Faut-il courir toujours avec la même marque de chaussures (ou le même modèle) ?

« Quelle est la chaussure la mieux adaptée à notre foulée ? », « Comment choisir notre chaussure ? », « Quand sait-on qu’il faut la changer ? », « Quelle est la meilleure running ? », d’ailleurs : existe-t-elle ? Et autant d’autres sujets techniques sur la chaussure que Running4all a déjà traité et qui, j’espère, vous ont aidé à mieux mettre en adéquation vos besoins et les caractéristiques des produits qui existent sur le marché de la basket. Mais la question est justement de savoir s’il est préférable de courir avec un seul et même modèle ? 
Par Jean-François Tatard – Photos : DR

 
S’il est souvent difficile de trouver la paire de chaussures qui nous convient le mieux, une fois qu’on la tient, pour la plupart, on ne veut plus la changer. En effet, combien sommes-nous à privilégier une seule marque en particulier ? Combien sommes-nous à aller jusqu’à renouveler le même modèle lorsqu’il s’agit d’acheter une nouvelle paire de runnings ? 
POURQUOI ON NE CHANGE PAS ?
Les changements quels qu’ils soient font partie intégrante de notre vie. Mais les changements éveillent chez beaucoup d’entre nous, des peurs, des inquiétudes, tant pour nous-mêmes que pour nos proches et sont source de stress, par la perte des repères, des acquis et des certitudes, qu’ils engendrent. En gros, c’est devoir quitter ce qui est connu pour aller vers l’inconnu.
 
RÉSISTANCE AU CHANGEMENT 
Si les changements importants, dans nos habitudes sont les changements les plus difficiles à accepter ceux pour lesquels notre résistance est la plus grande, nous pouvons également avoir nos résistances, pour les petits changement dans notre quotidien. Et notamment pour notre « basket ». La difficulté à faire face au changement diffère d’un individu à un autre, en fonction de notre personnalité, notre vécu, notre environnement, notre mode d’éducation.

PEUR DE QUOI ?
Nos freins au changement consciemment ou inconsciemment peuvent être en lien avec la peur du regard de l’autre, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de perdre le contrôle d’une situation, de s’orienter vers l’inconnu, sans avoir la certitude du résultat. Parfois c’est même vécu comme un deuil, imaginez le « yankee » qui a couru toute sa vie en NIKE et à qui, un beau jour de printemps, tu fais chausser « l’ennemi juré » ADIDAS ?
LE REFUS
Le refus au changement, le déni face à une marque ou à un autre modèle d’une autre marque tout aussi en adéquation avec nos besoins amène parfois à une attitude favorisant l’inertie, la procrastination, comme réaction pour remettre ultérieurement ou reculer le plus possible, l’acceptation du changement le moment de passer à l’action de ce nouvel achat.

 
DUALITÉ INTERNE
La non-acceptation du changement est source de dualités internes et également de conflits externes, avec notre entourage. Face au sentiment de devoirs subir une situation non désirée, le refus du changement et/ou la difficulté à l’accepter nous amène à nous justifier et à trouver tous les arguments pour se prouver et prouver aux interlocuteurs, à l’origine du changement, les effets néfastes pour soi et/ou son environnement. « Non, je te jure, il n’y a pas mieux que BROOKS », « ça fait 15ans que je rachète toujours le même modèle ».« Moi ma marque depuis que je l’ai découvert c’est HOOKA ONE ONE ». Sous entendu « tout le reste ne vaut rien »… Et puis si tu le contredis, tu vas provoquer chez l’aficionado de telle ou telle marque de la colère, de la rancoeur, de la tristesse.  
POURQUOI CHANGER ?
À l’inverse de beaucoup de croyances, l’utilisation de plus d’une paire de chaussures de running à l’entraînement et/ou de marques différentes est un facteur de protection. L’explication est simple : le fait de changer de chaussure de ne pas toujours chausser la même marque optimise l’adaptation musculo squelettique. Ainsi, alterner marques et modèles de chaussures invite à la diversité et sollicite le corps de façon à le renforcer et à devenir par voie de conséquence moins exposé aux blessures. 
 
