Semelles connectées Digitsole multi apps Wellness & Sport :

« Dans la troupe, y’a pas d’jambes de bois, y’a des nouilles, mais ça n’se voit pas.

La meilleure façon d’marcher c’est encore la nôtre, c’est de mettre un pied devant l’autre et d’recommencer ! ». Au regard de cette comptine scout, la pratique de la marche ou de la courses paraît si simple, mais Running4all voit plus loin en testant pour vous la Semelle Connectée DIGITSOLE spécial Running qui nous promet une analyse fine de notre foulée en vue d’améliorer notre façon de courir grâce à des conseils ciblés et personnalisés.

Test réalisé par Marie Caroline Savelieff – Athlète – Diététicienne et nutritionniste du Sport – Images Marie Caroline

Dans l’introspection de notre foulée

A première vue

Le poids et l’épaisseur de la paire de semelles sont ma crainte principale.

Et bien que nenni. La semelle DIGITSOLE est un vrai poids plume, très fine et sa souplesse permet de ne pas biaiser notre la foulée naturelle en vue d’une évaluation objective. On remarque une légère surélévation au niveau du talon, qui passe totalement inaperçue lorsque l’on chausse notre paire de running.

De même, la partie rigide noire au dos de la semelle appelée midfoot stabilizer n’est en aucun cas un contrôle spécifique qui corrigerait une pronation ou une supination.

Cette semelle est donc dédiée à tous les profils. Néanmoins, un athlète ayant déjà une paire de semelles correctrices ne pourra l’utiliser au quotidien mais uniquement ponctuellement pour constater son évolution car on ne peut cumuler 2 semelles, et la priorité reste la prévention de la blessure via les semelles prescrites par votre spécialiste.

Mode d’emploi des semelles Digitsol

Choisissez une des 4 tailles de semelles : 36-38 / 39-41 / 42-44 / 45-47.

Prenez bien votre pointure. Si vous hésitez entre 2 tailles optez pour la plus grande car la semelle est justement faite pour être découpée à votre juste mesure comme le montre la photo sur laquelle est découpée une pointure.

Ôtez la semelle de propreté de votre paire de running actuelle et découpez la semelle DIGITSOLE à l’image de votre semelle de propreté habituelle. Ne vous inquiétez pas : elle ne souffrira pas, mais soyez tout de même précautionneux !

Mise charge des semelles Digitsol

Qui dit semelles connectées implique encore un nouveau matériel à mettre sous tension et je dirai même plus : 2 semelles à charger… Et là, vous regardez votre multiprise qui fait déjà la tête entre votre montre GPS, votre téléphone, vos écouteurs Bluetooth ou encore votre mp3… On mesure un geek au nombre de prises sur sa multiprise !

Si cela peut vous rassurer, le chargeur des semelles est double. Une seule prise USB pour brancher simultanément les 2 DIGITSOLE.

Autre point positif, les DIGITSOLE sont peu gourmandes en énergie. Elle se tiendront éloignées de leur câble USB plus d’un mois.

La paire de semelles taillée, rechargée, et enfilée, il vous reste un impératif avant de vaquer à votre sport préféré : télécharger l’application Run Digitsole et synchroniser votre paire de semelles.

Maintenant vous pouvez y aller.

L’application

De retour de votre sortie running, il ne vous reste plus qu’à analyser les données résultant de vos semelles DIGITSOLE :

  • Type de contact au sol : êtes-vous attaque pointe ou talon ? Votre force d’impact est-elle faible ou élevée ? Le temps de contact court ou au contraire trop long ? Et surtout, vos 2 pieds ont-ils le même type de contact ?
  • Type de foulée : Tendance pronatrice, supinatrice, universelle ? Vous est-il conseillé de consulter un spécialiste en vue de corriger votre foulée et éviter la blessure ?
  • Longueur de foulée : Est-elle très courte ou faites-vous des pas de géant ? La foulée droite est-elle de même longueur que celle du pied gauche ?
  • Symétrie de foulée : Avez-vous plus de force dans la jambe droite que dans la jambe gauche ou au contraire un bon équilibre qui évite ainsi une sur-sollicitation du membre le plus fort.

