fbpx

Test de la Hoka Carbon Rocket

PETIT RAPPEL, QUI EST HOKA ?

Je ne vous refais pas l’intégralité de l’histoire ou si vous voulez la relire ou plus simplement la connaître : allez lire le résultat du test de la CLIFTON 5. Mais Hoka One One c’est cette marque d’origine française qui a bouleversé les codes établis sur le marché de la chaussure de running avec une semelle atypique.

Ainsi, souvenez vous, nous mettions essentiellement en avant cette semelle proéminente qui propulse le pied grâce à trois caractéristiques : 

  1. elle est de deux à trois fois plus épaisse que la moyenne. 
  2. la zone plate beaucoup plus réduite que sur des chaussures traditionnelles.
  3. et elle a une forme creuse.

Par Jean-François Tatard Photo Jeff – DR

 Pourtant cette fois, avec son tout dernier modèle exclusivement destinée à la « route », la marque s’éloigne un peu de sa marque distinctive pour rajouter de la rigidité à une chaussure plus spécifiquement destinée aux « fast runners »…

Hoka One One vient donc de lancer sa dernière nouveauté spécifiquement approprié à la « route ». Et j’ai le privilège d’être l’un des premiers au monde à avoir pu la tester. Mais alors pourquoi ce nom ?

UNE PLAQUE DE CARBONE

Pour la première fois de son histoire, Hoka One One a intégré une plaque en fibre de carbone dans une paire. Mais, quel intérêt me demanderez vous ? Qu’existe t’il de plus léger et de robuste que cette si noble matière ? La plaque de carbone dans la semelle nous offre une propulsion vers l’avant que je n’avais jamais vu aussi significatif sur une autre chaussure. 

UN LOOK

Pour les habitués de running4all, vous vous souvenez, nous avions déjà trouvé que la CLIFTON avait une semelle moins exacerbée que d’habitude pour une HOKA. Cela la rendait aussi plus jolie. Et tout en conservant toutes les propriétés du concept cher à la marque. Alors, cette fois, la Carbon Rocket est même carrément jolie.

Ce mélange de jaune et vert fluo ne la rend pas invisible. Elle est vraiment réussie au niveau du look. Ce n’est qu’un avis mais cette fois, pour la première fois, je suis complètement séduit par l’esthétique d’une HOKA.

FOCUS PERFORMANCE

Bon, je vous l’annonce, c’est une chaussure pour courir vite. Au-delà du poids. On est même en-dessous des 200grs en fonction de la pointure, la chaussure Hoka One One Evo Carbon Rocket + révolutionne notre vision de la performance avec une semelle intermédiaire nouvelle génération. 

C’EST QUOI CETTE SEMELLE ?

Pour la première fois, la marque de running d’origine française utilise pour la conception de son nouveau bijou une fibre de carbone. Celle-ci s’ajoute au procédé PROFLY. L’objectif est d’assurer un retour d’énergie inégalé.

LE BÉNÉFICE 

Concrètement, pour l’avoir utiliser en séance à forte intensité, cette innovation permet d’assurer de façon fabuleuse une propulsion vers l’avant. C’est très distinctif ! A vitesse élevé l’avantage se fait d’autant plus sentir. Quant à l’amorti : là encore il est irréprochable. On garde les avantages de la CLIFTON à ce niveau là aussi.

LA TIGE

La respirabilité de la Rocket est irréprochable. Je l’ai même chaussée pieds nus. La tige en mesh offre une circulation de l’air absolument parfaite. La sensation nous offre suffisamment de bien-être tout au long de la séance ou du footing. Quant à la conception sans coutures, cela nous confère une réelle protection face aux irritations, aux échauffements ou au risque d’ampoules.  effort. Elles sont vraiment top confort !

LA STABILITÉ

Souvent sur ce type de modèle, la lacune se fait sentir au niveau de l’amorti et de la stabilité. Pourtant la Hoka One One Evo Carbon Rocket + propose une excellente stabilité et un maintien optimal avec un renfort au niveau du talon qui nous permet d’évoluer en toute sécurité ! D’ailleurs j’ai même couru avec sur la pluie, elle ne glisse pas. L’adhérence est excellente.