DES CHIFFRES…
Récemment le résultat d’une étude circulait sur Internet à ce sujet. L’étude date de 2015 et avait été publié dans le Journal scandinave de médecine et science du sport. Celle-ci confirme de façon chiffrée l’intérêt à diversifier les marques et les modèles que nous chaussons. Ainsi l’étude portait sur 250 coureurs qui se sont entraînés pendant 6 mois de la même façon à une fréquence moyenne de 5 heures de course à pied par semaine. Sur les 83 qui ont connu une interruption liée à une blessure, 92% ou autrement dit 77 des participants n’avait chaussé exclusivement qu’un modèle. L’usure ? Ce n’est pas une excuse, car 1/3 avait renouvelé leur modèle usagé par un modèle similaire. 

 
COMMENT L’ACCEPTER ?
Tout ce qui est perçu comme une difficulté ou comme un problème a une solution. Ainsi, le changement de chaussures, peut être une opportunité :

  • De développer son adaptabilité 
  • De diversifier les appuis et les formes d’appuis
  • De se protéger des blessures
  • De solliciter l’ensemble musculo-squelettique 
  • De se libérer d’un stress négatif pour le transformer en émulation positive
  • De porter un regard différent sur ce qui ne peut-être changé et sur ce qui peut l’être vraiment dans le changement imposé ou subi
  • D’activer ses potentiels et ses ressources
  • D’être objectif, entendu et respecté dans sa critique 
  • D’avoir de nouvelles relations
  • De se libérer de ses croyances pour s’ouvrir à la nouveauté
  • D’augmenter sa confiance et son estime de soi
  • De s’autoriser à être et ne plus être prisonnier d’une marque ou un modèle 
  • De donner du sens à ses actions

EN CONCLUSION,
Nous sommes tous pareils. Nous voyons le changement, surtout lorsque celui-ci est imposé, comme une source de stress au premier abord. Nous sommes ainsi sur des impressions et non sur du réel. Or, une impression n’est pas une réalité. Chaque individu à sa propre perception. Nos peurs ne seront jamais celles de l’autre. Le changement est en nous et autour de nous. Nous sommes des êtres en évolution permanente, de notre naissance jusque la fin de notre vie. Au-delà de se protéger des blessures, en intégrant et en acceptant le changement, nous nous autorisons à quitter le sentiment de victime. Osons changer et devenons acteur de la modification de nos habitudes pour mieux satisfaire nos besoins de performance, de bien-être ou d’accomplissement. Enfin, ce que vous voulez mais lâchez prise et ne vous fermez pas à une marque ou un modèle de chaussures…

20 paires de chaussures pour ceux qui recherchent la stabilité

L’amorti, la légèreté, le grip, le dynamisme, etc. Ce sont des caractéristiques qui reviennent souvent dans le vocabulaire qui constitue les fiches techniques des runnings que nous chaussons. Mais vous a-t-on déjà parlé de stabilité ? La comprenez-vous ? Quelle importance a-t-elle ? Savez-vous à quoi cela correspond-il ? Et quand bien même vous en comprenez le sens et la définition : qu’en ferez-vous ? Quelle chaussure s’adapte à ce besoin dans ses caractéristiques ? Dans quelle marque allez-vous chercher ce que vous attendez de vos chaussures en termes de stabilité ?

Par la Rédaction – Photos : Kalenji / DR

Il existe aujourd’hui sur le marché des centaines et des centaines de modèles de chaussures de running si on tient compte de toutes les marques proposées en magasins ou sur le net. Cependant, en dehors d’un aspect marketing qui n’a d’égal que la puissance et l’imagination de certaines enseignes mondialement reconnues, il est extrêmement difficile de choisir le modèle idéal. Soyons honnêtes. Toutes ces chaussures proposées ne sont pas fondamentalement différentes, au-delà d’un style et d’un esthétisme qui se veulent générateurs de mode. Faites simplement l’expérience : rendez-vous sur le site web de la plupart des marques reconnues, et tentez de trouver le modèle qui vous convient. Pourquoi celui-ci et pas un autre ? Cependant, on peut quand même distinguer cinq caractéristiques principales, parfois antinomiques, d’autres fois complémentaires mais qui doivent vous guider au moment du choix de votre paire de chaussures et selon vos besoins : la capacité d’amorti, le poids, le dynamisme, l’adhérence de la semelle et enfin la stabilité. Intéressons-nous donc d’abord à cette dernière caractéristique, conférée à certains modèles plus qu’à d’autres.

