fbpx

Test de la jupette de running / trail WAA lors du dernier marathon des sables

Mais oui, il est bien écrit running/trail dans le titre car cette jupette va faire le bonheur des amatrices de montagne, de sable, de boue tout comme celles qui aiment le bon gros bitume bien dur qui tape sous les chaussures !!

Alors j’ai testé cette jupette et j’ai adoré, je vous explique pourquoi !

WAA : quel drôle de nom, pouvant être potentiellement confondu avec le nom d’un meuble du géant suédois bleu et jaune implanté un peu partout en France…

Que nenni, WAA est une marque française !! Et qui veut dire ??…. Allez un peu d’imagination… qui veut dire ??… Waouh Ah Ah ? Et ben non : C’est WAA pour What An Adventure !

En effet c’est le slogan de cette marque et le créneau recherché : à savoir créer des vêtements fonctionnels, techniques et confortables pour pouvoir aborder tous ses nouveaux défis, ses nouvelles aventures, en toute sérénité.

Car l’équipement joue pour beaucoup dans la réussite d’une course et pas seulement pour une question de look (quoi que…) mais il faut bien le reconnaitre : combien de fois avez-vous entendu des coureurs et coureuses se plaindre de frottements de tel ou tel vêtement, ou du manque de praticité pour emporter son téléphone, ses clés, sa gourde.

C’est le but de WAA : créer des vêtements simples, fonctionnels, confortables et pour cela l’objectif est atteint avec des vêtements proposant de multiples poches et, ce qui ne gâche rien, des coloris très girly proposés pour les femmes mais aussi pour les hommes !

Voyons donc le test de cette jupette :

 

Dénomination : WAA Ultra Skirt avec des couleurs qui plaisent à toutes les femmes : entre la noire et jaune, la corail ou la vert d’eau, pas d’excuses pour faire sa difficile…

Condition du test : entrainements longues distances pendant 5 semaines et étape 1 du Marathon des sables couru avec la jupette WAA  noire et jaune.

Pour les fans des jupettes, qui vont même jusqu’à acheter des jupettes de tennis quand les modèles pour le running ne conviennent pas, ici avec ces modèles WAA, vous allez être comblées.

Il faut dire que les jupettes mettent en valeur les silhouettes et ce n’est pas parce qu’en trail on va se rouler dans la boue qu’on ne doit pas avoir une jolie jupette !

Concernant la jupette WAA : le shorty est suffisamment long ainsi que la jupe et mention spéciale pour le tissu ajouré de la jupette qui permet de voir le shorty en dessous et qui la rend donc très légère.

Au niveau du confort il y a des bandes adhésives en bas du short (légères bien sûr..) ce qui permet au shorty de rester en place tout au long de la course et de ne pas remonter ce qui occasionne parfois des frottements au niveau des cuisses. Plus besoin donc de tirer sur le shorty pour le faire descendre en course !

Au niveau de la ceinture pas de moyen de serrage, ce qui peut sembler un peu embarrassant au début mais la large bande élastique tient très bien, ne frotte pas et ne descends pas. Pour un 38/40 habituel, la taille M est parfaiatement adaptée même un tout petit peu trop grande mais ne bouge pas cependant en course.

Une poche zippée à l’arrière de la jupe permet de recevoir un téléphone (pas un modèle XXL) ou ses clés ou un ou plusieurs gels, et même avec quelque chose dans la poche arrière la bande élastique de la taille permet à la jupette de ne pas descendre !

Au final : fan +++, aucune gêne ressentie lors de l’étape 1 du Marathon des sables : 32 km dans le désert marocain et le même confort sur le bitume lors du Marathon de Londres.

 

 

Sandrine Nail Billaud

Sandrine Nail Billaud

Pharmacien - Journaliste - Multi marathonienne et meneuse d'allure. Facebook Sandrine NAIL BILLAUD Insta : nailbillaud_sandrine

Laisser un commentaire