Test longue durée Compex SP 6.0

Pour ceux qui ont l’habitude de lire running4all, il y a plusieurs semaines, Compex, le leader mondial de l’électrostimulation, nous avait offert l’opportunité de découvrir le SP 0.6. Une version haut de gamme de la marque. Complètement sans fil. Et aujourd’hui, l’objectif est de livrer à nos lecteurs un témoignage plus précis sur un usage à long terme de ce petit bijou.


Par Jean-François Tatard – Photos : DR

-> VOIR AUSSI : Test du Compex SP 6.0

Je ne vous referai pas l’histoire de cette sympathique société Suisse ni celle de cette technologie qui permet aux sportifs et aux kinésithérapeutes d’accompagner la récupération, de soigner, de rééduquer, de soulager mais aussi de préparer, de muscler et par voie de conséquence : d’optimiser la performance et le temps qui y est consacré.


PETIT RAPPEL


Les muscles ne font pas la différence entre la sollicitation demandée volontairement par le cerveau ou celle, artificielle, du Compex. L’appareil de cette marque se distingue d’ailleurs essentiellement grâce à sa maîtrise de l’impulsion électrique. L’impulsion est optimale ! Pourquoi ? Pour deux raisons :

1 – L’intensité électrique est de façon avérée très efficace. Elle apporte la quantité d’électricité juste nécessaire !

2 – L’intensité est confortable et n’apporte aucune quantité d’électricité excédentaire à ce qui est nécessaire.


NOMBRE de PROGRAMMES :

30 programmes sont proposés par ce petit appareil pas plus grand qu’un smartphone. Reste à choisir… Il y a cinq catégories de programmes, contenant chacun des séances spécifiques :

 

Préparation physique :

– Echauffement

– Endurance

– Résistance

– Force

– Force explosive

– Cross training

– Musculation

– Hypertrophie

– Gainage

– Capillarisation


Fitness :

– Raffermir les bras

– Tonifier les cuisses

– Sculpter les abdos

– Raffermir le ventre

– Sculpter les fessiers

 

Antidouleur – Antidouleur Tens :

– Décontracturant

– Douleur musculaire

– Douleur nuque

– Douleur dos

– Tendinite

– Jambes lourdes

– Prévention des crampes

 

Récupération / Massage :

– Récupération après entrainement

– Récupération après compétition

– Diminution des courbatures

– Massage relaxant

– Massage régénérant

 

Rééducation :

– Fonte musculaire

– Renforcement

USAGE SIMPLE & UNIVERSEL

 

La liste des programmes est donc suffisamment longue pour que normalement cela réponde à chaque besoin de manière optimale. En parallèle, l’utilisation est si simple que même si vous aviez été momifié pendant des siècles et que nous venions de vous ressusciter, vous sauriez vous adapter à l’utilisation des programmes. Vous pouvez même sélectionner vos favoris.


INTUITIF !

 

La petite télécommande qui sert d’Interface vous indique le placement des électrodes à respecter en fonction des muscles que vous souhaitez faire travailler ainsi que la durée du programme. Ensuite, il vous suffit juste d’allumer le nombre de modules nécessaires et de laisser faire l’appareil ! Le SP6.0 va vous guider dans le choix et la mesure de la bonne intensité de travail grâce aux technologies MIscan et MI-range.

 

SIMPLE & RAPIDE

 

Normalement, il n’y a pas d’excuses. C’est excessivement simple et rapide à mettre en place. Et ce n’est pas qu’un détail, lorsque vous courez après le temps et que vous fuyez la contrainte. La visibilité aussi : pendant, le programme, un petit schéma indique dans quelle phase de travail vous vous situez (échauffement, contraction, repos actif, relaxation) tout en indiquant le nombre de contractions effectuées et celles restantes. Pour les programmes de massage ou de récupération, une barre de progression s’affichera à la place.

PRATIQUE !

 

L’absence de câble est le gros plus ! En effet, entre la télécommande et les électrodes c’est vraiment agréable qu’il n’y ait rien. Cela permet d’être beaucoup moins « coincé » qu’avec les anciennes générations de Compex. L’option « pause » aussi est appréciable ! Combien j’ai eu envie de faire pipi et que j’ai été obligé de serrer les dents jusqu’a ce que le programme finisse avec mes anciens Compex.

