fbpx

GOLDENTRAILSERIES, Kilian Jornet retourne au Zegama – Aizkorri et gagne pour la 9ème fois.

ZEGAMA, SPAIN : Durant le jour le plus chaud de l’histoire du Marathon de Zegama – Aizkorri, l’homme que les locaux sont venus voir a réalisé une nouvelle performance incroyable… Kilian Jornet, de la Team Salomon, a gravit facilement les pistes qu’il connait maintenant par cœur remportant pour la 9ème fois dans les collines du Pays Basque en 3:52:47 la première course de la Golden Trail World Serie 2019.

Dossier :  DP

Ce catalan a devancé les autres coureurs dès les premières étapes pour saisir sa 9ème victoire dans le plus grand théâtre du sport. Au début de la fameuse ascension de Sancti Spiritu devant des milliers de spectateurs fous, Kilian Jornet avait une avance de 38 secondes qui n’a fait que grandir.

Il a finalement terminé 2 minutes et 39 secondes devant le Polonais Bartlomiej Pzredwojewski (Team Salomon) qui a continué son effort de 3:55:26. Le Français Thibault Baronian (Team Salomon) a terminé 3ème en 3:56:20

« Gagner 9 fois est comme vivre un rêve. Venir ici en 2007 et gagner pour la première fois était incroyable. Aujourd’hui, 12 ans après, je gagne 9 fois … Je ne peux pas décrire. Je me sens comme chez moi. Il ne s’agit pas des coureurs. Nous avons tous nos objectifs individuels.

Pour moi, cela peut être de gagner ou faire un temps précis et pour d’autres c’est simplement de finir mais ce qui est spécial ici c’est les spectateurs, l’organisation et les volontaires. C’est une ambiance dont vous avez besoin pour venir ici. » Kilian Jornet.

La journée, la chaleur s’est avérée être un handicap pour tout le monde et le ciel sans nuages ne signifiait aucun répit. « Le départ a été très rapide mais cela allait car nous étions dans l’ombre de la forêt. Après 15km, j’ai réalisé que le soleil allait être brûlant et que je devais ralentir.

Quand il fait aussi chaud et que nous poussons trop, une baisse d’énergie peut arriver donc il est important de rester constant. Les 3/4 de la course a été à un rythme régulier.» Kilian Jornet.

 

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire