fbpx

L’arme secrète de Kipchoge

À moins d’avoir hiberné dans une grotte tout le week-end, mais impossible d’échapper à ce qu’il s’est passé ce samedi 12 et ce dimanche 13 octobre, sur la planète marathon. La barrière des 2 heures qui explose le samedi et le vieux record de Paula Radcliffe qui vole en éclats le lendemain.

Des points communs entre ces deux exploits il y en a plein mais celui qui nous intéresse aujourd’hui c’est ce “même” soulier qu’ont chaussé les deux patriotes kenyans. Quelle est donc cette chaussure qui crée tant d’intrigues ? 

Par Jean – François Tatard – Photos DR

Ce dernier samedi, même si tout était fait pour fabriquer un exploit, la performance de Kipchoge est aussi en partie liée à une prouesse technologique réalisée par le géant américain NIKE. Une chaussure imaginée par La marque à la virgule en 2017 dans le cadre du projet « Break2 », dont l’objectif était déjà de passer sous la barre des 2 heures au marathon. C’était sur le circuit de Formule 1 de Monza en Italie.

L’histoire commence avec une première version : La NIKE Vaporfly 4 % ! Pourquoi 4% ? Parce que selon les dire celle-ci augmenterait les performances de celui qui la porter de justement 4 %. Depuis, il y a eu d’autres versions, dont celles que nous avons découvertes aux pieds de Kipchoge ce samedi. L’Alphafly !

 

Pour ceux qui ont suivi les commentaires du “Ineos 159 challenge” à la télé, les journalistes parlaient d’une « arme secrète intégrée ». Quelle est donc cette innovation ? Il s’agirait d’une plaque en fibre de carbone située sur toute la longueur de la chaussure et qui donne une sensation de propulsion vers l’avant.

Cette fois, dans la semelle de Kipchoge, il n’y en avait pas moins de 3 ! La chaussure offrirait un renvoi tellement significatif que le retour d’énergie serait multiplié par trois. 

Peu’ton parler de dopage mécanique  

La polémique qui polluait le cyclisme il y a quelques années aurait-elle touchée la course à pied également ? Peut-on parler de transgression aux règles éthiques ? Figurez-vous qu’il existe aussi un règlement au niveau de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) sur les modèles de chaussures autorisés en course et leurs innovations ? 

Quelle est la règle de l’IAAF ?

“En compétition, les chaussures sont destinées à donner aux pieds de la protection et de la stabilité ainsi qu’une bonne adhérence au sol. Toutefois, ces chaussures ne doivent pas être construites de manière à donner aux athlètes une aide ou un avantage quelconque inéquitable.

Tout type de chaussure utilisé doit être raisonnablement accessible à tous dans l’esprit de l’universalité de l’athlétisme” & Telle est la règle stipulée dans le règlement ! 

A 275€ ça fait mal au porte-monnaie  

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’à moins d’être l’un des 41 lièvres de KIPCHOGE ou de battre le record du monde féminin du marathon le lendemain à Chicago, l’innovation nous est inaccessible ! Il existe néanmoins un modèle public qu’on retrouve sur les sites commerçants pour la maudite somme de 275€ mais qui reste distribué au compte-gouttes. 

Brigid Kosgei – Marathon de Chicago 2019

Un raz de marée chez les athlètes pour la Vaporfly Next  

Il y a ce qu’on lit. Il y a ce qu’on entend. Il y a aussi certaines fabulations et puis il y a ce qu’il se passe réellement lorsqu’on a les VAPORFLY aux pieds. Ce qu’il se passe c’est que tous les derniers records sur route qui ont été battus depuis que la VAPORFLY existe ont tous été battus chaussés de VAPORFLY !

Le Marathon homme, le marathon femme, le semi-marathon homme, le semi-marathon femme et même le record d’Europe du semi-marathon homme et du 10 Km homme par Julien Wanders. Kosgei à Chicago, Kamworor récemment aussi à Copenhague. Bekele il y a deux semaines à Berlin.

Clémence Calvin à Paris cette année avant d’être annulé. Tous portaient des Vaporfly. Si le modèle de la marque américaine semble avoir autant d’adeptes parmi l’élite, il semble que nous retrouvions les mêmes convoitises parmi les amateurs et que nombreux sont ceux qui cherchent à les chausser ou pour ceux qui les ont à ne plus les déchausser. 

Alors coup de pub ou bénéfice réel lié au résultat de l’innovation ? Il va falloir tester…

MOOKY – J – Jimmy Grassier

A lire :  Interview exclusive de Jimmy Grassier

Pour le plaisir car c’est HISTORIQUE !!

 

 

Jean-François Tatard

Jean-François Tatard

Jeff TATARD - 38 ans. - consultant sport - athlète multidisciplinaire (running, cyclisme, route, VTT, Run & Bike) Facebook : Jeff Tatard Insta : Jefftatard

Laisser un commentaire