Pourquoi ?

Ce que nous devrions chercher de prime abord lorsqu’il s’agit de chausser notre soulier de course à pied, c’est une chaussure qui naturellement respecte l’équilibre du pied et la posture du runner en général. Dans les faits, une chaussure « naturellement » stable, serait un produit technique qui demanderait très peu d’effort de contrôle du pied et de la cheville et qui permettrait de poser avec relâchement l’appui. La stabilité est donc un élément crucial car les sensations et la bonne santé tendineuse et articulaire en dépendent. Si vous avez fait un bon choix et que vous n’avez pas de blessures, tout ira bien pour vous.

Comment, techniquement ?

La stabilité se constituerait dans la conception elle-même de la chaussure. Elle s’associerait à sa forme. Elle pourrait aussi être renforcée par une technologie au niveau de la semelle. Cela aurait pour bénéfice de contrôler à la perfection le déroulé du pied. Souvent, la configuration qui permet cette stabilité naturelle repose sur le fait que l’avant du pied possède une surface large d’appui, et que cette surface est plutôt plate et permet aux orteils de se poser et s’étaler à l’impact sans contraintes. Notez que nous écrivons au conditionnel, encore une fois parce que la plupart du temps nous ne pouvons nous fier qu’au discours marketing.

Contraintes

Dès lors qu’on considère la subjectivité de ce que signifie la stabilité d’une chaussure de course à pied, cela voudrait presque dire qu’il nous faudrait du sur-mesure. Mais : impossible à trouver ! La vraie contrainte si on parle de stabilité c’est que plus généralement, les coureurs n’ont pas une pose de pied vers le medio-pied. Dans la majorité des cas, les gens « talonnent » ! Cela signifie qu’ils arrivent le plus souvent sur le talon et que la stabilité dans presque 90% des cas transite par le talon. Néanmoins, difficile de convertir un pied à une pose sur « l’avant ». Alors les marques doivent s’adapter ! C’est là où notre dossier prend tout son sens. Nous allons vous dévoiler sur cette seule caractéristique de a stabilité, le modèle de chaussures le plus stable de chacune des gammes de marque qui constituent le marché du running…

ADIDAS RESPONSE ST

Poids : 315 g
Drop : 10 mm
Terrain : Route et chemins
Tige : mesh technique et respirant
Amorti : NC
Semelle : NC
Pointures disponibles : 39 1/3 au 48

Prix : 120 €

NIKE ODYSSEY REACT

Poids : 226 g
Drop : 10 mm
Terrain : Route
Tige : mesh sans couture
Amorti : NC
Semelle : NC
Pointures disponibles : 38,5 au 49,5

Prix : 130 €

 
 

ASICS GEL KAYANO

Poids : 320 g
Drop : 10 mm
Terrain : route et chemins
Tige : mesh Jacquard
Amorti : Gel
Semelle : Solid Rubber Outsole
Pointures disponibles : NC

Prix : 180 €

 

MIZUNO WAVE INSPIRE 14M

Poids : 287 g
Drop : 12 mm
Terrain : Route et chemins
Tige : Airmesh
Amorti : Plaque Wave
Semelle : NC
Pointures disponibles : NC

Prix : 140 €

 
 

PUMA 600S Ignite M

Poids : 324 g
Drop : 8 mm
Terrain : Route et chemins
Tige : mesh tricot sans couture
Amorti : NC
Semelle : EverTrack+
Pointures disponibles : 39 au 48,5

Prix : 130 €

BROOKS ADRENALINE GTS18

Poids : 283 g
Drop : 12 mm
Terrain : Route et chemins
Tige : mesh sans couture
Amorti : BioMoGo DNA
Semelle : Blown Rubber
Pointures disponibles : 40 au 49,5

Prix : 140 €

SAUCONY HURICANE ISO 4

Poids : 318 g
Drop : 8 mm
Terrain : Route et chemins
Tige : mesh technique
Amorti : Everun
Semelle : NC
Pointures disponibles : 38,5 au 49,5

Prix : 170 €

HOKA ONE ARAHI 2

Poids : 260 g
Drop : NC
Terrain : Route
Tige : impression 3D
Amorti : Oversize
Semelle : NC
Pointures disponibles : 40 au 50 2/3