L’autonomie de la batterie est également très appréciable. Les fabricants de smartphone feraient bien de s’en inspirer… Vous pouvez très largement partir un week-end entier juste avec les électrodes et la télécommande sans avoir besoin de recharger. La seule chose un peu casse-pieds, c’est la rapidité de l’obsolescence des électrodes. N’espérez pas beaucoup plus de 20 séances avec les mêmes électrodes.


MULTI USAGE !

 

Je ne l’ai jamais fait sérieusement. Juste pour l’expérience mais cette version sans fil permet aussi de pouvoir agir en plein mouvement. Pour vérifier, je me suis amusé à programmer une séance de force alors que je pédalais sur home-trainer ! Que celui qui veut faire évoluer l’entraînement se plonge dans le sujet ! Il y a peut-être une brèche à explorer…

UN VRAI BIJOU

 

Après bientôt deux mois d’utilisation privilégiée, j’ai du mal à accepter qu’il va falloir le rendre. Quel joli coffret ! L’écrin est vraiment somptueux. Disposée sur un meuble dans le salon, la docking station fait son effet ! Mais côté usage ?

À L’USAGE

 

Il faut que je sois honnête : je ne serai jamais un grand utilisateur de ce genre d’appareil ! Je ne remets pas en question les fonctionnalités, l’efficacité, la praticité et la simplicité d’utilisation de ce bel objet. À la limite, c’est plus son accessibilité qui me poserait souci. Presque 1000 €, je n’en ferai jamais une priorité d’investissement ! Mais c’est surtout que j’ai toujours du mal à maintenir une régularité dans l’utilisation de ce genre d’appareil. Et je sais que je ne suis pas le seul. Ça me fait penser à l’autocuiseur de ma mère dans sa cuisine. Combien de ménagères ont cassé la tirelire pour un Magimix pour qu’au final il reste à prendre la poussière ? C’est pourtant un appareil fabuleux j’imagine ?


RENDEZ-VOUS AVEC TON COMPEX ?
Pour le testing produit, j’ai fait l’effort de l’utiliser dans toutes ses déclinaisons possibles. Mais je reste persuadé que si la marque veut développer plus d’assiduité chez les utilisateurs elle doit investir dans la formation des coachs. Ce sont eux les meilleurs prescripteurs. Lorsqu’il s’agit de programmer l’entraînement, existe-t-il un moment où nous sommes plus assidus que lorsque nous avons des comptes à rendre à l’entraîneur ? Si à cette rigueur on y associe un objectif concret, quantifiable et mesurable, nous devrions pouvoir développer plus de fidélité à l’usage de ce petit appareil. Si nous faisions une enquête, qui est le plus assidu dans la durée : celui qui est inscrit dans une salle de Fitness et qui s’y rend librement quand il le souhaite ou celui qui est inscrit dans un club avec des créneaux programmés tels jours à telles heures ? Alors, comment serait-il possible de se fixer un rendez-vous avec son Compex ?
EN RÉSUMÉ 
« Un petit kiné dans la poche » : c’était ça l’argument de vente ? Rassurons la profession, ce n’est pas demain qu’un robot remplacera le métier. Néanmoins, par ses fonctionnalités proposées, le Compex SP6.0 est un bon prolongement de son travail. Parallèlement, cette version sans fil permet d’optimiser les possibilités d’usage qui pour moi restent le point le plus limitant de ce type d’appareil. On s’en lasse vite ! Au début, comme tout ce qui est nouveau, on s’en sert beaucoup. Et au fil du temps, de moins en moins jusqu’à oublier qu’il existe. D’ailleurs, une idée de développement peut-être ? Mais pourquoi ne pas s’inspirer de ce qui existe déjà avec les GPS et de créer une application mobile similaire à Strava par exemple. Une plateforme qui permettait d’enregistrer nos activités COMPEX ?

