Comment se remettre au sport en plein hiver ?

Les fêtes commencent à être loin et vous voyez vos objectifs de courses approcher en vous demandant comment vous préparer pour être au top le jour J.

Je vous partage 12 conseils que vous pourrez intégrer progressivement à votre quotidien, vous allez acquérir de nouvelles habitudes de vie qui seront utiles à votre bien être.

Par Nathalie Mauclair – Photos :Overstims.com – 

Les 12 travaux de Nathalie Mauclair

1 : Savoir faire le tri dans ses objectifs, les courses prioritaires et les courses de préparation.

2 : Effectuez un rétroplanning. En fonction de vos courses prioritaires positionner les temps de préparation générale, puis de préparation spécifique tout en pensant à intégrer des semaines allégées toutes les 4 semaines pour que votre corps ait le temps d’assimiler ce que vous lui avez demandé. Ainsi vous passerez une étape et vous repartirez plus fort et motivé pour le cycle suivant. Ne négligez pas la période d’affutage, les quelques jours voir les 2 semaines qui précèdent la course, si vous partez pour un ultra.

3 : Courir oui mais aussi pédaler, nager, …et toutes les activités qui vous font plaisir.

4 : Vous solidifiez en faisant du renforcement musculaire surtout au niveau des membres inférieurs mais aussi de la sangle abdominale, le dos, sans oublier le haut du corps. Ce sont les déséquilibres musculaires entre le haut et le bas du corps qui créent des tensions au niveau des zones de jonctions autour du bassin entrainant des blessures au niveau du psoas ou du moyen fessier.

5 : Courir à la sensation, il n’est a pas indispensable d’effectuer un test VMA dans les règles et ensuite d’être bloqué sur des chiffres. Courir doit être un plaisir et un moyen de vous connaître et de découvrir vos capacités. Pour cela testez vous si je cours à bloc je vais à telle vitesse, si je suis cool j’ai tel repère. Ensuite lors de vos séances de fractionnés vous intégrez ces repères d’allures. C’est ludique.

6 : Prenez soin de votre corps en proposant à vos muscles de se décontracter par des étirements doux. Pour qu’un étirement soit efficace il ne doit pas être douloureux, la position doit être tenue de 30″ à 1 min. Passer les différentes parties des jambes : les mollets, les quadriceps, les iscchio-jambiers, les fessiers et les psoas.

7 : Pensez à gagner du relâchement, la pratique du yoga en général et du running yoga en particulier permet de retrouver du plaisir en étant plus à l’écoute de ses sensations.

8 : Respectez vos besoins de sommeil, ne pas trainer trop tard sur les écrans pour vous réveiller en forme le lendemain et si possible sans réveil.

9 : En ce moment la météo est encore fraîche pensez à vous habiller, chaudement mais pas trop. Le mieux est de mettre plusieurs couches et de pouvoir les enlever au fur et à mesure que vous montez en température.

10 : Il n’est pas facile de courir de jour, on est souvent amené à utiliser la frontale. Il faut voir ça comme une expérience acquise si vous devez courir de nuit pendant vos courses estivales.

11 : Gardez la motivation, si c’est dure de partir seul, rapprochez vous des groupes de coureurs locaux, il y en a de plus en plus.

12 : Utilisez les techniques de visualisation positive pour garder la motivation et l’envie de courir en ce moment en vous projetant et en vivant mentalement vos futurs objectifs.

Copyright © 2020 Agence Commin All Rights Reserved.  Mentions légales

Runing4all

GRATUIT
VOIR