Prix : 130 €

ALTRA PARADIGM 4.0

Poids : 318 g
Drop : NC
Terrain : Route
Tige : Knit
Amorti : NC
Semelle : technologie Stabilipods
Pointures disponibles : 38,5 au 49,5

Prix : 155 €

On Running Cloudflyer

Poids : 255 g
Drop : 7 mm
Terrain : Route
Tige : NC
Amorti : Double densité
Semelle : Cloud
Pointures disponibles : 40 au 49

Prix : 170 €

New Balance M 1260 v7

Poids : 334 g
Drop : 8 mm
Terrain : Route et chemins
Tige : mesh aéré
Amorti : NC
Semelle : caoutchouc soufflé
Pointures disponibles : 40,5 au 46,5

Prix : 170 €

Skechers GO RUN FORZA

Poids : NC
Drop : 6 mm
Terrain : Route
Tige : mesh sans couture
Amorti : NC
Semelle : NC
Pointures disponibles : 7 au 14

Prix : 110 €

Diadora Mythos Blushield Fly

Poids : NC
Drop : NC
Terrain : Route et chemins
Tige : Nylon Air Mesh
Amorti : NC
Semelle : Blown Flexoft Rubber
Pointures disponibles : 40 au 47

Prix : 125 €

Kalenji Kiprun Long

Poids : 330 g
Drop : 10 mm
Terrain : Route et chemins
Tige : mesh sans couture
Amorti : mousse Kalensole
Semelle : NC
Pointures disponibles : 40 au 49

Prix : 70 €

SCOTT PALANI SPT

Poids : 300 g
Drop : 11 mm
Terrain : Route
Tige : mesh sans couture
Amorti : Double densité
Semelle : Monopièce
Pointures disponibles : 7 au 14

Prix : 155 €

Salomon Sense Ride

Poids : 284 g
Drop : 8 mm
Terrain : Chemins et sentiers
Tige : Airmesh 3 D Strech
Amorti : Energy Cell
Semelle : Premium Wet Traction
Pointures disponibles : 40 au 49 1/3

Prix : 130 €

Newton Gravity 7

Poids : 264 g
Drop : 3 mm
Terrain : Route
Tige : mesh
Amorti : NC
Semelle : High-rebound EVA
Pointures disponibles : 39 au 49

Prix : 174 €

Under Armour UA Charged Bandit 4

Poids : 255 g
Drop : 8 mm
Terrain : Route
Tige : mesh sans couture
Amorti : Doublure EVA
Semelle : Caoutchouc robuste
Pointures disponibles : 41 au 49,5

 

Prix : 100 €

Salming Enroute2

Poids : 255 g
Drop : 6 mm
Terrain : Route
Tige : mesh sans couture
Amorti : Recoil midsole SoftFOAM
Semelle : NC
Pointures disponibles : 40 au 49 1/3

Prix : 170 €

VEETS TRANSITION 2.0

Poids : 270 g
Drop : 3 mm
Terrain : Route et chemins
Tige : mesh Ecoveets
Amorti : NC
Semelle : NC
Pointures disponibles : 40 au 46,5

Prix : 145 €

Championnat du monde adidas INFINITE TRAILS

Les championnats du monde adidas INFINITE TRAILS, c’est une course de relais par équipes qui se tient à Gastein / Salzburgerland en Autriche du 22 au 24 juin. Plus de 70 équipes de plus de 20 pays seront au départ et probablement plus pour le prologue. Le Prologue (Vertical Open) se déroule sur 19 km à partir de ce vendredi à 17h00. Il déterminera l’ordre de départ pour le format “poursuite” des championnats du monde dimanche. La course reine se déroulera sur trois boucles à partir de 4h00. La boucle 1 est de 25,4 km pour 1 900 D+, la boucle 2 de 58,1 km / 3 400 D+ et la boucle 3 de 40,5 km / 2 100 D+. La cérémonie de remise des prix aura lieu sur la ligne d’arrivée à 21h00 le dimanche soir.
Source : DP – Photosadidas INFINITE TRAILS/ Pfefferminzmich

Avant que les équipes de relais puissent faire leurs preuves au cours des trois tours de dimanche, elles doivent d’abord affronter ensemble un prologue ce vendredi. Ce sera le Vertical Open du Stubnerkogel à Bad Gastein, ce qui signifie que, en plus des équipes du championnat du monde, tous ceux qui le souhaitent peuvent participer. La récompense pour avoir parcouru cette montée de 19 km avec 2 246 m de D+ sera une fête conviviale au sommet. Les téléphériques de Gastein ramèneront tous les coureurs en toute sécurité dans la vallée après le coucher du soleil. Les résultats du Prologue (classement cumulé) détermineront l’ordre ainsi que l’intervalle de temps au cours duquel les équipes partiront pour la course du reine du dimanche.

Les pros et les amateurs attendus pour l’Open Vertical

Certains experts affirment que l’équipe masculine Elite adidas devrait remporter les championnats du monde inauguraux et qu’il serait difficile de parier contre eux. La super-équipe internationale est composée de Timothy Olson (USA), Dimitri Mityaeva (RUS) et Luis Alberto Hernando (ESP).
Timothy Olson est un double vainqueur de la course des 100 Miles dans l’ouest des États-Unis  et est l’un des meilleurs Américains de la discipline. Luis Alberto Hernando est un athlète olympique, deux fois vainqueur des championnats du monde Trail et deux fois vainqueur des championnats du monde Skyrunning. Dmitry Mityaev est une superstar russe qui est marié à une autre superstar russe, Ekaterina Mityaeva – les deux participeront ce week-end -. Le couple a dominé le Trail en Russie depuis plusieurs années et cherche à se développer à l’international.
L’équipe féminine Elite est composée de Ekaterina Mityaeva (RUS), Michelle Maier (ALL) et Alexandra Hauser (AUT).
Ekaterina Mityaeva s’est classée parmi les trois premières dans un grand nombre de courses, a remporté le Bergmarathon Irmel et, avec son mari, a dominé le Trail en Russie. Michelle Maier a presque trop de premières places à compter. Cette liste comprend : Tour de Tirol, Zugspitz Basetrail XL, Silvrettran 3000 Ischgl et Kaisermarathon Söll. Alexandra Hauser est une skieuse de fond très accomplie, mais elle est aussi une excellente coureuse qui participe à plusieurs courses à travers le pays. Cependant, ce ne sera pas facile pour elles et elles seront en concurrence avec le  “Team Abby” : les Américaines Abby Levene et Abby Mitchell qui sont rejointes par la coureuse suisse Jennifer Fiechter.
Le week-end n’est certainement pas seulement pour les pros et cet affrontement avec des amateurs promet de voir beaucoup d’équipes amateurs qui vont se mélanger et se battre pour le titre.

Ils en disent

Faire partie d’une équipe est mon truc préféré dans le monde entier, c’est beaucoup plus motivant pour moi que de courir pour moi-même, mais avoir un objectif plus large pour me motiver, c’est beaucoup plus qu’accomplir quelque chose par moi-même.” Abby Levene – Pro américaine
«Ce qui est étonnant dans les courses en relais, c’est que vous ne faites pas seulement concurrence à vous-même et aux gens autour de vous, mais que vous aidez votre équipe à utiliser votre force et à travailler avec les forces de vos coéquipiers. vous pouvez le faire pour votre équipe “. – Brian Tinder – Pro américain
J’oublie toujours la douleur après avoir franchi la ligne d’arrivée“. Christoph Lauterbach – Pro allemand
«L’expérience de la course sur sentier est tellement unique que chaque piste est une nouvelle expérience et un nouveau moment pour admirer la nature et profiter de ce beau monde.» – Timothy Olson – Pro américain

Pour en savoir plus : infinitetrails-worldchampionships.com

 
 

Nouvelle Asics Gel-Kayano 25 Protection Perfected

ASICS dévoile la 25e édition de sa chaussure référence en terme de stabilité : la GEL-KAYANO. A cette occasion la marque lance une expérience running inédite basptisée BlackOut Track à Londres cette semaine.
Source : DP

La gamme Kayano a repoussé les limites de l’innovation en matière de produits et a permis aux coureurs de donner le meilleur d’eux-mêmes. La GEL-KAYANO™ 25 ne fait pas exception, proposant une fois de plus une technologie inédite mise au point par l’Institute of Sport Science (ISS) d’ASICS, qui sera utilisée pour la première fois dans cette chaussure.