Compex SP 6.0
En préparation : 4/5
En récupération : 5/5
Facilité d’utilisation : 5/5
Rapport qualité/prix : 3/5
Les +

  • La Liberté de mouvement grâce au sans fil
  • L’écran couleur
  • Vous apprécierez la batterie longue durée, le témoin de batterie qui vous renseigne en permanence sur l’état de charge et le confort de la technologie Mi Scan + Mi Range.
  • La connexion avec le site Compexwireless

Les –

  • Le prix du dispositif
  • Le prix des électrodes
  • L’obsolescence rapide des électrodes
  • La lassitude à l’usage

Prix : 929 €
Contact : www.compexwireless.com
 

 

Le portrait du mois : Dominique CHAUVELIER

The Chauchau Show

Il y a un mois, je vous avais présenté Jean-Claude PERRIN. Aujourd’hui pour le portrait du mois, j’ai décidé de vous parler d’une autre rencontre fabuleuse. J’ai l’impression que ce personnage cathodique et charismatique vaut plus qu’une mention spéciale dans running4all. « Athlète », « artiste », « organisateur », « coach », « manager », « consultant », « journaliste », « commentateur », « ambassadeur », « one man show », J’hésite dans les qualificatifs… Ah oui j’avais oublié « meneur d’allure » aussi…
Par Jean-François Tatard – Photos : DR

Dominique Chauvelier, « Chauchau » pour les intimes. On aurait aussi pu l’appeler « Dom », « FreeDom », « la Flèche ». Quel runner en France ne connaît pas « ChauChau » ? « ChauChau », c’est « Monsieur course à pied ». Personnage publique : tout le monde le connaît ! Le sextagénère est l’une des figures les plus incontournables de la course à pied.
SA PRÉHISTOIRE ?
Elle n’est pas drôle ma vanne ? « Sa préhistoire » ! Je suis méchant, c’est ça ? 63 ans : ce n’est pas si vieux ? Bon ! Ça va ! Arrêtez… Quand vous allez découvrir son niveau de vannes a lui, vous allez vite comprendre que ça vaut bien ce petit sobriquet de ma part. Blague à part, « ChauChau » est issu d’une famille sarthoise plutôt modeste. Et « Chauchau » qui a toujours aimé le cyclisme, discipline reine dans l’Ouest de la France, n’avait pas les moyens pour que ses parents lui achètent un vélo. Alors, c’est tout aussi naturellement qu’il a commencé par courir à pied vers 12 ou 13 ans. Pour situer l’époque, les dinosaures viennent de disparaître, les paysans labourent dans les champs et dans les mœurs : mieux vaut garder ses forces pour servir à la ferme que d’aller gaspiller son énergie à courir dans le vide et sans bénéfice concret. Mais « ChauChau » est un rebelle et très vite il se révèle être un prodige de son sport.

SON PALMARÈS ?
La page n’est pas suffisante pour lister ses records et ses victoires. 4 fois champion de France de marathon, multiple sélectionné en équipe de France, sur route, sur piste, en cross. Une 5ème place en coupe du monde, il a même porté les couleurs de la France aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992. Mais s’il fallait résumer sa carrière de marathonien à un seul et unique événement : sa médaille de bronze à Split en 1990 lors des championnats d’Europe semble être le sommet de sa carrière. Et vous savez quoi ? Il ne s’en ventera pas mais ses records de France du 25 km et du 30 km tiennent encore…
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Dominique_Chauvelier
A bientôt 63 ans en août prochain, il court toujours mais c’est aussi dans sa merveilleuse reconversion que ce personnage exceptionnel se distingue…

SUCCESS STORY
Depuis plusieurs années, il exerce le métier de consultant en évènements sportifs. Le concept « meneur d’allure » dont nous vous avions déjà parlé dans un précédent sujet, c’est lui ! C’est à « ChauChau » que nous devons l’invention du terme « meneur d’allure ». Son idée est née au début des années 90 alors qu’il écumait encore les podiums sur les plus grandes courses sur route internationales. « Si les champions ont le droit à leurs lièvres pour battre des records, pourquoi les autres marathoniens ne bénéficieraient pas de ce même avantage ? ». Ce projet, il l’a gardé au frais jusqu’au moment de sa reconversion. Et c’est officiellement en 1998, que son concept a enfin vu le jour. Mais « ChauChau » c’est aussi un formidable chroniqueur et un commentateur TV hors pair. Beaucoup s’étonnent que des marques, actrices majeures du running business, privilégient aujourd’hui l’image d’un athlète en retraite plutôt que de jeunes athlètes en pleine gloire. Mais si des marques comme Adidas, Overstim’s, Polar ou Sigvaris, choisissent « ChauChau » pour communiquer c’est bien qu’elles ont compris que « ChauChau » n’est pas comme les autres !

