin de running, au pied des montagnes Wasatch dans l’Utah. Et l’idée ? Les deux fondateurs, voulaient une chaussure permettant de courir tel que nous sommes nés… pour courir.

 

A force d’années d’observation et d’expérience, les deux entrepreneurs de génie ont remarqué que le design de la plupart des chaussures du marché faisait plus de tort que de bien aux runners. L’élévation quasi systématique des talons renforçait l’impact bio-mécanique de chaque foulée et la toe-box étroite comprimait les doigts de pied au détriment de leur rôle stabilisateur naturel.

« zero drop, amorti et large toe-box » était né.

Ce qui a commencé par être de simples modifications des modèles courants du marché s’est transformé en une réelle re-conception d’un format inédit et innovant de chaussures de running. Le trio : « zero drop, amorti et large toe-box » était né. Ce combiné innovant était dès lors voué à réduire l’impact de chaque foulée et à permettre aux pieds et aux orteils d’occuper tout l’espace nécessaire à leur rôle propulsif et stabilisateur, et peu importe le terrain.

LE FOOT-SHAPE™ TOE BOX

Les chaussures de running traditionnelles presentent des toe-box pointues qui compriment les doigts de pieds et les privent de leur espace naturel. Ce phénomène accroit les risques de fasciite plantaire, durillons, névromes et douleurs neuropathiques, par exemple. Une toe-box plus large permet aux orteils d’occuper l’espace dont ils ont besoin et au gros orteil de rester droit.

Cela augmente nettement la stabilité du pied et permet un effet propulsif puissant du pied au service d’une plus grande performance. Nous aimerions pouvoir vous citer l’une ou l’autre découverte scientifique à ce sujet mais in fine, c’est assez simple: nous ne faisons que donner à vos pieds l’espace dont ils ont naturellement besoin.

LE ZERO DROP

Il y a des années, le créateur de la marque Altra a commencé à faire fondre les semelles extérieures des chaussures de running et à leur soustraire cet excès de matière au niveau du talon. Le résultat était assez étrange visuellement mais le feeling de course et les bénéfices physiques étaient au rendez-vous ! Le terme “Zero-Drop” a dès lors été déposé pour décrire cette absence de différence de niveau entre l’avant et l’arrière de la chaussure.

Le pied en position horizontale permettant alors un alignement naturel optimal du dos et du corps pour un impact minimisé à chaque foulée. Le zero drop renforce également les tendons d’Achille et les mollets, affaiblis par des années de port de chaussures au talon surélevé.

– A lire aussi: Comment choisir le drop de chaussures?

ALLEZ TESTONS !

C’est en réalité ma deuxième paire d’Altra. Et cela avait mal commencé… En effet, en 2015, alors qu’il ne me restait plus qu’à signer mon contrat de travail pour intégrer le groupe ICON HEALTH & FITNESS propriétaire en ce temps de la marque de running américaine, la ALTRA TORIN m’avait complètement dissuadé.

Mal taillée, du 44 dans ce modèle pour être certain d’être bien dans mon soulier, alors que je chausse du 42,5. Un esthétique qui ne m’enthousiasmait pas plus que ça et un concept qui ne m’avait pas persuadé. Difficile alors d’imaginer piloter les ventes de l’Europe de l’Ouest comme il me l’était proposé dans mon contrat de travail, avec un produit dont je n’étais pas convaincu. 

UNE OPPORTUNITÉ 

Aujourd’hui la marque qui n’est plus la propriété du géant du Fitness m’a offert l’opportunité de me réconcilier avec son soulier. En effet, cette chaussure originaire d’un des endroits qui m’est le plus fascinant au monde, va avoir pour objectif de me convertir au Zéro Drop et au large Toe Box…

J’ai donc testé un modèle très léger ! La ALTRA Escalante Edition Limitée Paris 2019 spécifiquement destinée pour les semis et marathons…

L’ESTHÉTIQUE 

Comme à chaque fois, l’histoire commence toujours par un colis livré par mon facteur. Cette fois un samedi matin de printemps à l’heure du petit déjeuner. Et comment mieux amorcer mon week-end ? Je suis comme un gosse. Elles sont trop belles ! L’amélioration et le progrès esthétique sont significatifs. Elles ont vraiment du flow ! Quant au poids, elles s’annoncent vraiment parfaites pour le marathon.

Légèrement moins de 210 grammes dans mon 42,5. Et puis « Cocorico », bleu-Blanc-rouge, si la bande de MBAPPE n’avait été en contrat NIKE ça en aurait bien fait une chaussure 2 étoiles que tu chausses sur les podiums. 

UNE ÉDITION LIMITÉE 

Sur ce modèle qui est une Edition Limitée Marathon, et plus spécifiquement Marathon de Paris 2019 ! C’est marqué dessus. Contrairement à l’Escalante classique que j’ai déjà prise en main en magasin,  le mesh tissé en une seule fois sur la chaussure il y a des trous sur tout le maillage. Elles sont hyper aérées.