DURABILITÉ 

Encore un point positif. Je ne les ai pas encore emmenées jusqu’au cimetière mais beaucoup d’indications me font dire que l’obsolescence est bonne. C’était pourtant un aspect reproché par les utilisateurs sur d’autres modèles de la gamme. Cette fois, la semelle extérieure de la chaussure Hoka One One Evo Carbon Rocket + est dotée de zones spécifiques en caoutchouc renforcé. Cela permet une très grande résistance à l’abrasion et à coup sûr une plus grande durabilité

ALORS POUR QUI ?

HOKA a fait l’effort d’aller toucher une nouvelle cible avec ce modèle

Clairement, les HOKA ONE ONE Carbon ROCKET ne s’adresse pas à tout le monde. La chaussure se destine aux coureurs qui aspirent à la performance. Malgré une bonne durabilité, je la réserverai pour les compétitions. D’ailleurs, je pense que cette chaussure est susceptible de réconcilier avec la marque ceux qui ont reçu une éducation athlétique. HOKA a fait l’effort d’aller toucher une nouvelle cible avec ce modèle. Clairement, ce modèle nous offre un rapport à la propulsion qui intéressera les athlètes (les vrais athlètes). On s’éloigne du moelleux habituel de la marque tout en conservant l’absorption nécessaire pour protéger le talon. La fermeté se fait d’ailleurs plus sentir à l’avant de la chaussure. Avec l’intérêt de permettre un retour d’énergie optimisé.

Cette fois on est proche du zéro. Vous n’avez pas plus d’1 millimètre de drop sur la Carbon Rocket.

CÔTÉ DROP ?

– A lire aussi : Comment choisir le drop des chaussures ?

Regardez bien la chaussure. Ce n’est pas évident à l’œil nu. Ce n’est pas parce que la semelle est haute qu’il y a du drop. Cette fois on est proche du zéro. Vous n’avez pas plus d’1 millimètre de drop sur la Carbon Rocket. En comparaison, sur sa concurrente directe la fameuse Vaporfly 4% vous êtes à 10 millimètres. Pourtant à l’origine la chaussure de course était plutôt minimaliste.

Ce n’est que quand la masse est arrivée que le drop des chaussures a commencé à s’élever de plus en plus. Et malgré ça, je continue a le penser mais on ne soigne pas une cause en procédant ainsi. On protège la conséquence mais ce n’est pas le drop qui va corriger la foulée. Donc le minimalisme de la Carbon Rocket s’adresse bien à des athlètes qui savent courir et dont la foulée  se rapproche le plus possible de la foulée naturelle. 

POUR CONCLURE

S’il fallait résumer la HOKA One One Évo carbon rocket+ en quelques mots, j’abrégerai en une question : pourquoi n’ai-je pas eu cette paire de chaussures avant ? Comment ai-je pu vivre un marathon sans ? En ce qui me concerne : « Clap ! Clap ! Clap ! ». J’applaudis HOKA pour sa création explosive et performante ! Rocket aux pieds on est paré pour le décollage…

La Hoka One One Evo Carbon Rocket

Amorti : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Confort : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Stabilité : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Souplesse : ⭐️⭐️⭐️

Durabilité : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Dynamisme : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Type de pied : Toute foulée

Usage : Compétition

Surface : Route/Chemin

Poids du coureur : Moins de 85kg

Poids de la chaussure : 204 g

Drop : 1 mm

Prix : 169€

www.hokaoneone.eu

Les + : Légèreté, dynamisme, confort, durabilité 

Les – : RAS

*Jean-François Tatard

Plus de 100 victoires dans des compétitions départementales, régionales et nationales

– 2h34’ au marathon

– 3ème du 100kms de Millau 2014

– 6ème de l’ECOTRAIL 2013

– 5ème des Championnats de France du 100kms 2013

– 2ème français au marathon de Florence 2012 et au semi-marathon de Barcelone 2013

– 3ème du championnat de France de semi marathon par équipe 2011

 

 

 

 

 

 

 

Jean-François Tatard

Jean-François Tatard

Jeff TATARD - 38 ans. - consultant sport - athlète multidisciplinaire (running, cyclisme, route, VTT, Run & Bike) Facebook : Jeff Tatard Insta : Jefftatard

Vous aimerez peut-être aussi

3 commentaires sur “Test de la Hoka Carbon Rocket

    1. Bonjour Tanguy,
      A notre avis elle pourrait vous convenir, mais prenez conseil auprès d’une enseigne de magasin conseil.
      La rédaction

Laisser un commentaire