LE « CHAUCHAU SHOW » ! 
Il n’est pas rare qu’un homme s’embellisse en vieillissant. Et, Mesdames, je vous entends crier à l’injustice… Mais, c’est comme ça. Et puis des fois, ça se mérite. Ça se gagne. « ChauChau », il prend soin de lui ! Le crâne rasé, la petite barbiche, le sourire de la pub Colgate, affûté comme un couteau, toujours bronzé, même en plein hiver, de belles jambes fines et épilées. Un brin séducteur voir enjôleur, une assurance qui parfois déstabilise, drôle, et plein d’humour, la vanne facile. Bah oui, un peu moqueur même parfois le « ChauChau ». On y a tous le droit ! Demande à un des « R » ou à l’extraordinaire Claris, son bras droit pour l’organisation « Run & Freedom » !? T’inquiète, tu peux avoir couru sous les 2h10 au marathon ou courir moins vite mais avoir ton nom sur Forbes, toi aussi tu vas en prendre pour ton grade mais toujours, il dose et il est toujours dans la bonne mesure. Rempli de bienveillance, « ChauChau » sait se faire aimer mais aussi parce qu’à son tour, il sait aimer et qu’il s’extasie d’un rien. Le tutoiement facile. La conversation aisée. Cultivé et intéressé par l’autre. Tous les sujets l’intéressent. Sans préjugé et détaché de tous pédigrées. Tellement loin des clichés du sportifs qui ne sait rien faire d’autre que courir. D’un naturel excessivement optimiste et positif, « ChauChau » : c’est le genre de personnage qui mène les troupes, qui galvanise les foules et à qui on fait confiance.

CHAUCHAU TIMIDE ?
J’ai toujours du mal à croire qu’il eut été une époque où Dom était discret et timide. C’est lui qui me l’a avoué. Aujourd’hui, il sait captiver son auditoire. Je vous souhaite de pouvoir un jour assister à l’une des conférences qu’il anime. Tiens, « l’entrée est gratuite » et vous n’êtes pas obligé de participer au Marathon mais venez justement sur le Marathon Expo à Paris en avril prochain si vous pouvez. Venez un des trois jours qui précèdent l’événement. Sans PowerPoint, ni micros ou rétroprojecteur, juste une voix détonnante au service d’une expérience phénoménale de la vie. Vous allez voir : c’est un One man show ! Bonne chance à celui qui passe derrière… On se laisse volontiers contaminer par cet enthousiasme débordant édulcoré de précieux conseils et d’anecdotes croustillantes qui ont l’effet de définitivement nous convaincre que tout est possible
 
 
 

Diététique : les graines, un coup de pouce santé à croquer

Souvent oubliées des amateurs de cuisine, il existe de nombreuses variétés de graines comestibles dont le goût et les propriétés sont uniques. Lin, chanvre, courge ou sésame, consommées crues, moulues, râpées.
Par Dagmar GEISELHART – Photos : DR
 

Savoureuses et variées, elles prennent soin de notre organisme tout en apportant croquant et originalité à nos petits plats. Pourquoi s’en priver ?