Le modèle est ultra abouti. Elle est d’une technicité impressionnante. Et les petits détails avec la capitale française dessinée sur l’extérieur arrière de la chaussure et la griffe à l’opposé à l’intérieur en font une pièce unique. C’est presque de l’art !

LE DIABLE EST DANS LE DÉTAIL 

Avec Altra tout est pensé dans le moindre détail. 

  • Un coffret pédagogique avec le schéma du pied
  • Une semelle avec l’empreinte de pied
  • Un maillage extrêmement ventilée 
  • Une encoche pour glisser les lacets
  • Et maintenir la languette 
  • Un régal, une merveille technologie

MAIS UNE FOIS AUX PIEDS ?

Et bien une fois aux pieds, je vous assure que c’est impressionnant. Elles ne sont pas que belles. Moi qui ai pourtant un pied assez fin, incroyable de me dire que mon pied puisse être maintenu à ce point dans un toe box si large. J’avais déjà chaussé deux paires avec un drop proche de zéro ces derniers mois dont récemment la HOKA ONE ONE ROCKET CARBON et c’est tout aussi rapidement que j’ai réussi à m’y adapter alors que la majorité de mes chaussures de course à pieds sont entre 5 et 7 millimètres de drop. 

LE CONFORT

Dès que j’ai glissé mon pied dans le soulier, j’ai trouvé le confort que j’avais imaginé en la voyant. Ça vaut d’ailleurs le coup de les chausser pieds nus. Ce modèle et son mesh si particulier, en font un modèle unique. 

LA LÉGÈRETÉ

Aux pieds, elles paraissent encore plus légères que le poids qui m’a été annoncé par ma balance. 210 grammes c’est ce qu’elles affichent sur la balance de cuisine ! 150 grammes c’est ce que mon pieds ressent ! Et alors : Quelle proximité du sol ! L’impression de courir pieds nus avec le pied enveloppé d’une noble matière ! C’est très très agréable !

DÉROULÉ NATUREL & STABILITÉ 

Ce qui caractérise vraiment le modèle c’est que le pied reste en place naturellement au niveau des métatarses, le déroulé de la foulée se fait de la façon la plus naturelle qui soit ! Et malgré qu’il n’y ait pas de drop, à aucun moment j’ai eu l’impression que cela tapait. Pour une raison simple, il y a un bon amorti. 

QUELQUES MOTS CLÉS POUR RÉSUMER ?

 

  • Edition limitée Marathon de Paris 2019
  • Chaussure minimaliste convenant sur toutes les distances jusqu’au marathon
  • Zero Drop: sensation naturelle, renforce les mollets
  • Empeigne mesh en Knit: respirabilité, confort et robustesse
  • Altra Ego: amorti réactif, retour d’énergie
  • Foot Pod: stabilité et équilibre
  • Foot Shape: étalement orteils, impulsion augmentée
  • InnerFlex: flexibilité et souplesse de la foulée
  • Drop : 0 mm 
  • Épaisseur de la semelle: 22mm
  • Poids sur ma balance: 210g dans mon taille 42,5
  • Coloris: blanc (et cocorico : rouge et bleu aussi)

POUR CONCLURE

C’est un coup de cœur. Je sais, ça m’arrive souvent. Mais rappelez-vous quand-même qu’un modèle de cette marque m’avait quand-même fait refuser au dernier moment un poste clé chez le numéro 1 du Fitness dans le monde, un job passionnant, et en plus très très bien payé. C’était il y a quatre ans. Pour une raison simple :

qu’il m’était de façon éthique tout à fait impensable de vendre ou faire vendre un produit dans lequel je ne me retrouvais pas. Cette fois, me voilà réconcilié avec une marque grâce à un modèle que je verrais bien m’accompagner sur un prochain marathon avec un réel objectif de performance. D’ailleurs, à ce sujet, je la déconseille quand-même pour des gabarits au-delà des 80 kilos et qui aspirent plus à finir qu’à aller exploser la barrière mythique des 3 heures au marathon. Pour vous, il y aura un prochain test…

ALTRA ESCALANTE RACER PARIS 2019

Type de pied : Universel

Usage : Entraînement/Compétition

Surface : Route/Chemin

Poids du coureur : Moins de 80kg

Poids de la chaussure : 210 g dans mon 42,5

Drop : 0 m

Site internet : www.altrarunning.eu

LES PLUS : esthétique, légèreté, dynamisme, amorti

LES MOINS : stabilité 

*Jean-François Tatard

Plus de 100 victoires dans des compétitions départementales, régionales et nationales

– 2h34’ au marathon

– 3ème du 100kms de Millau 2014

– 6ème de l’ECOTRAIL 2013

– 5ème des Championnats de France du 100kms 2013

– 2ème français au marathon de Florence 2012 et au semi-marathon de Barcelone 2013

– 3ème du championnat de France de semi marathon par équipe 2011

 

 

 

 

 

Jean-François Tatard

Jean-François Tatard

Jeff TATARD - 38 ans. - consultant sport - athlète multidisciplinaire (running, cyclisme, route, VTT, Run & Bike) Facebook : Jeff Tatard Insta : Jefftatard

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire