Dans la course à pied comme dans tous les sports, le running à son vocabulaire.

Aujourd’hui Running4all vous donne son lexique non exhaustif des termes employés. Et pourquoi pas nous envoyer votre liste. Pour cela rien de plus simple écrivez nous et vous serez cité dans le tableau.

A – B – C – D

– A –

Aérobie :

Faire une sortie à intensité modéré. Course lente vous êtes capable de parler. Effort que vous pouvez soutenir assez longtemps. L’aérobie est dans la catégorie de l’endurance, vous êtes dans un espace entre 60% et 75% max de votre Fréquence Cardiaque Maximale. L’aérobie ou taper dans les graisses, idéal pour perdre les derniers Kg en trop.

Anaérobie :

Le seuil anaérobie se situe entre 85% et 90% de votre FCM. Attention à bien calculer votre FCM, pour cela nous vous conseillons un test d’effort qui vous donnera des paliers très précis pour progresser. Allure difficile à tenir sur des temps court à moyen en fonction de votre niveau.

– C –

Couper à la corde : prendre le chemin le plus court.

Casser sur la ligne : franchir la ligne d’arrivée penché en avant. Tête et ligne d’épaule avant le reste du corps.

Courir au train : Garder une vitesse constante confortable.

Ça pique : Utiliser en fin d’exercice spécifique d’intensité, sentiment d’un corps au max de sa capacité.

E – F – G – H

– E –

Echauffement:

Indispensable avant d’entamer une sortie pour éviter claquages, contractures et autres bobos qui mettrait un terme à votre sortie hebdomadaire ou votre préparation à un objectif plus lointain.

Endurance:

Maintenir une allure sur une longue durée de faible intensité. Entre 75% et 85% de votre Vitesse Maximale Aérobie. L’objectif de cet exercice est d’augmenter votre capacité d’endurance.

– F –

Fartlek:

C’est une méthode ludique et efficace pour progresser. Fartlek vient du Suédois et signifie « jeux de course » C’est un exercice d’entraînement qui consiste à alterner des phases anaérobie suivi de phases aérobie donc calme. Utilisé dans beaucoup de sports qui nécessitent d’augmenter la résistance lactique ainsi que la vitesse de base.

Footing:

Principalement utilisé lors des lendemains de courses ou de sorties très durs. On peut aussi l’appeler décrassage.

Fractionné:

Entraînement spécifique à intensité élevé. C’est l’alternance d’allure haute à très haute et de redescente à allure basse voir très baisse.

Fréquence cardiaque maximale (FCM):

La FCM est le nombre de battements maximum de votre cœur en 1 minute lors d’un effort. Pour connaitre votre propre FCM il est préférable de faire un test d’effort dans un centre hospitalier spécifique.

Comment calculer votre FCM ?

Il y a deux méthodes.

La méthode Astrand

  1. Vous êtes une femme : 226-votre âge

Exemple : Vous avez 35 ans : 226-35 soit une FCM à 191 par minute

  1. Vous êtes un homme : 220-votre âge

Exemple : Vous avez 35 ans : 220-35 soit une FCM à 185 par minute

La méthode Karvoven

Méthode qui prend en compte votre fréquence cardiaque au repos, soit le nombre de battements de votre cœur qu’il faut mesurer le matin au réveil.

Exemple : Vous êtes une femme de 35 ans et une fréquence cardiaque au repos de 60 battements à la minute. Vous allez soustraire votre fréquence cardiaque au repos de votre FCM soit 191-60 : 131 battements

I – J – K – L – M – N – O – P – Q – RS – T – U – V – W – X – Y – Z

– P –

Préparation physique générale (PPG)

Etape de préparation consacrée à un renforcement musculaires. Dorsaux, Abdominaux… Principalement effectué en hiver

Préparation physique spécifique (PPS)

Travailler sa foulée, le « skipping » ou « griffé de sol »

Phase de préparation consacrée au renforcement des muscles qui influent directement sur le geste du coureur.

Prendre la foulée : Suivre un coureur

– R –

Récupération:

  • La récupération est essentielle pour atteindre le maximum de son potentiel

 

  • Rester dans le paquet : Ne pas prendre de relais dans un groupe de coureurs.

 

– S –

Seuil:

Il permet d’habituer votre corps à mieux tolérer les efforts. Le travail au seuil vous courez à 80% de votre VMA et à 80% de votre réserve cardiaque.

Ces sessions en continue dure entre 15 et 45 minutes.

Spécifique :

Travail de répétition d’un effort constant ou allure de course afin que le corps mémorise cette allure pour le jour J.

Sur compensation:

Etape suivant une ou plusieurs sorties d’entraînements intenses, associés à une phase d’assimilation durant laquelle le coureur atteint le NIRVANA de ses moyens.

Le sacro-saint PIC de forme !

– V –

Vitesse maximale aérobie (VMA):

La Vitesse Maximale Aérobie est la vitesse de course atteinte par le coureur lorsque sa consommation d’oxygène atteint son maximum. Réalisé par un test en laboratoire, C’est la raison pour laquelle le travail de VMA est l’une des grandes clés de la progression du coureur à pied.

V02 Max:

Elle correspond au volume d’oxygène maximal que le coureur peut utiliser lors d’un effort. Là encore un test de laboratoire permet de la mesurer avec précision. Une formule permet d’en avoir une estimation à condition de connaître sa VMA : V02max (en ml/min/kg) = 3,5 x VMA.

4 au Kilo : il s’agit de l’allure 15km/h exprimé en vitesse par kilomètre.

 

Runing4all

GRATUIT
VOIR