Graines

 

Avantage nutritionnel

Bénéfice pour la santé

Utilisation

Mon conseil

CHIA
Omega 3 ·      Anti-inflammatoire
·      glycémie
·      ↘ tension artérielle
·      Saupoudrer les plats
·      Ajouter dans un bidon d’eau
 
Dessert : 2c/soupe à laisser gonfler avec du lait de coco
CHANVRE
*Protéines végétales très complètes
*Equilibre omega6/omega3
* bénéfique pour la santé cardiaque
* action anti-inflammatoire (surtout sur la peau)
* en poudre ou en graines,
   saupoudrer les plats
·      Intégrer dans les soupes, yaourts, desserts….
Les graines de chanvre peuvent remplacer la panure
LIN
Fibres
Omega3
cholestérol
tension artérielle
cancer du sein
·      Moulues ou broyées mélangées à vos plats ou dans un verre d’eau
 
En cure 2 c/soupe par jour
SESAME
Sésamine
(ligniane)
·      Anti-inflammatoire
·      Régulateur de la pression sanguine
·      Anti-oxydant
·      arthrose
·      Avec des plats salés ou des desserts sucrés
·      Pâtisserie au sésame
·      A faire germer
Broyer les graines de sésame pour obtenir une pâte à tartiner
COURGE
·      Omega 6
·      Phytostérols
·     cholestérol
·     ↘ lithiases urinaires
·      cancer du sein
·      En apéritif
·      Saupoudrer les salades
·      Mélanger dans les desserts
2’ à la poêle avec de la sauce de soja, c’est délicieux
TOURNESOL
·      Protéines
·      Acides gras mono-insaturés
·      Vitamine E
·      inflammations
·      ↘ cholestérol
·      Entières dans les salades salées ou sucrées
·      Moulues dans les gâteaux et les crêpes
Faire tremper la veille dans un bol d’eau puis ajouter aux céréales du petit déjeuner
GRAINES GERMEES
·      Vitamines A, B, C, D, E, K
·      Calcium, magnésium, fer, zinc, potassium, soufre, sodium, phosphore
·      Proteins
·      Enzymes
·      Fibres
 
très puissants anti-oxydants
 
bombe nutritionnelle
·      Ajouter dans les plats froids (salades, taboulé…)
·      Ou dans les plats chauds après cuisson entières ou moulues
En les ajoutant moulues dans le Müesli du matin, cela devient un Müesli « vivant »
NOIX
·      Vitamines B1, B6, B9, B5
·      Cuivre, manganèse, phosphore, magnésium, zinc,
superaliment pour le cerveau ·      A tout heure, au petit déjeuner, dans la salade, en dessert….
AMANDES ·      Vitamines B2, E
·      Fibres
·      Protéines
·      Magnésium
·      Manganèse
·      Cuivre
·      Phosphore
·      Fer
·      Zinc
·      Calcium
·      potassium
protection cardio-vasculaire
cholestérol
·      comme les noix et tous les oléagineux, en collation, entières, effilées, moulues… L’idéal est de les faire tremper 8h dans de l’eau avant de les consommer

 
 
 
 

Test BEROCCA Boost

Pourquoi notre corps obéit-il aux saisons ? Non seulement il est soumis aux cycles naturels, mais en plus il est parfois même en avance sur le calendrier… Et l’ignorer, c’est risquer d’y laisser sa santé… Un complément alimentaire, des vitamines, des minéraux, peuvent-ils y pallier ? C’est la promesse de BEROCCA Boost.
Par Jean-François Tatard – Photos : DR

À une époque où le calendrier n’existait pas encore, un clinicien de génie avait déjà compris le caractère saisonnier de certains problèmes de santé. Hippocrate partait du principe que le rythme de notre organisme était le même que celui du temps.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Comme la terre tourne autour de son axe en vingt-quatre heures, et en un an autour du soleil, notre organisme adopte un rythme similaire, ignore superbement la ligne droite et préfère le charme du zigzag biologique. Il fluctue et module ses productions pour survivre. Tantôt il fait grimper allègrement certaines sécrétions hormonales, tantôt il les ralentit. A bout d’un certain moment, et après avoir passé suffisamment de temps avec soi-même, on finit par comprendre que cette organisation temporelle nous permet de savoir à quels moments de l’année nous sommes le plus résistants ou au contraire le plus vulnérables.

LES SAISONS

Comme un écureuil qui prépare son hiver, du printemps au début de l’automne, nous stockons des réserves. Ainsi, quand nous savourons les premiers rayons de soleil du printemps, notre corps prépare déjà l’épreuve hivernale. Le corps stocke des réserves alimentaires. Notre poids est alors à son maximum car l’organisme « assimile » plus pour faire des réserves de nutriments qu’il brûlera l’hiver, comme le font plus naturellement nos copains les animaux.

