fbpx

Le choix de s’inscrire et d’intégrer un club d’athlétisme…

Nous sommes en septembre. Remettons les stylos dans la trousse et réfléchissons à ce que nous pourrions mettre en place pour rythmer de façon sympathique notre nouvelle année.

Par Jean-François Tatard – Photos Jeff

Ainsi, est-il d’actualité de parler des forums d’associations. En effet, de façon à valoriser la dynamique associative de la ville, votre commune, même en pleine campagne, organise-t-elle aussi de façon traditionnelle, son forum des sports. Comment en profiter ? Faut-il en profiter pour prendre une licence FFA ? Quels bénéfices ?

Vous courez seul, vous aimeriez bénéficier de conseils de spécialistes et trouver des compagnons d’entraînement. Pourquoi ne pas intégrer un club d’athlétisme ? Probablement la clef de la réussite.

Avoir l’expertise d’un coach

« Seul on va vite. A plusieurs on va loin » : c’est ça l’adage ? Parce que cela pourrait être l’inverse aussi d’ailleurs. Disons qu’en intégrant des séances spécifiques qui s’adaptent à votre potentiel, vos qualités et vos objectifs, vous allez progresser. Et ça c’est le rôle des coachs fédéraux que nous trouvons au sein des clubs.

Ces derniers vous évaluent et établissent des valeurs basales grâce à des tests VMA par exemple. Des tests qui sont réalisés en début d’année pour déterminer votre niveau et votre allure à suivre. Aucune séance n’est déterminée au hasard. « Toute séance doit être utile et apporter quelque chose, même les footings les plus simples ». Ainsi, Intégrer un club d’athlétisme, c’est probablement la clef de la réussite !

Si on est seul, on ne peut pas savoir si on est trop rapide ou non, si on en fait trop ou pas assez. Or, en cas de surentraînement ou de sous-entraînement, on ne performe pas. Au contraire, un coach saura vous faire progresser, sans risques.

Être en club, c’est bénéficier des conseils et plans d’entraîneurs qualifiés formés via le système fédéral. « C’est une valeur sûre ! ».

Avoir un coach et personnaliser vos entraînements

Plus que les informations contradictoires trouvées sur internet. Il s’agit en fait de généralités, or il faut du « personnalisé ». Et si vous ne pouvez pas vous rendre à tous les entraînements, pas de souci, votre coach vous fournira votre plan personnalisé, comprenant : vos allures et temps de récupération, en fonction de vos objectifs pour arriver au top le jour J. 

S’inscrire dans un club d’athlétisme n’est pas destiné uniquement aux « gamins » dont les parents cherchent une activité pour occuper les mercredis après-midi. Il existe également des licences « loisir » si vous ne souhaitez pas participer aux compétitions FFA (Fédération Française d’Athlétisme).

Mais, « Intégrer un club », c’est aussi rencontrer de nouvelles têtes et appartenir à une communauté et défendre les couleurs d’un maillot. C’est pouvoir partager la même passion avec d’autres coureurs. Échanger avec eux des moments forts, que ce soit à l’entraînement ou en compétition. 

Quel que soit votre âge ou votre niveau, le groupe fait progresser. En plus d’être plus convivial que de s’entraîner seul, il s’avère davantage stimulant. « En groupe, les athlètes s’entraident et se tirent les uns les autres, estime l’entraîneur. L’effet de groupe. On progresse à tout âge et davantage avec un groupe et des séances adaptées ».

« Une piste d’athlétisme » par exemple, et parfois même une salle ou une salle de musculation…

Vous êtes plutôt du type solitaire ? Le groupe n’est pas forcément incompatible à votre personnalité. C’est vrai ça, les coureurs ne sont pas obligés de venir à chaque entraînement, ils peuvent seulement prendre ce qu’il y a à prendre pour avoir des repères. 

Enfin, s’inscrire dans un club, c’est aussi bénéficier d’infrastructures. « Une piste d’athlétisme » par exemple, et parfois même une salle ou une salle de musculation. Et même si votre objectif est un marathon ou un trail, il est intéressant de varier les terrains et de réaliser régulièrement des séances sur piste.

Vous verrez, la séance du mercredi soir avec les collègues d’entraînement sur la piste deviendra vite un rendez-vous incontournable. À tel point, que c’est avec l’employeur qu’il va falloir négocier pour terminer plus tôt tous les mercredis soir.

Des créneaux horaires et un cadre plus rigoureux

Cela peut également donner un cadre plus rigoureux pour s’entraîner régulièrement, venir aux différents créneaux, même quand il ne fait pas beau. Une dynamique de club qui motive et influera sur vos performances. 

Quels sont les autres avantages ? 

Si les tarifs varient d’un club à l’autre, comptez en moyenne 100 à 150 € pour une licence en compétition. Sans compter un joli débardeur aux couleurs du club qui vous sera « offert » en échange de votre signature.

Parfois certains clubs vous font même économiser le coût des inscriptions aux courses du calendrier. Ils vous donnent aussi accès à des courses que vous ne trouverez même pas sur internet.

Notre conclusion

En rédigeant le papier, je me suis rendu compte que j’ai mal posé ma question de départ. La question n’est pas de savoir s’il est intéressant ou pas d’avoir une licence. En définitif, les avantages de la licence sont surtout de s’épargner la contrainte de renouveler son certificat médical de non-contre-indication à la compétition, peut-être aussi de participer aux championnats officiels et d’avoir une fiche fédé avec tous ses chronos.

La question c’est plus de savoir s’il est intéressant d’appartenir à un club. Pour répondre avec les éléments que j’ai développés : lorsque vous ouvrirez les portes du forum des associations le week-end prochain, vous irez voir ce qui se dit au club d’échec ou à la table de la paroisse plus tard. Non, traitez l’urgence et filez d’entrée au stand du club d’athlé local avant qu’il n’y ait plus de place…

– Informations site : FFA

 

 

Jean-François Tatard

Jean-François Tatard

Jeff TATARD - 38 ans. - consultant sport - athlète multidisciplinaire (running, cyclisme, route, VTT, Run & Bike) Facebook : Jeff Tatard Insta : Jefftatard

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire