Brooks une histoire créée il y a 106 ans

Brooks reste la référence en terme de running tout public puisqu’elle fut la première marque créée en 1914 aux USA qui comptent parmi les runners tous types de sportifs : du joggeur lourd à l’athlète de haut niveau.

Avez-vous déjà constaté qu’avant même de chausser notre nouvelle paire de running, les fabricants, via le nom des modèles, nous invitent soit à la performance (zoom, élite…) soit au voyage via des noms de montagne, de fleuve ou de ville…

J’ai donc voulu connaître la signification de ma nouvelle meilleure amie prénommée BEDLAM 2 afin moi aussi de rêver un peu…

Après une investigation poussée (Wikipédia) j’ai pu découvrir que Bedlam m’entraînait au sein d’un célèbre hôpital psychiatrique Londonien…Bedlam est donc originellement un asile de fous… A ce jour, ce terme est synonyme de «  Tumulte, agitation, chahut,  chienlit, confusion, anarchie, anarchie voir non droit ».

C’est donc avec un grain de folie aux pieds que je m’en vais tester mes nouvelles running.

MODELE : Chaussure Road running BROOKS BEDLAM 2

  • Tailles : Homme : 40 à 49.5 / Femme : 35.5 à 44.5
  • Couleurs : Bleu (modèle homme présenté) et Total black (homme) /

Blanc (femme) / noir (femme)

  • Semelle intermédiaire : DNA AMP pour un meilleur rendu d’énergie,

+ GuideRail® pour guider la foulée et limiter les risques de blessure

  • Semelle extérieure :
  • Tissu mesh et col chaussure effet chaussette épousant le mouvement
  • Poids : 310g en 43 (9.5US)
  • Drop : 8 mm
  • Prix : 180 euros
  • Foulée universelle à pronatrice

Au premier chaussage, l’empeigne chaussette

Le tissage façon chaussette qui nous accompagne jusqu’à la cheville via une collerette adopte la forme du pied sans pour autant le compresser.

Il n’y a pas à dire : Brooks a mis les 2 pieds dans le futur avec ce tissage tout confort et finement travaillé.

 

 

 

 

Les lacets plats maintenant très habituels dans le monde des chaussures de running permettent un serrage solide et surtout évitent aux lacets de se dénouer au bout de quelques kilomètres.

 

 

 

 

 

 

Languette amaigrie !!

Au revoir la languette  maxi volume de la première BEDLAM.

Dites bonjour à la nouvelle languette qui a été affinée et se trouve dorénavant intégrée à l’empeigne avec une coupe sur mesure.

La mousse est plus discrète mais placée stratégiquement de façon à ce que le nœud du lacet ne vienne pas compresser le coup de pieds.

Pseudo languette intégrée pour éviter l’effet languette tournante

 

 

 

 

 

 

 

 

Coque talon arrière :

Le talon est moulé dans une coque pour plus de stabilité. Cette coque est dotée d’un renfort en daim pour limiter les risques d’irritation.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Un chausson interne et un col de chaussure totalement intégré augmentent le confort du pied.

Semelle intermédiaire :

Le GuideRail® de la semelle aura pour but d’amortir l’onde de choc liée à chaque impact au sol. Le GuideRail® limite ainsi les risques de blessure de l’axe cheville / genou / dos en « encadrant » la foulée via cette double bande extérieure noire plus rigide.

Le déroulé du pied sera optimisé et permettra d’éviter les tendances pronatrices sur la durée des coureurs lourds ou assis.

On distingue bien ici le fameux GuideRail® de la BEDLAM 2 qui guidera votre foulée et limitera les risques de blessure face à la répétition des impacts talon

 

 

Le drop de 8mm limite l’étirement du mollet et du tendon d’Achille.

La BEDLAM 2 assure un grand confort sur longue distance et sécurise la foulée des coureurs à fort impact talon.

Peu de coutures minimalistes

L’empeigne est superbe : d’un magnifique bleu pommelé dont les couleurs varient en fonction du tissage. Un vrai petit bijou… C’est bien cela qui me fait peur : qu’à la moindre flaque, le tissu déjà, perde de son éclat mais surtout prenne l’eau et mon pied avec car il n’y a aucun renfort TPU.

Un tissage sur mesure asymétrique pour plus de confort et limiter les frottements localisés

 

 

 

 

 

Il est clair, que cette road running est à dédier au bitume, la piste ou au pire aux sentiers stabilisés car il n’y a pas non plus le moindre pare-pierre à l’avant.

Les chevrons de la semelle extérieure permettent un déroulement rapide du pied

Une routarde haut de gamme dédiée au long et lourd

Dotée de chevrons très prononcés, la semelle extérieure doit permettre un déroulé rapide du talon jusqu’à l’orteil sans impression de devoir « casser » à chaque fois la semelle, ce qui contribue au confort de foulée sur sortie longue et également permet de conserver énergie et dynamisme même sur fractionné.

Aux premières foulées, la coque arrière solide assure un bon maintien de l’axe de la cheville et le fameux rail nous guide dans la foulée en évitant toute déviance du pied.

Par contre ne le nions pas avec ses plus de 300g, le modèle passe en catégorie poids lourd et ne sera donc pas destiné à un petit gabarit à la foulée légère.

Justement, mon gabarit 75kg à foulée « talon » et dynamique apprécie ce juste compromis entre amorti et dynamisme, même sur fractionné long que ce soit sur route ou sur piste.

Néanmoins sur fractionné court, elle aura un peu de mal à la relance.

Si vous recherchez un seul et unique modèle qui conviendra à l’intégralité de votre prépa semi ou marathon et que vous disposez d’un certain budget tout de même, je vous conseillerai sans détour ce modèle BROOKS BEDLAM 2.

Au fil des sorties et des kilomètres,

Même si le modèle parait lourd aux premiers abords, il reste dynamique et se fait presque oublier grâce aux chevrons à l’avant de la semelle extérieure qui permettent un bon déroulé jusqu’au bout des orteils et ainsi une conservation maximum d’énergie.

Ce n’est pas non plus une chaussure « pépère » uniquement destinée à amortir les poids lourds sans restituer la moindre énergie. Elles m’ont particulièrement convaincue sur les fractionnés longs sur chemin stabilisé type 3×20 minutes allure marathon ou bien encore en VMA longue sur piste en enchaînant les 1000 ou 2000m.

J’ai pu constater un gros bémol, la chaussure prend des allures de patinette à la moindre averse.

Elle n’aimera pas du tout l’eau : que ce soit le chaussant qui prend vite l’eau ou la semelle extérieure qui ne supportera pas les revêtements mouillés : tartan, plaque d’égout ou pavés parisiens humides ne feront pas bon ménage avec la BEDLAM 2.

Pour conclure, La Brooks BEDLAM 2 est idéal pour :

  • POIDS : Coureur lourd 75kg et plus
  • FOULEE : attaque talon, foulée universelle ou pronatrice
  • TERRAINS : Route, et piste, chemins stabilisés
  • METEO : Terrain sec
  • ENTRAINEMENT: Footing / Sorties longues / Fractionné long
  • OBJECTIF : Semi-marathon, /marathon / 100km / 24H

On déconseille :

  • POIDS : Coureurs légers <75kg
  • FOULEE : Attaque médio-pied
  • TERRAINS : Gras, trail running, sol ultra lisse type galets glissants
  • METEO : Pluie, sol mouillé
  • ENTRAINEMENT : Séances courtes et ultra dynamiques
  • COMPETITION : courtes, typées 5-10km

Copyright © 2020 Agence Commin All Rights Reserved.  Mentions légales

Runing4all

GRATUIT
VOIR