DU SUCRE ET DES GRAISSES

Mmmm, des sucres et des graisses tous l’été pour dormir tout l’hiver ! Disons que l’organisme utilise trois sources d’énergie : les sucres, les graisses et les protéines. Par contre, selon les mois de l’année, le corps change de « carburant » : entre le milieu de l’été et la mi-automne, il brûle plus volontiers des sucres alors que, l’hiver, son « fuel » préféré devient les graisses. Et finalement contrairement a ce qu’on pourrait croire, guidé intuitivement par la nature, on perdrait donc plus spontanément du poids à cette dernière période.

LE CREUX DE LA VAGUE

En revanche, le creux de la sécrétion hormonale se situerait vers le début et vers la fin de l’hiver. Ainsi, avec ces changement de saison, il n’est pas facile d’avoir le tonus que nous aimerions avoir. En gros le point de vigilance ce sont les équinoxes (printemps et automne). Au moment où l’on sort des solstices (été et hiver).

LE BEROCCA


Même si je suis un amoureux de la nature et que j’aurais tendance à la laisser faire, en plein changement de saison et « profitant d’un coup de mou », j’ai voulu essayer un mélange de vitamines. Ainsi l’opportunité m’a été offerte de tester BERROCA. Dans sa version la plus concentré ! Le BERROCA BOOST !

QU’EST-CE QUE BERROCA ?

Le BERROCA est un mélange de vitamines. Et dans le message marketing du labo BAYER qui distribue le produit c’est un anti-coup de pompe efficace grâce à sa formule complète à base de 9 vitamines, zinc, magnésium et guarana qui agit à la fois au niveau sur le physique et le mental !

PRÉSENTATION

C’est une boite contenant deux tubes de dix cachets effervescent chacun. Il y en a pour faire une cure de vingt jours.

UTILISATION

Simple : un cachet dans un grand verre d’eau chaque matin et l’affaire est jouée !

LES RÉSULTATS

D’un premier goût, c’est plutôt bon. C’est légèrement orangé et le coté effervescent ne me gène pas du tout, au contraire, cela passe bien. Néanmoins, je n’ai pas identifié un « coup de fouet » et un résultat aussi spectaculaire qu’escompté. Mais c’est surtout et peut-être même uniquement le Guarana que contient ce cachet qui m’a intéressé.

LE GUARANA


Savez vous pourquoi les indiens d’Amazonie sont capables de chasser des jours durant ? Et bien c’est justement grâce au guarana ! Cette petite baie tropicale contient en effet de la caféine, mais pas seulement. Elle contient aussi de la théobromine. La graine de guarana est connue pour contenir la plus haute concentration en caféine du règne végétal. Enfin, il est scientifiquement prouvé que le guarana contribue à maintenir la vivacité et à réduire la fatigue mentale dans les périodes de changement de saison.

CONCLUSION

Vous souhaitez être alerte, vif dans vos activités et à fond dans votre pratique de la course à pied quelles que soient les circonstances ? Je vais vous décevoir ! Ce n’est pas possible ! Il ne sert à rien de maltraiter son organisme. Et il est indispensable de se reposer pour récupérer et repartir du bon pied. N’allez pas à contresens de la nature. Il y a un moment pour tout. Et là, comme la marmotte qui hiberne, l’heure n’est pas à la performance. Il faut savoir l’accepter et l’accompagner. Un bon cocktail de fruits dans un smooties ou une délicieuse soupe remplie de légumes tonifiants renforceront tout aussi bien le moral et le mental. Alors invitez vos amis de la course à pied, la montre laissez-la de côté et profitez-en pour vous offrir un bon dîner…

BEROCCA BOOST
Les +
• Goût
• Pratique
Les –

  • Cher
  • Efficacité à démontrer
  • Prix public : 15 €

*Jean-François Tatard
Plus de 100 victoires dans des compétitions départementales, régionales et nationales
– 2h34’ au marathon
– 3ème du 100kms de Millau 2014
– 6ème de l’ECOTRAIL 2013
– 5ème des Championnats de France du 100kms 2013
– 2ème français au marathon de Florence 2012 et au semi-marathon de Barcelone 2013
– 3ème du championnat de France de semi marathon par équipe 2011

