fbpx

Test: HOKA Women Cavu 2

Pour une fois c’est une jeune athlète qui s’y colle à ce test de la marque HOKA.

Marie Billaud, Catégorie Junior, Championne de France 1000 mètres et 400 haies 2018/2019.

Elle a sa marque de chaussures bien à elle qu’elle affectionne tout particulièrement mais a consenti le temps de quelques entraînements de tester ce modèle femme de chez HOKA One One.

Par Doc Sandrine N – photo DR – Sandrine

C’est quoi comme marque HOKA ?

Et bien c’est une marque de chaussures de sport Française, mais oui cocorico pour une fois c’est suffisamment rare dans le domaine des équipementiers en course à pied alors autant le dire d’emblée et être fier !

Il faut aussi dire que ces chaussures ont fait parler d’elle car en 2009 quand elles font leur apparition avec leur grosse semelle au milieu de la mode des minimalistes, c’est un bouleversement dans le monde de l’amorti de la chaussure de course.

Le look ?

La semelle !!

Et oui cette semelle proéminente reconnaissable entre toutes, est normalement la promesse d’un amorti spectaculaire pour réduire la fatigue et la douleur liées au choc ainsi qu’aux tensions musculaires.

Néanmoins Marie tique un peu sur le look de cette semelle à laquelle il est de toute façon impossible d’être insensible. Pourtant dans la CAVU 2 la semelle semble beaucoup moins imposante que sur d’autres modèles et les couleurs douces et pastelles atténuent l’aspect.

Premier essai ?

Échauffement en footing autour du stade et la surprise de Marie est la suivante : « Elle est hyper légère !!! L’amorti est super mais limite un peu trop, on sent quand même malgré tout que c’est dynamique mais il faut forcer sur le pied pour « faire » partir la foulée. »

– A lire aussi : 20 paires de chaussures pour ceux qui recherchent la stabilité

Pour qui alors ?

C’est une chaussure assez basse et légère, elle est donc à réserver aux femmes qui cherchent une chaussure pour courir vite (oui effectivement on cherche toutes ça et sans faire d’effort non plus !!) mais aussi avec un amorti confortable, moelleux tout en restant réactive et résistante.

Sa géométrie est de 17 mm sur l’avant du pied, et de 22 mm au talon.

Enfin, un bémol sur la résistance, puisque après 4 séances, la semelle semble s’affaisser signe peut être d’une mauvaise durabilité en tout cas probablement pas jusqu’au 800 km constatés en moyenne pour la plupart des chaussures de running.

Le mesh sur le dessus de la chaussure est ventilé, ce qui fait que même après une session de fractionné intense sur la piste du stade, le pied reste sec et la conception sans couture est idéale. Marie les a même testées pied nus et confort absolu…

Enfin la semelle intercalaire PROFLY ™ est faite de mousse caoutchoutée qui offre une très bonne adhérence  sur toutes les surfaces même sur la piste en tartan mouillée.

La Cavu 2 est bien sûr à réserver aux sessions sur route et sur chemins tracés, le drop est de 5 mm ce qui est surprenant quand on voit la taille de la semelle. Pour mémoire le drop est la différence de hauteur entre l’avant et l’arrière de la chaussure. Sa géométrie est de 17 mm sur l’avant du pieds, et de 22 mm au talon.

– A lire aussi : Le tableau des marques

Alors Marie ? Verdict

Ce sont vraiment des supers chaussures pour faire… tout ce que je ne fais pas !! C’est-à-dire que c’est une chaussure de route pour des distances jusqu’au marathon voire même un 100km. Pour le sprint et les courtes distances, elle est trop « molle » pour moi ! Son point fort c’est son confort, pas de transpiration dedans, un look super sympa, très légères et pis super belles je vais les mettre avec un jean et un T shirt blanc, tout est dit….

Poids: 160 g

Prix: 120€ ( public conseillé)

Site: Hoka One One 

 

Sandrine Nail Billaud

Sandrine Nail Billaud

Pharmacien - Journaliste - Multi marathonienne et meneuse d'allure. Facebook Sandrine NAIL BILLAUD Insta : nailbillaud_sandrine

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire