Après avoir vainement recherché une montre « portable » à la ville mais également ultra performante lors de mes pratiques sportives variées, la POLAR VANTAGE 2 répond à ces besoins et même plus en analysant différents facteurs de récupération.

Testée sur route, piste, vélo, ski de fond, mais également au boulot et au dodo Running4all.fr vous dresse le bilan prometteur de ce poids plume de 54g bracelet compris.

Testé par Marie Caroline Savelieff – Diététicienne du sport – Photos: Marie Caroline

La marque Polar:

POLAR est née en Finlande en 1975, elle a toujours été spécialisée dans l’écoute de l’organisme du sportif via les données technologiques. Son objectif : nous permettre d’écouter notre corps en vue d’améliorer notre entraînement, notre récupération, nos performances et plus largement notre santé en adoptant un mode de vie plus sain.

Caractéristiques:

Premier point très fort de la montre POLAR VANTAGE 2 : son poids plume ++ :

54 grammes avec bracelet et 32 petits grammes sans le bracelet en silicone.

La montre se fait purement et simplement oublier au poignet et je parle en connaissance cause pour deux raisons :

J’ai un poignet très fin m’imposant souvent de rajouter un trou, sinon ma montre habituelle nage.

Je suis droitière mais porte ma montre à droite, si le boitier est trop épais c’est la misère pour écrire et j’ai tendance à rayer également plus facilement la montre.

Cette montre passe facilement sous une manche de chemise fine et enfin vous avez le choix entre 2 tailles S et M de bracelet.

Taille S : 120-190 mm de tour de poignet

Taille M-L : 145-215mm de tour de poignet

Seul petit bémol, c’est une montre typée triathlon, il vous faudra acheter séparément le support vélo (19.90 euros) sinon impossible de la fixer au guidon.

Un support vélo pour la POLAR VANTAGE 2 permet de bien fixer la montre sur le vélo et ainsi d’exploiter au mieux les données cycle en direct durant votre sortie (19,90 euros)

Montre POLAR VANTAGE 2:

Prix :              499.90 euros  

549 .90euros avec le capteur de fréquence cardiaque poitrine H10

Couleurs :      Cadran noir ou argent (noir ici)

Bracelets en silicone noir / gris-vert citron / vert kaki / rouge / rose-prune / blanc

Accessoires : Bracelets (34.90 euros)

Support vélo (19.90 euros)

Spécificités : Orientée Running et triathlon (natation avec détection du type de nage)

GPS, cardio poignet,

Planification de l’entraînement avec l’appli Polar Flow

Tests de performance course à pied et vélo

Test de récupération (entraînement, sommeil)

Fonctions connectées (météo, musique)

Coté technique:

  1. Poids plume. Une douce alliance de légèreté (grâce au bracelet en silicone qui se fait oublier), alliée à un boîtier de qualité en aluminium.

On ressent une réelle qualité des matériaux qui se doivent d’être solides, confortables, pratiques sans oublier élégants.

Le confort est indispensable afin de pouvoir notamment dormir avec en vue de mesurer la qualité de son sommeil.

L’élégance car, pour exploiter au maximum les fonctionnalités de la VANTAGE 2, l’idéal reste de la porter même au bureau.

Sans oublier les boutons dont l’ergonomie permettra une bonne préhension même avec des gants ou dans l’eau.

  1. Bracelet :

– tout doux. La silicone lui confère une grande souplesse sans sensation de pincement, ni rougeur ou démangeaison.

–  Pour tous. Deux tailles de poignet disponible : S et M-L.

Pour varier. Un besoin de nouveauté, ou tout simplement l’envie d’accorder son bracelet à son maillot de club ? 5 coloris différents existent. Il vous en coûtera 34.90 euros donc évitez tout de même de trop jouer les hit-runners !

Pour ma part, j’aurai apprécié un modèle de bracelet plus urbain tissu, cuir ou titane pouvant se marier avec notre mode de vie urbain du quotidien.

Pratique : le bracelet s’enlève très facilement d’un simple clip avec un doigt. De même pour le remettre en place.

Capteur de fréquence cardiaque optique au poignet

  1. Cadran :

– Couleur et tactile. Quoi de plus simple qu’un code couleur pour savoir dans quelle zone de sollicitation cardiaque, musculaire, ou carburant principal utilisé ?

 

Mode lumière très puissant, chiffres très lisibles de nuit comme de jour.

 

Lunette trop obscure. Le cercle noir précisant la signification des 4 boutons est quasiment illisible. Difficile à prendre en main lors des premières sorties en vue de ne pas se tromper entre le bouton lap et stop par exemple.

 

Capteur cardio au recto que vous pourrez compléter par un capteur poitrine ou bras en fonction du type de séance. Pour du spécifique type fractionné, je vous conseillerai de viser le cardio poitrine qui demeure le plus fiable mais sur sortie longue ou footing le capteur cardio poignet suffira amplement avec le confort en plus.

 

 

Charge totale en 2H pour près d’une semaine d’autonomie avec activité sportive

  1. Chargement :

Câble de charge simple et efficace. Nul besoin de pince spécifique parfois au chargement hasardeux. La charge s’apparente un peu au système par induction de nos téléphones : juste clipper le cercle de charge sur le capteur poignet optique.

– Le niveau de charge de la batterie est présent sur l’écran de veille afin d’avoir toujours l’information à portée de vue et de ne pas tomber en rade sur une sortie longue.

Le système de charge de la POLARR VANTAGE 2 est très facilement clipable sur le capteur optique

Pourquoi choisir la Polar VANTAGE 2 ?

 Une facilité de prise en main

J’ai beau courir depuis plus de 20ans et avoir eu en ma possession nombre de montres connectées, je ne suis jamais enthousiaste à l’idée de changer de montre car les repères changent et surtout les programmations sur l’application ou directement sur la montre deviennent souvent une source d’angoisse pour ne pas dire d’énervement.

Polar m’a réconciliée avec les programmations et analyses de données très faciles même pour les moins doués !

Un écran à fort niveau d'éclairage tactile

  1. Une autonomie à toutes épreuves malgré ses nombreuses fonctionnalités.

Pour faire simple et efficace, en période de forte charge d’entraînement course à pied, avec suivi cardiaque, portée au poignet 24/24 pour un suivi du sommeil et de la récupération, je ne rechargeais ma montre que tous les 6 jours avec un entraînement spécifique quasi quotidien.

Sans parler du temps de charge ultra-rapide : de 0 à 100% de batterie en à peine 2H !

  1. Un compte rendu sur la montre dès l’arrêt de l’activité.

Pas de PC ou de téléphone à proximité ou juste l’envie de voir immédiatement les allures, intensités, et zones de travail ? La POLAR VANTAGE 2 vous propose toutes ces infos directement sur l’écran qui sera facile de manier grâce à l’écran tactile.

Une analyse fine de votre carburant principal utilisé durant l’effort. Toujours intéressant pour savoir si son footing tranquille à jeun en vue de « taper dans le gras » et donc brûle graisse ne s’est pas transformé en séance au seuil en se prenant au jeu et s’est avéré au final contre-productif et non récupérateur.

Plus l’allure augmente moins la filière brûle graisse est sollicitée et plus les réserves en glycogènes sont diminuées

Mes limites sur la VANTAGE 2 :

  1. Addictive

Dans notre monde hyper connecté entre réseaux sociaux, télétravail, jeu vidéo ou NetFlix, encore une nouvelle raison de se coller à nos écrans. A vouloir contrôler encore un peu plus notre organisme, optimiser nos performances ou améliorer notre santé on en perd parfois la connexion avec soi-même ou notre environnement.

Un max d’infos toujours plus intéressantes mais également addictives : suis-je productif à l’entraînement, ai-je bien dormi ? Suis-je à mon pic de forme ? Mes jambes ont-elles bien récupéré, combien puis-je valoir au 10km ?

Certains trouveront que trop c’est trop, d’autres feront le tri car nous avons tous des objectifs différents. Personnellement, j’adore mais je me rends bien compte que mes raisonnements sont parfois trop orientés par la technologie alors qu’écouter son corps, ou son coach restera toujours la meilleure option.

 

  1. Les synchronisations STRAVA

Les informations synchronisées avec STRAVA peuvent être biaisées en annonçant des allures supérieures et un temps de course inférieur.

Et cela malgré l’absence d’arrêt, ou de pause sur la montre.

Bref, si vous jouez les KOM, sur Strava, Polar sera votre alliée, mais si vous êtes plutôt fans de justesse, la seule solution sera de se mettre en mode « Course » qui annihile toute pause parfois liée j’imagine au signal GPS perdu quelques secondes.

Données application Polar

Données Strava pour la même sortie

Pour conclure 

Cette montre constituera le joujou idéal pour tout sportif à la recherche d’un maximum de données technologiques sur son organisme.

Que vous soyez débutants motivés en vue de persévérer en running, course, à pied, cyclisme ou sportif confirmé adepte de la « cerise sur le gâteau » en vue de mieux comprendre sa foulée, sa cadence de pas, son niveau de récupération, sa qualité de sommeil….

A mettre entre toutes les mains à condition d’avoir un budget de près de 500 euros. Mais soyez certain qu’avec cet investissement, votre duo est parti pour durer surtout que l’application POLAR est en constante évolution.

Soyez productifs avec la POLAR VANTAGE 2

Runing4all

GRATUIT
VOIR