Mal manger pour performer + VIDÉO

Pour bon nombre des lecteurs de running4all, il n’est pas rare que vous ayez commencé un jour la course à pied pour maigrir. Vous y avez par la suite trouvé d’autres bienfaits fabuleux mais le contrôle de votre ligne est un point toujours tout aussi important. Pourtant, vous aimez profiter de la vie. Et manger en est un qui vous tient à cœur. Cet article est pour vous…
Par Jean-François Tatard – Photos : DR

PRIVATION INTERDITE !

Il ne sert à rien de créer de la frustration. Au contraire, c’est même délétère. Lorsque vous vous privez de ce que vous aimez, vous envoyez des signaux de frustration à votre cerveau et à votre corps. Un jour les deux vont se venger !

LE CRAQUAGE !

Pour éviter le « gros craquage » qui vous tombera dessus un jour ou l’autre, faites régulièrement des « petits craquages ». Tout est question de curseur. Rendez-le festif ! Associez-le à une récompense. Ou à quelque chose d’un peu plus exceptionnel que d’habitude. Partagez-le aussi d’ailleurs ! Récompensez votre cerveau ! Ça aura un impact sur l’humeur et votre bien-être et renforcera aussi votre volonté a encore mieux vous alimenter le lendemain.

 

C’EST QUI LE FAIBLE ?

C’est qui le faible ? Celui qui cède à la tentation ? Celui qui tient coûte que coûte ? Ou celui qui sait se raisonner et s’adapter ? Lorsque vous vous autorisez un écart, vous ne faites pas preuve de faiblesse, rassurez-vous ! La faiblesse est plus chez celui qui s’emprisonne dans un rituel. Faites-vous confiance, nous avons des ressources formidables et notre capacité d’adaptation est nettement supérieure à ce qu’on peut imaginer.

LEÇON DE PHYSIOLOGIE

Nous n’avons pas toujours mangé à notre faim dans l’Histoire. Il y eut des moments où nos ancêtres crièrent famine. Et savez-vous comment s’en sont-ils sortis ? Le métabolisme s’adapte à nos apports énergétiques. C’est ça la magie. Quand notre organisme n’a plus à manger, il va donc fonctionner au ralenti pour économiser ses réserves et stocker plus rapidement. Vous le saviez ça ? Faites l’expérience d’un régime drastique. Non seulement, vous allez très vite ne plus réussir à maigrir, mais en plus le jour où vous remangerez « normalement », le corps s’étant habitué à fonctionner en mode économique, vous allez reprendre encore plus de poids. 
 

UN TROMPE ENNEMI

Les écarts sur la bouffe font ainsi comprendre à notre organisme qu’il ne manque de rien. Et vous savez quel est le bénéfice ? Cela va empêcher la mise en place d’un stockage éventuel de graisses. Pour moi qui ai à peu près tout essayé en matière de nutrition, je peux vous garantir qu’un corps nourrit « trop sainement » à plus de risques de voir ses défenses immunitaires chuter. Ainsi, la « malbouffe » agit comme un vaccin ! Je vulgarise le truc mais imaginez que la dite « malbouffe » soit perçue par le corps comme une agression extérieure et bien vous apprenez à celui-ci à se défendre. C’est le principe du vaccin !

CONCLUSION


 
Bien manger est souvent la clé d’une bonne santé ! Ainsi est-il important d’avoir une bonne alimentation de fond. Mais dans l’idée, la vie c’est surtout en profiter et le plaisir de nous amuser. Et si il faut passer par la case « mal manger » pour perdurer, alors rendons « l’événement » exceptionnel. Partageons-le avec nos amis et associons-le à une récompense. N’exagérons rien mais faisons de ce moment un instant joyeux et tout aussi délicieux qu’un nouveau record sur votre distance de course à pied préférée…

Copyright © 2020 Agence Commin All Rights Reserved.  Mentions légales

Runing4all

GRATUIT
VOIR