Je vous rassure, inutile d’être diplômé en podologie pour analyser la chose : graphique couleur à l’appui, tout le monde peut s’en sortir.

L’application analyse et vous propose même quelques conseils.

Votre analyse personnelle

Au fil du temps, même si vous ne les mettez pas à chaque sortie, je vous invite à comparer vos données régulièrement afin de constater (ou pas) une amélioration en fonction :

  • De votre état de forme : après coupure êtes-vous moins efficient qu’en pleine prépa spécifique.
  • Du type de séance : l’impact au sol varie-t-il beaucoup si vous êtes sur une sortie récup’ footing ou au contraire en pleine séance piste de VMA courte.
  • D’une réathlétisation ou rémission de blessure : Votre blessure engendre-t-elle une compensation trop importante sur le membre non lésé ? Devez-vous faire quelques exercices de renforcement spécifiques pour pallier cette faiblesse et éviter ainsi une autre blessure en conséquence ?
  • De la paire de running utilisée : Une paire de running plus légère, plus lourde ou avec plaque carbone fait-elle évoluer votre foulée ? Votre paire de chaussures de trail ayant un léger contrôle pronateur, a-t-elle un lourd impact sur votre façon de courir ?

Mon point de vue

Dès qu’il s’agit de tester une nouvelle technologie, je l’avoue : je suis toujours la première à lever la main. J’adore découvrir mes qualités et défauts de course. Tenter d’optimiser par conséquent mes performances… Parfois me conforter dans mes défauts du genre « c’est donc pour cela que je n’avance pas ».

Néanmoins, nous sommes d’accord que les entraînements les plus appréciés restent souvent ceux où l’on s’oublie : on élude la montre, le chrono, le cardio, la glycémie, la longueur de foulée, le dénivelé, le dernier tube du jour… On s’écoute et l’on écoute la nature qui nous entoure, ou le ronron de la circulation pour les plus urbains !

Il n’est jamais bon d’être trop manichéen et cette semelle en est la parfaite illustration.  Les données sont très instructives mais quand bien même nous constatons un défaut de foulée, il est parfois préjudiciable de vouloir trop s’atteler à le corriger personnellement si cette dernière n’a jamais posé de problématique, surtout pour un coureur qui enchaîne les kilomètres depuis des années.

En parallèle, partager ces données avec :

  • Un professionnel de santé tel que votre podologue, votre médecin spécialisé, ostéo, kiné post blessure par exemple pourra aider à l’aiguiller sur le traitement ou la correction à tenir et ainsi limiter les risques de blessures.
  • Votre entraîneur ou préparateur physique lui permettra d’adapter ses séances, à vos besoins ou faiblesses et ainsi optimiser vos performances.

Pour résumer

Cette semelle constitue un vrai plus pour constater ses forces et faiblesses, mais il sera difficile de corriger par soi-même sa foulée. Elle sera plus appropriée si un professionnel peut vous adapter une conduite spécifiques à tenir.

Sans cela, vous risquez vite de les mettre au placard car même si l’application vous invite à corriger votre foulée trop courte, trop longue, trop forte ou trop légère, nous n’avons pas les exercices spécifiques à tenir. Peut-être l’application pourrait-elle justement orienter vers de petits exercices de gammes, PPG, PPS afin de compléter l’analyse.

La semelle DIGITSOLE constitue un atout à utiliser avec parcimonie, notamment chez les porteurs de semelles correctrices qui devront privilégier leurs semelles correctrices.

Le produit testé:

Semelles Digitsol Smart Insoles

Spécificités : Semelles connectées avec analyse de foulée connectée.

Taille : 36-38 / 39-41 / 42-44 / 45-47

Poids unitaire : 55g en 36-38 (sachant qu’une paire de semelle de propreté = 15g)

Compatibilité : Google Play / Apple store

Prix : 99.00 euros.

2 autres modèles disponibles : Marche- walking et Chauffantes

 

Runing4all

GRATUIT
VOIR