DE NOUVELLES CARACTÉRISTIQUES AMELIOREES…

FlyteFoam™ Lyte : La formule de la semelle intermédiaire s’appuie sur un composé durable et renforcé à base de nanofibres, qui accroît la durabilité de la mousse et apporte davantage de stabilité aux coureurs.

FlyteFoam™ Propel représente la dernière formulation de mousse brevetée d’ASICS, conçue pour offrir une meilleure réactivité lorsque l’avant du pied décolle du sol.

Une toute nouvelle empeigne bi-couche en mesh jacquard offre un ajustement optimal et respirant, qui améliore la souplesse et réduit les plis susceptibles de provoquer des irritations.

LA COURSE C’EST 90% DE MENTAL

“L’esprit est notre muscle le plus fragile quand il s’agit de tenir la distance. En mettant les coureurs devant le défi de l’exercice mental ultime, nous comparerons leur performance pour révéler à quel point il est tout aussi important de construire notre force mentale que notre force physique pour atteindre nos objectifs.” Paul Miles, Chief Marketing Officer, ASICS Corporation.

A l’occasion du lancement de la GEL-KAYANO 25, ASICS a crée l’expérience inédite BLACKOUT TRACK à Londres, la première piste de course au monde conçue pour entraîner l’esprit. Tout au long de la semaine, différentes courses dans le noir seront organisées afin de démontrer que ce ne sont pas les jambes qui tiennent la distance, que l’esprit est plus fort.

Comme la nouvelle GEL-KAYANO ™ 25, la piste a été créée pour aider les athlètes à synchroniser leur corps et leur esprit, les libérant ainsi pour gagner une course mentale.

L’EXPÉRIENCE

3 athlètes ont été choisis pour cette première expérience qui a lieu le 5 Juin 2018 : La médaillée olympique Deena Kastor (États-Unis), l’aventurier Danny Bent (Royaume-Uni) et l’acteur et diplômé en physique Aarif Lee (Hong Kong)

Le concept: courir 10km sur la piste, soit 66 tours, dans la quasi obscurité — pas de musique, pas de paysage et pas de ligne d’arrivée. La « Piste obscure » de 150 mètres de long, dissimulée dans l’obscurité, est exempte de toute distraction, la seule technologie pour les assister : la chaussure GEL-KAYANO™ 25. Les athlètes sont alors libres de libérer leur esprit et de se concentrer sur une seule chose : la fluidité de la foulée.

“La piste m’a rappelé de la simple joie qu’offre une course; une ruée vers les endorphines et un endroit calme pour se retrouver. Que nous soyons un athlète professionnel ou un coureur de tous les jours, les contraintes mentales peuvent nous limiter, mais nous avons tous le pouvoir d’aller plus loin. ” Deena Kastor

Aujourd’hui, à l’occasion du Global Running Day, la piste accueille une seconde expérience scientifique,  10 personnes devront courir 5km dans des conditions normales (lumières, bruits, foules, applaudissement) puis à nouveau sur la même piste dans l’obscurité totale.
Les résultats complets de l’expérience seront partagés fin juin.

Nike ou Adidas : combat de titans

Anquetil / Poulidor,  Prost / Senna, Tyson / Forman, Gebre / Tergat, Jordan / Johnson, Lewis / Powel, OM / PSG, Real / Barça ou plus récemment Ronaldo / Messi ou encore Nadal / Federer. L’histoire du sport serait-elle aussi belle s’il n’y avait jamais eu tous ces duels de légendes ? Et de tous ces grands combats, il y a un match qui n’en finit pas de se rejouer dans le petit monde du running : la virgule contre les trois bandes ! Nike ou Adidas qui est le plus fort ?
Par Jean-François Tatard

POINT DE VUE BUSINESS

Plus de 5 Milliards de Dollars d’avance pour la marque américaine. Pourtant l’année dernière Adidas a dépassé les 20 Milliards pour la première fois. Mais l’écart le plus important n’est pas là. C’est au niveau des bénéfices que l’avance se creuse. En effet, avec 10% de bénéfice, Nike génère une rentabilité deux fois plus importante que son challenger. Néanmoins, les trois bandes s’accrochent et les deux leaders jouent tous les deux hors catégories depuis déjà plusieurs décennies. Et même si Under Armour, le « petit nouveau » menace de plus en plus agressivement les deux champions historiques, ces derniers continuent encore d’accentuer leur avance de plus en plus significative sur leur vaillants concurrents, Puma, Asics, Brooks, Saucony, Mizuno, etc.
BUSINESS : NIKE 1 / ADIDAS 0

POINT DE VUE HISTORIQUE


Les deux ogres ont toujours été les maîtres de l’univers de l’équipement sportif ! Adidas en premier. Cette marque est le bébé d’un génial cordonnier bavarois. Son nom ? Adi Dassler. Il est le frère de Rodolphe Dassler. Ou plutôt Rudolph en allemand. Et on ne peut pas dire que ce soit la grande entente. Pour vous situer l’histoire, son bébé à Rudolph c’est Puma. Et à l’époque, on a beau être à la sortie de la seconde guerre mondiale, on joue plutôt les prolongations de 39/45 dans la fratrie. Néanmoins si le business d’Adi n’a jamais craint personne, la situation monopolistique de la marque aux trois bandes ne durera pas plus longtemps que les trente glorieuses. En effet, au milieu des années 70, c’est au tour d’une autre légende de voir le jour. On prend l’avion, on traverse l’Atlantique et on se laisse atterrir dans l’Oregon. Bienvenue à Portland chez Phil Knight. Un passionné de course à pied. Mais au-delà du sport et de l’équipement, Phil est un visionnaire, un génie du marketing. Il réinvente la communication. Nike c’est la marque des champions ! Michael Jordan, Mc Enroe, Agassi, même Forest Gump a des Cortez. Les bandelettes sont fragilisées et faudra attendre l’arrivée de Herbert Hainer dans les années 90 pour qu’Adidas reprenne le sillage de l’américain.
HISTORIQUE : NIKE 0 / ADIDAS 1

POINT DE VUE MARKETING

Au-delà du fait que Nike choisit avec un soin particulier ses designers, la marque sait s’entourer des athlètes les plus bankable. Ainsi, demande-t-elle à ses égéries de ne pas toujours garder runnings aux pieds. Et de ne surtout jamais oublier de laisser pendre autour du cou leur paire à la virgule bien fluo lorsqu’ils se font interviewer par les médias. Just Do It ! Le Nike est ultra-visible…
MARKETING : NIKE 1 / ADIDAS 0

 

POINT DE VUE RESEAUX SOCIAUX

Une autre bagarre, celle des réseaux ­sociaux. Sur Facebook c’est Adidas qui gagne avec plus de 50 millions de followers d’avance. Sur Twitter, Nike se rattrape un peu avec 15% de fans en plus. Par contre sur Instagram, Nike compte deux fois plus d’aficionados. Néanmoins on parle de 40 millions de followers en plus pour Adidas tous réseaux confondus.
#RESEAUXSOCIAUX : NIKE 0 / ADIDAS 1

POINT DE VUE ESTHÉTIQUE

Bah justement, Nike c’est le fluo. Nike c’est le Rebel. Nike c’est le fashion. Nike c’est le glamour. Nike c’est le fun. Nike c’est… Nike c’est la chaussure que tout le monde veut avoir. Pendant ce temps-là, Adidas cultive son ancrage dans l’histoire du sport avec des relations plus privilégiées avec les fédérations. Adidas c’est le Corporate. Le conformisme. Le rigide. La rigueur. La discipline. La sobriété. Et l’efficacité est sa priorité. Clairement, l’esthétisme passe au second plan.
ESTHETIQUE : NIKE 1 / ADIDAS 0

POINT DE VUE POSITIONNEMENT

La grande force de Nike ? Sa position dominante sur le marché de la running surtout aux Etats-Unis, où Adidas a ­toujours eu du mal à s’imposer pleinement. La firme de Portland écrase tout ! Nike c’est la marque des stars. Elle a beaucoup plus de visibilité. Nike c’est la marque des Kenyans. Nike c’est la marque de Mo Farah. Nike c’est la marque des champions ! Elle investit massivement en publicité et sponsoring. Elle y engloutit près de 10% de son chiffre d’affaires.
POSITIONNEMENT : NIKE 1 / ADIDAS 0

POINT DE VUE FABRICATION

Aujourd’hui, les deux firmes ont beaucoup en commun. Et notamment, elles concentrent leur travail sur la conception. La fabrication, elle, est quasiment 100% sous-traitée en Asie. En effet, elles font toutes deux fabriquer leurs produits par des centaines de milliers de petits ouvriers chinois, indonésiens ou vietnamiens.
ORIGINE DE FABRICATION : NIKE 0 / ADIDAS 0

 

POINT DE VUE INNOVATION, TECHNIQUE & TECHNOLOGIQUE

Même si Adidas a fait fort ces dernières années avec une technologie inspirée de la NASA, aussi systématiquement qu’il y a eu de l’innovation chez Nike, Adidas a dû s’adapter et toujours rattraper son retard en léger décalage pour récupérer le wagon. Le coussin d’air inventé dans les années 70 se veut un bijou de technologie. C’est probablement la plus grosse innovation de l’histoire de la chaussure de course à pied. On peut définitivement dire que c’est Nike qui a inventé l’amorti ! Et début 2017, Nike dévoilait Breaking 2 : un programme ambitieux, dont le but était de réaliser un marathon en moins de 2 heures. Pour se faire, la marque américaine, épaulée d’une équipe d’experts en biomécanique, design ou encore en psychologie du sport, a mis au point la Zoom VaporFly 4% Elite : une basket innovante, qui a permis au Kenyan Eliud Kipchoge de courir 42 kilomètres 190 en 2h00’25”, soit 2 minutes et 32 secondes plus vite que le record du monde officiel, actuellement détenu par Dennis Kimetto, et 2 minutes et 40 secondes de mieux que son propre record personnel. Ainsi, fort de ce résultat, le géant à la virgule vient de commercialiser la Zoom VaporFly 4%, la petite soeur de la Zoom VaporFly 4% Elite. Décrite comme “la chaussure de marathon la plus efficace et rapide de Nike à ce jour“, cette dernière propose un amorti innovant conçu pour maximiser la vitesse et générer un retour d’énergie plus important, ce qui permettrait d’améliorer de 4% les performances des coureurs. Ses défauts ? Son design qui, contrairement à son aînée la Zoom VaporFly 4% Elite, lui donne l’air d’un imposant sabot, et son prix qui pique : 250 euros (non ce n’est pas un escarpin Louboutin ! )
INNOVATION : NIKE 1 /ADIDAS 0

POINT DE VUE CONFORT

Est-ce que cela vaut vraiment le coup de développer ce sujet ? On va avoir autant d’avis qu’il y a de runners. D’ailleurs peut-être même qu’on aura autant d’avis par runner qu’il y a de possibilité de contexte de course pour le coureur. C’est tellement subjectif que seule une société charentaise serait capable de départager ces deux champions.
CONFORT : NIKE 1 / ADIDAS 1

POINT DE VUE PERFORMANCE

Si on se fie, au nombre de médailles par marque aux derniers JO de RIO, victoire haut la main pour les allemands ! Adidas a ramené 278 breloques, or, argent et bronze confondues là où Nike ne dépasse pas les 159. Néanmoins, est-ce un bon indicateur ? Alors les cinq derniers recordmans du monde sur marathon ? Tergat (2003) en Nike, Gebre (2007) en Adidas, Makau (2011) en Adidas, Kipsang (2013) en Nike et Kimetto (2014) en Adidas. 3 contre 2 : C’est encore ADIDAS qui gagne. Vous aimez les statistiques ? À votre avis quel est le pourcentage de finishers en Nike au dernier marathon de Paris ? Allez sans les chiffres après la virgule (vous aimez le jeu de mot ?) : 10%. Et en Adidas ? 15% ! 3ème victoire d’Adidas ! Du coup, on choisit encore un critère où on s’en tient à un 3 à 0 pour en conclure que le retard n’est plus rattrappable ?
PERFORMANCE : NIKE 0 / ADIDAS 1

ALORS VERDICT ?

Ce n’est pas un KO mais verdict : 6 contre 4 et victoire aux points pour les Yankees ! Néanmoins ce n’est pas cela qui doit influencer votre choix. Poussez la porte d’un spécialiste et faite confiance à son expertise. Et en fonction que vous aspiriez à plus de sécurité, d’orgueil, de nouveauté, de confort, d’argent ou de sympathie, il saura identifier vos besoins très personnels et les mettre en adéquation avec les caractéristiques bien définis de vos jolis souliers.

 

Copyright © 2020 Agence Commin All Rights Reserved.  Mentions légales

Runing4all

GRATUIT
VOIR