Amorçons directement le sujet. Nous avons pu il y a quelques mois vous aider à découvrir la ASICS TRABUCO LYTE. Sans vous le cacher, après des centaines de kilomètres parcourus, le verdict était sans appel. Si tu aimes le dynamisme, les single tracks à gogo, le dénivelé à n’en plus finir, que tu es un gabarit plutôt léger et te limite au « sub ultra trail », ce modèle t’ira comme un gant de pied.

Marie-Caroline SAVELIEFF –  Diététicienne nutritionniste du Sport Images: Marie Caroline

Nous vous présentons sa grande sœur qui semble plus adaptée aux conditions extrêmes : la FUJITRABUCO PRO. C’est pourquoi nous l’avons emportée sur des terrains propres à ses crampons : mordants et prononcés.

Suivez-nous si vous l’osez, mais n’oubliez pas votre ravito et votre réserve en eau car la sortie sera longue, avec peu d’ombre au tableau.

Au premier chaussage :

Une trail running au confort d’une road running

La guêtre – languette : elle nous annonce la couleur. Qui dit protection des chevilles sous-entend cailloux, et rocailles bienvenues sur le terrain à arpenter mais avec fin de non-recevoir s’ils souhaitent nous perturber dans le chaussant.

Rassurez-vous, lorsqu’on chausse la bête, cette dernière ne fait nullement contention : la cheville n’est pas compressée car le tissu reste souple et léger.

De plus, elle remplace également la languette donc moins de risque de frottement au niveau du coup de pied.

Lacets attache-rapide de la Trabuco Pro

Bingo ! La Fuji Trabuco Pro possède le fameux système QUICKLACE qui permet un ajustement sur mesure à notre pied et surtout ne se desserre pas sur la durée.

De plus, si le pied gonfle, seuls 2 doigts et 2 secondes vous permettront de tout réajuster, cela, même avec les doigts gelés ou lovés dans des gants.

Un petit élastique au bas du laçage permettra d’éviter au lacet de se balader.

Semelle accrocheuse pour la  Asics Fuji Trabuco Pro

La semelle sera un peu plus rigide donc moins adaptée à la foulée médio pied. D’un côté, elle n’est pas dédiée spécifiquement aux trails courts, ni aux chemins goudronnés donc plus propice aux foulées avec un bon déroulé.

Le chaussant avec sa semelle en Spe EVA est très confortable et le pare-pierre très renforcé au regard de la Trabuco lyte.

La semelle en Asics Grip déjà testée sur la Lyte vous assure un maximum de durabilité. Malgré plusieurs centaines de kilomètres, elles restent inusables.

Les crampons sont, quant à eux, démesurés et multidirectionnels. Sa petite sœur bien que moins dotée faisait déjà des merveilles en terme d’accroche.

Drop pour une foulée plus économique

 Son Drop de 6mm est légèrement supérieur à la Lyte (4mm). Elle sera plus prompt à aider au bon déroulé du pied sur les très longues distances lorsque l’allure vient à être moins déliée ou que la caillasse limite l’amplitude de notre belle foulée.

Ma première impression : la ASICS TRABUCO PRO semble dédiée aux courses longues sur terrains techniques.

Passons en mode test terrain dans le Pyrénées

Testée dans les Pyrénées. Sur multiples terrains variant en vrac : caillasse, dénivelé, neige, gras, asséchés, prompts à la poussière, et terrains hostiles aux chevilles avec ses retours de pierre, j’ai pu me faire un bon avis sur la question.

La ASICS Trabuco Pro possède la meilleure accroche que j’ai pu tester et cela même sur terrain alliant cailloux et gras. Ses nombreux renforts et pare-pierre lui évitent les risques de tissu prématurément troué.

Je l’ai spécialement appréciée sur les longues montées sur les terrains hétérogènes de Pyrénées.

Elle sera moins dynamique et il sera compliqué de relancer sa foulée lorsque le terrain redeviendra plus roulant (route ou sentier carrossé). Mais attention, ce ne sera pas non plus des enclumes car la semelle permet tout de même de dérouler.

Si je devais lui donner un point limitant, je me focaliserai sur la guêtre intégrée qui ne correspond à priori pas à ma cheville trop fine. En pratique, je ne suis pas adepte des grosses chaussettes, ma cheville ne faisait pas corps avec la guêtre. Dans les passages les plus poussiéreux, il m’est arrivé de voir rentrer un peu de sable ou de mini cailloux.

Petit bémol également lorsque l’on a un coup de pied fragile car l’absence de languette à l’avant implique une absence de mousse. Seul le tissu de la guêtre vient protéger notre coup de pieds du système de laçage QUICK LACE.

Un conseil, veillez à ne pas trop serrer votre lacet afin d’éviter tout risque d’échauffement.

Asics Trabuco14

 En conclusion je la privilégierai:

  • A l’entraînement :

Sur des sorties trails techniques > à 2h quelles que soient les conditions climatiques car le tissu est respirant et la semelle accrocheuse.

  • En compétition :

 

  • Sur des trails < 50km si très techniques car très bonne accroche ou si coureur lourd.

 

  • Sur tous les trails > 50-60km car économise la foulée

 

  • Sur des KV : Kilomètres Verticaux car avec une bonne poussée et un fort dénivelé elles font des merveilles.

Accroche ++++ , légèreté +++ , dynamisme +++, maintien du pied ++++

Caractéristiques de la chaussure Trail-running FUJITRABUCO PRO
  • Tailles : Femmes : 35.5 à 44.5 / Hommes : 39 à 50.5
  • Couleurs : Metropolis, black (modèle femme présenté) / Blue expanse, shoking orange / Black
  • Semelle intermédiaire : Flytefoam Lyte
  • Semelle extérieure : Asics Grip 
  • Lacets QUICKLACE
  • Poids en 42 homme : 268g / Femmes : 221g en 38
  • Drop : 6 mm
  • Prix : 140 euros
  • Foulée universelle

Voir aussi :

NOS TESTS ASICS 

Runing4all

GRATUIT
VOIR